Tag Archives: voiture

Le mal des transports

11 Juil

Le mal des transports est malheureusement assez fréquent chez le chien comme chez le chat. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que c’est PÉNIBLE, autant pour l’animal que pour son maître.

 

Illustration : Pfizer : http://www.chien-malade-en-voiture.fr

 

 

Quelle en est la cause?

On ne connaît pas la cause réelle du mal des transports mais ce que l’on peut affirmer avec certitude c’est que le stress y est pour beaucoup.

On peut aussi incriminer une désynchronisation entre ce qui est vu et les mouvements perçus par l’animal. La voiture tangue, et stimule une zone du cerveau qui provoquera une sensation de nausée, puis des vomissements.

 

Quels en sont les symptômes?

Le chien va manifester primairement son mal des transports par une salivation excessive. Il sera agité, anxieux. Il peut se mettre à gémir, voire à aboyer. Il tremble, halète beaucoup. Et enfin, il se mettra à vomir, voire même à uriner et déféquer … Joie! Les vacances commencent bien, dans la bonne humeur et l’allégresse!

Le chat lui aussi peut souffrir de mal des transports. Les symptômes sont sensiblement les mêmes que pour le chien (si ce n’est pour les aboiements. De ce côté là, normalement, vous êtes tranquille … huhu!).

Un animal n’est pas un autre. Tous présenteront différentes formes de mal des transports.

Mais ce qui est sûr c’est qu’au fur et à mesure, ils vont être de plus en plus rapidement malade car ils vont anticiper et se mettront déjà dans un état de stress dès leur entrée dans la voiture.

 

Que faire pour atténuer ce mal des transports?

Tout d’abord, voyagez dans le calme. Bannissez le CD de Joe Dassin à fond les ballons, donc. Et baillonnez vos enfants une bonne fois pour toute (ça vous fait un bon prétexte, vous en rêviez non?)!

(rhoooo, ça va, c’est pour rire!)

Le chien (ou le chat) sait qu’il va être malade dès qu’il monte en voiture. N’en rajoutez donc pas une couche. Ne le sur couvez pas non plus, car vous risquez d’accentuer son stress si vous même êtes anxieux pour lui. Le mieux est de faire comme si de rien n’était.

Si votre chien/votre chat est jeune : habituez le petit à petit à la voiture! Augmentez graduellement la durée des trajets.

Faites voyager votre chien de préférence aux pieds du passager avant. Certains chiens se sentent mieux dans le coffre, séparés de la voiture à l’aide d’une grille ou d’un filet. D’autres se sentiront mieux sur la banquette arrière. Faites des essais.

Parfois, il suffit de changer la place du chien dans la voiture pour qu’il supporte mieux les trajets.

Le chat, quand à lui, doit voyager dans sa cage. Et le mieux, c’est de poser la cage sur la banquette arrière. Il existe également pour le chat des sprays de phéromones apaisantes à pulvériser quelques temps avant le départ dans sa cage de transport afin de le rendre plus zen. Vous trouverez ces sprays chez votre vétérinaire ou en « parapharmacies vétérinaires » spécialisées.

Entrouvrez les vitres pour amener un peu d’air frais à votre compagnon. Ne fumez pas dans votre véhicule (c’est mauvais pour vous aussi, hein!!).

Et arrêtez vous régulièrement pour le faire se dégourdir les pattes et boire un peu d’eau.

Et, bien sûr, évitez de lui donner à manger juste avant le départ!

Et si malgré tous ces bons conseils, vous ne vous en sortez toujours pas, parlez en à votre vétérinaire. Il existe à présent des médicaments que vous pouvez donner à votre compagnon une bonne heure avant le départ, et qui ne les assomment pas comme les anti-émétiques qui existaient avant et qui les rendaient KO pour le restant de la journée.

 

Pour que désormais, les départs en vacances, ce soit plutôt comme ceci :

 

Le coup de chaleur : quelques petites minutes mortelles!

24 Mai

Il fait beau, il fait chaud … ENFIN!!!

 

On aime, on adore ça! Mais nos chiens, eux ont plutôt tendance à ne pas trop apprécier!

POURQUOI?

Le chien ne possède pas de glandes sudoripares. Il ne peut donc pas transpirer. Résultat : il gère très mal les hausses de température.

Nous, quand nous avons trop chaud, nous transpirons, (soooo glamourous!) et cela nous permet de faire naturellement baisser notre température corporelle.

Chez le chien, la déperdition de chaleur corporelle se fait presque uniquement par le système respiratoire : il halète dès qu’il a chaud pour réguler sa température.

Ce système est beaucoup moins efficace que celui de la transpiration. Hé oui!

Le chien perd également un tout petit peu de chaleur via ses coussinets plantaires mais c’est quasi anecdotique.

ALORS QUOI?

Quand il a trop chaud, le chien respire de plus en plus vite afin d’amener de l’air plus frais dans ses poumons et d’effectuer des échanges thermiques au niveau des muqueuses buccales et linguales.

Si l’air extérieur n’est pas assez frais ou s’il ne peut respirer plus pour augmenter les échanges thermiques, sa température corporelle va augmenter petit à petit. Lorsque la température corporelle augmente, le cerveau est moins bien irrigué et il risque congestion et oedème … CATASTROPHE!

La température corporelle du chien étant naturellement entre 38 et 38.5°C, elle peut très rapidement monter au delà de 41°C.

Le coup de chaleur est MORTEL chez le chien!!!  L’oedème cérébral mène au coma … et le coma à la mort.

 

 

Chaque année, chaque véto parisien (et chaque véto tout court, hein, la bêtise humaine n’est pas une affection exclusivement parisienne!) est confronté au manque de vigilance de propriétaires canins. Quelques minuscules minutes suffisent… Alors voici plusieurs conseils :

>  Ne laissez jamais, jamais, JAMAIS! votre chien, seul, dans votre voiture, même à l’ombre, même avec les fenêtres entre ouvertes! En quelques minutes, la température intérieure de la voiture augmente de manière catastrophique et le chien y est d’autant plus sensible qu’il y est souvent nerveux et qu’il y est enfermé.

>  Ne laissez jamais votre chien, seul, attaché, au soleil!

>  Ne faites pas de sport physique avec votre chien quand il fait chaud. Il vous suivrait au bout du monde et ne connait pas ses propres limites.

>  Laissez toujours de l’eau fraiche à la disposition de votre compagnon!

 

 

 

Si votre chien est victime d’un coup de chaleur : que faire?

Emmenez le le plus vite possible chez votre vétérinaire. N’oubliez pas qu’il s’agit d’une urgence vitale. Allez y en voiture et branchez la climatisation de votre véhicule au maximum. Sinon, ouvrez toutes les fenêtres.

En attendant : mouillez le! A l’aide d’un linge humide, humidifiez le intégralement, en insistant sur la tête. Transportez le dans ce linge humide et frais.

Vous pouvez également appliquer un peu d’alcool à désinfecter sur ses coussinets afin d’augmenter l’échange thermique de ces zones.

… Et si le chien ne vous appartient pas et que vous trouvez un chien en difficultés dans une voiture fermée : sortez le le plus rapidement possible du véhicule ou appelez les pompiers (18 pour un appel en France)!