Le Cochon d’Inde

11 Fév

Le cochon d’Inde ou cobaye est un petit animal très sympathique, très rarement agressif et relativement facile à apprivoiser que l’on rencontre de plus en plus dans notre exercice quotidien de vétérinaire urbain. C’est le compagnon idéal des enfants lorsque l’on ne peut se permettre la charge d’un chien ou d’un chat.

C’est un petit rongeur dont l’espérance de vie domestique est d’environ 6 à 8 ans. Il pèse en moyenne entre 500g et 1,5kg (le mâle est généralement plus costaud que la femelle).

Si le cochon d’Inde supporte mieux la vie en captivité à plusieurs, il faut systématiquement peser le pour et le contre d’une adoption de plusieurs animaux. Si vous êtes néophytes en matière de cochon d’Inde, privilégiez l’adoption de deux femelles. Deux mâles risqueraient plus de se battre entre eux. Mais ATTENTION! Dès leur acquisition, faites confirmer le sexe de vos compagnons par un vétérinaire! Vous ne pouvez pas imaginer le nombre de clients persuadés d’avoir adopté deux individus du même sexe chez un vendeur peu aguerri et qui se sont retrouvés deux mois plus tard avec une portée « miraculeuse » sur les bras…

Si vous vous décidez à prendre un couple, il faut savoir qu’un cochon d’Inde est mature sexuellement dès l’âge de 2 à 3 mois. Ils se reproduisent durant toute l’année, avec une moyenne de 2 à 3 petits par portée et la durée de gestation est de 60-70 jours. Vous vous retrouverez donc rapidement avec une multitude de cochons d’inde à gérer, ce qui n’est pas très raisonable à long terme. Quoi qu’il en soit, sachez que votre vétérinaire est tout à fait apte à stériliser le mâle et/ou la femelle. Il faut simplement savoir que si vous avez des envies de maternité ou de paternité, la femelle doit être mise à la reproduction de manière précoce (c’est à dire, dès sont plus jeune âge) car il est dangereux de faire reproduire une femelle au delà de l’âge de 2 ans.

Une fois votre décison prise, il vous faudra vous munir d’une cage la plus grande possible, avec un fond en plastique et surtout pas en grillages, d’une litière en copeaux de bois, d’une mangeoire, d’un biberon pour son eau (pas de gamelle, car il risquerait de la renverser et d’être privé d’eau toute une journée), de foin, d’aliments en pellets spécial cochon d’inde (type Rongis®, en vente chez votre vétérinaire et dans les bonnes animaleries) et de compléments alimentaires enrichis en vitamine C (Vitamine C de chez Virbac, en vente chez votre vétérinaire).

Son alimentation se constitue donc essentiellement de mélange sec et de foin, mais il acceptera volontier des extras! Vous pouvez sans problème lui donner régulièrement mais en petites quantités des fruits et légumes tels que des endives, carottes, brocolis, feuilles de pissenlit, pomme, agrumes, kiwi, banane… Vous pouvez également lui fournir des morceaux de bois d’arbres fruitiers non traités pour faire ses dents.

Complémenter l’alimentation d’un cochon d’Inde en vitamine C est absolument essentiel pour sa survie! C’est une vitamine que cette espèce est incapable de synthétiser elle même. Il faut donc lui en apporter, en plus des fruits et légumes, soit sous forme de gouttes à rajouter dans son eau (à changer tous les jours car la vitamine C s’oxyde avec le temps et la lumière) soit sous forme de comprimés à lui faire croquer.

Ne vous étonnez pas que votre cochon d’Inde mange ses crottes. Celà peut paraître assez peu ragoutant mais comme la plupart des rongeurs, le cochon d’Inde pratique la coprophagie pour recycler certaines vitamines, dont la vitamine B.

Les principales choses à surveiller sont :

  • ses dents : les incisives qui peuvent trop pousser et induire des malocclusions dentaires. Mais aussi les molaires qui peuvent blesser la face interne des joues
  • blessures de la face plantaire des pattes, avec surinfections bactériennes, liées généralement à un manque d’hygiène de la cage
  • la gale ou la teigne, lors de son acquisition en animalerie
  • les troubles respiratoires et ORL

En cas de doute sur la santé de votre petit compagnon, consultez votre vétérinaire!

Il n’y a pas de vaccinations spécifiques au cochon d’Inde. Si vous voulez voyager avec lui à l’étranger, la vaccination contre la rage est obligatoire. Renseignez vous auprès de la compagnie aérienne : toutes n’acceptent pas de faire voyager les NAC’s…

Bref, tout celà pour vous dire que le cochon d’Inde est un petit compagnon très sympa, attachant, avec lequel on a un très bon contact. Au delà des conseils d’acquisition, de gestion au jour le jour et d’alimentation, il s’apprivoisera très facilement avec un peu de bon sens et de douceur…

N’hésitez pas à me poser vos questions sur le blog, je tacherai d’y répondre de la manière la plus précise possible.

A bientôt!

Publicités

3 Réponses to “Le Cochon d’Inde”

  1. sophiane 20 avril 2010 à 14:47 #

    Bonjour, j’ai 13 ans et depuis la mort de ma chatte, Tina, je ressens un grand vide. Je vis en appartement et mes parents sont opposés à ce que je possède un compagnon. Je ne cesse de leurs expliquer que je lis toutes les pages internet concernant les cobayes leurs besoins…Que c’est un animal dont je suis capable de m’occuper… Rien n’y fait. Aidez moi à les convaincre

    • vetandthecity 20 avril 2010 à 15:02 #

      Bonjour Sophiane,
      Je comprends votre peine suite à la perte de Tina. Ce n’est jamais facile de perdre son petit chat.
      Il est certain que les cobayes sont des animaux de compagnie peu « contraignant » lorsqu’on vit en appartement. Ils sont faciles à apprivoiser et il est étonnant de voir à quel point on peut avoir de réels contacts avec eux. Ceci dit, je crois qu’il est important que toute la famille soit d’accord pour accueillir un compagnon, quel qu’il soit. Lorsque vous serez en vacances, ce seront vos parents qui s’en occuperont. Et lorsque toute la famille part, qui le gardera?
      Peut-être que eux aussi ont de la peine suite au décès de Tina, et accueillir un nouvel animal leur semble peut-être prématuré?
      Parlez en calmement en famille, je suis certaine que vous trouverez une solution qui sera le meilleur compromis pour tout le monde.
      Bon courage et à bientôt!

  2. Thomas 6 juillet 2013 à 12:59 #

    Si vous avez envie je peux vous aider a repondre aux question des personnes
    contacter moi a mon adresse mail merci

    de Thomas de la protection des chiens, des cochons d’inde …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :