Tag Archives: Paris

Attention : probable arnaque / faux « agents de police »

5 Nov

Vous connaissez toutes et tous ma position quant à la propreté des rues de Paris. Le manque de civisme de certain(e)s propriétaires de chiens m’horripile.

Bref, ce n’est pas tout à fait de cela que je viens vous parler aujourd’hui.

Ce matin, Soso, une amie parisienne, et heureuse propriétaire d’une touffe de poils (je parle de sa chienne, bien sûr), m’a envoyé une alerte :

Soso

OK, ma Soso est TRES vilaine et aurait du prévoir plus de sacs pour ramasser les crottes de sa Maya. « C’est mal, Soso, très mal : tu seras fouettée!! » (le problème, c’est qu’elle risque d’aimer ça… bref…)

La question n’est pas là.

Je me suis illico renseignée auprès de mon gentil agent de quartier et ses dires m’ont été confirmés par téléphone par un inspecteur du CAPP (Centre d’action pour la propreté de Paris).

[ ATTENTION, GRANDE ENQUETE EXCLUSIVE, ICI! ]

 

Qui va vous verbaliser si vous jouez au cochon-des-villes?

Les PV sont établis par :

– les inspecteurs de salubrité du Centre d’Action pour la Propreté de Paris,

– les Agents de Surveillance de Paris, placés sous l’autorité du préfet de police,

– et 600 inspecteurs de sécurité de la Ville

(en habits officiels ou en civil).

 

Comment se passe la verbalisation?

Si vous ne ramassez pas les déjections de votre chien, une de ces personnes se rapproche de vous, vous présente ses papiers officiels et vous signifie l’infraction que vous venez de commettre. Ces agents et inspecteurs ne sont pas policiers : ils n’ont donc pas de carte de gardien de la paix du Ministère de l’Intérieur (« format Navigo »), comme le pensait ma Soso.

Pour info, voici :

– un badge d’Agent de surveillance de la ville de Paris :

asvp

– une carte d’Inspecteur de sécurité de la ville de Paris :

document

– quant au badge ou à la carte d’un Inspecteur de salubrité du CAPP, si l’un ou l’une d’entre vous peut m’aider, ne vous gênez pas pour commenter ci dessous ou m’envoyer un mail à vetandthecity(et)gmail(point)com

 

Normalement, ces agents ou inspecteurs ont des carnets de PV sur eux. Si l’agent n’a pas ou plus de carnet de PV sur lui (ça arrive parait-il), il peut être amené à noter les coordonnées de la personne sur un carnet libre (pour faire envoyer le PV ultérieurement). Si la personne n’a pas ses papiers sur elle, il peut la suivre jusqu’en bas de son domicile / lieu de résidence…

La verbalisation des infractions se fait donc sur la base des articles 99-2 et 99-6 du Règlement Sanitaire Départemental et sur la base de l’article 1 de l’arrêté du 2 avril 2002.

Le non ramassage des déjections de son chien fait encourir à son maître une amende de 35€, sur la base de l’article R632-1 du code pénal. Cet article stipule en effet : « est puni de l’amende pour les contraventions de la 2e classe le fait de déposer, d’abandonner, de jeter ou de déposer, en lieu public ou privé, à l’exception des emplacements désignés à cet effet par l’autorité administrative compétente, des ordures, déchets, déjections… »

Une canette de soda, un mégot de cigarette, un papier jeté à terre, une crotte de chien non ramassée, un chewing-gum craché en pleine rue : même tarif pour ces infractions (à Paris et partout en France) : 35 euros!

La réglementation obligeant au ramassage ne s’applique pas aux personnes non voyantes qui  ne peuvent bien entendu pas être sanctionnées pour non ramassage des déjections de leur chien.

 

Par contre, en aucun cas :

En aucun cas ces personnes ne sont autorisées :

– à percevoir l’amende sur place et au moment du fait

– à entrer dans votre domicile pour contrôler vos papiers d’identité

 

Au moindre doute, méfiez vous et informez en le commissariat de police du quartier!

Et puis, surtout : RAMASSEZ!!! (MERDE, QUOI!)

(désolée, elle était facile mais il fallait que je la fasse)

 

 

Naissance du premier parc canin parisien : check!

3 Fév

J’ai rencontré Marie-Charlotte Belle lors de mon intervention dans l’émission « La Puce à l’Oreille » sur Radio Santé Animale en octobre dernier.

Anne-Charlotte Belle est membre de l’association « Chiens en ville« , créée en 2010, à l’initiative de propriétaires de chiens du 15ème arrondissement de Paris, et dirigée par Claudine Caillet et Delila Barthlen.

« L’initiative était le résultat de discussions  entre les maîtres de chiens qui estimaient que la communication entre eux et les pouvoirs publics parisiens n’était pas satisfaisante. (…) Souvent pris pour responsables de l’état dégradé de l’hygiène dans les espaces publics, confrontés à l’attitude hostile de nombre de nos concitoyens, nous tenons à ce que la distinction soit faite entre les propriétaires responsables et ceux qui ne le sont pas, entre les chiens dangereux et ceux qui sont sociables tant avec leurs congénères qu’avec les humains. Le chien fait partie du paysage urbain et nous pensons que certaines actions devraient être menées pour promouvoir la coexistence harmonieuse entre l’homme et le chien en ville. »

Le projet d’un parc canin a été élaboré pour Chiens en ville par Marie-Charlotte Belle. Il a été ensuite proposé à la Mairie du 14ème arrondissement en juillet dernier. Et Jean Paul Millet, Premier adjoint au Maire, chargé de l’urbanisme, de l’habitat et de la propreté, l’a accepté.

C’est ainsi que le dimanche 12 janvier 2014, le premier parc canin a ouvert ses portes! 845m2 entièrement clôturés dans Paris intra-muros, réservés à nos compagnons à quatre pattes! Libres de courir sans laisse, de se sociabiliser, de jouer ensemble, … Ce parc canin est situé Place Denfert-Rochereau (square Antoine), dans le 14ème arrondissementSon accès est libre, 24h/24.

Ce nouvel espace sert en fait de « pilote » et de « test » à l’ouverture d’autres parcs, dans d’autres arrondissements de Paris. Il est donc indispensable que les maîtres de chiens en profitant le fassent dans le plus grand respect et avec le plus grand civisme :

– Ramasser les crottes de son chien y est obligatoire!

– Faire vacciner et vermifuger régulièrement son chien est vivement conseillé afin qu’il ne transmette pas de maladies à ses congénères. 

– Eviter – bien sûr! – de s’y rendre avec une femelle non stérilisée en chaleurs. Histoire d’éviter d’entraîner des conflits entre chiens mâles.

– Si votre chien a tendance à être « agressif » envers les autres chiens, préférez un créneau horaire peu fréquenté, ou alors prenez la peine de prévenir les autres propriétaires de chiens.

Bref, c’est une très bonne nouvelle pour la population canine de Paris. Et afin que ce Parc Canin « fasse des petits », soyons « cani-responsables » et montrons le bon exemple! Pour que les chiens soient de mieux en mieux acceptés par tous dans le paysage urbain parisien…

Transporter son animal dans Paris

15 Oct

Vous voulez vous déplacer dans Paris avec votre animal de compagnie … BON AMUSEMENT! ;-)

Evidemment, tant que possible, je vous conseille de vous rendre chez votre véto de quartier à pied ou en voiture.

Mais parfois, c’est impossible … alors voici les règles à suivre!

Copyright "Colonel Moutarde"

Copyright « Colonel Moutarde »

Dans le RER :

Les chats, NAC’s et petits chiens peuvent à priori voyager gratuitement dans un contenant (sac entièrement fermé) mais il n’y a rien d’écrit noir sur blanc.

Les chiens voyageant « hors sac », par contre, doivent tous être muselés et tenus en laisse. Vous devez également payer pour votre chien voyageant en laisse un billet seconde classe demi tarif.

Dans le bus et le métro :

Ne sont admis dans les bus et les métros que les chiens et chats de petite taille à condition qu’ils voyagent dans un panier, un sac ou dans une cage correctement fermée et ne dépassant pas 0,45 m. Ces animaux ne doivent pas pouvoir salir ou incommoder les autres voyageurs.

Sont également admis, bien sûr, les chiens guides d’aveugles tenus par un harnais et accompagnant soit un aveugle titulaire d’une carte d’invalidité portant la mention « cécité » et d’une étoile verte, soit un moniteur possédant la carte d’identité du chien. Idem pour le RER pour ces chiens là, d’ailleurs.

Dans les taxis :

Attention! Tous les taxis n’acceptent pas la présence d’animaux à bord de leur véhicule!

Lors de votre appel pour réserver votre taxi, vérifiez donc que la compagnie accepte les animaux (sous peine de vous voir refuser la course!). Précisez la taille, l’espèce de votre compagnon et s’il est dans un contenant ou non.

Certaines sociétés se sont spécialisées dans le déplacement d’animaux de compagnie, avec ou sans leur propriétaire, dans un contenant ou non. Ces différentes sociétés ne fonctionnent pas comme des taxis que l’on appelle à n’importe quelle heure de la journée ou de la nuit et qui rappliquent dans le quart d’heure… Pensez donc à les réserver suffisamment à l’avance! Je vous cite, par exemple Taxi Canine : tel : 01.45.85.12.74 ou 06.60.50.12.74 ou à Animal’ Taxi : 06.87.63.99.07 … mais il en existe d’autres!

Note :

Les chiens de 1ère catégorie sont tout bonnement interdits dans les transports en commun et les chiens de 2ème catégorie doivent d’office être attachés et muselés!

Le 8 juin, rendez-vous pour une marche cani-citoyenne à Paris

18 Mai

Encouragez et participez à la première marche cani-citoyenne qui se déroulera le 8 juin prochain à Paris.

En 10 ans, la population canine a diminué de près de moitié dans notre belle capitale !

Le comité OKA a lancé l’opération « Mon chien ma ville » dans le but d’interpeller l’opinion publique et les élus sur l’importance de la présence du chien en ville.

marche

Encouragez et rejoignez cette action afin de :

– réhabiliter le chien citadin : plus d’espaces verts et de liberté, plus de tolérance et de respect!

– accompagner le maître citoyen : plus d’information et d’éducation, plus de propreté, plus de civisme et moins de répression!

« Mon chien ma ville » organise ce rassemblement pacifique et festif afin de dire à tous nos élus : « oui, le chien a sa place à nos côtés en ville, entendez le et redonnez lui un statut digne qui permettra à chacun de vivre en harmonie et en paix ».

Le départ de ce rassemblement se fera donc le 8 juin, à 14h30, 4 Place du Louvre, en face de la Mairie du 1er arrondissement de Paris.

Le site internet www.monchienmaville.com et sa page Facebook servent de support à l’information du grand public.

J’en serai avec Lulu! … et vous?

Un chien en ville?

21 Sep

Adopter un chien alors que l’on habite en ville, dans un appartement, peut paraître déraisonnable. Le prix de l’immobilier à Paris nous oblige à vivre dans de petits espaces, parfois en étage élevé et sans ascenseur…

Pourtant…

« Tour Eiffel au chien, Paris, par COLONEL MOUTARDE »

Je ne me lasse pas de répéter à mes clients que mieux vaut un chien (petit ou grand, peut importe) en appartement dont on s’occupe qu’un chien à la campagne laissé tout seul toute la journée dans un jardin clôturé.

Le tout est de savoir comment s’en occuper et faire preuve de civisme. Car vivre en ville, c’est vivre proche des autres. Il faut donc tout mettre en oeuvre pour faire accepter son chien par des voisins qui n’ont aucune envie de se faire enquiquiner par un animal qui, de plus, n’est pas le leur!

Tout d’abord, OUI, avoir un chien heureux en ville, c’est possible. Pour autant que l’on ne soit pas trop absent dans la journée et que l’on offre la possibilité à son chien de se dépenser régulièrement.

“Se dépenser régulièrement”, c’est au moins une demi heure matin et soir. Et ça, c’est le minimum syndical!

Il faut bien évidemment s’adapter au rythme de son chien et savoir qu’un Berger Australien ou un Jack Russel demandera de pourvoir courir et se dépenser, lors de longues sorties, alors qu’un Cavalier King Charles, un Yorkshire ou un Bichon sera probablement plus « pépère ». Il faut se renseigner avant d’accueillir telle ou telle race de chien sur ses « standards ». Certaines races, connues pour leur énergie et leur sportivité (comme les Bergers, les races de chasse, …), demanderont de plus longues et régulières sorties que d’autres.

A bas aussi les clichés qui disent qu’un grand chien, ce n’est pas possible en ville. Je maintiens qu’un Bouvier, qu’un Labrador, qu’un Danois, … peuvent tout à fait être heureux en ville pour autant qu’on leur offre la possibilité de se dépenser tous les jours. Ils en ont besoin, cela va de soi, mais pas plus ni moins qu’un petit chien! Alors, bien sûr, n’allez pas prendre un Danois si vous habitez un studio de 15 m²… !!

Votre chien se retrouvera seul, certes, lorsque vous partez travailler. Mais la solitude s’apprend, et ce, dès son plus jeune âge. Ce qui ne signifie pas que vous pourrez le laisser seul livré à lui même toute une journée!

Si vous êtes absent longtemps durant la journée pour votre travail, renseignez vous dans votre entourage. Vous avez peut être dans votre immeuble un étudiant ou une personne âgée, disponible, qui ne demande qu’à sortir votre compagnon durant votre absence, moyenant (ou non) une petite rémunération? Il existe également des sociétés qui organisent des sorties au bois, à l’heure, ou à la demi journée, seul ou en collectivité, et qui viennent chercher votre chien chez vous, avec une camionette (sécurisée et homologuée au transport d’animaux) durant votre absence.

Etre sage et calme, ça s’apprend aussi. Dès qu’il est chiot, on doit apprendre à un chien à ne pas aboyer dans l’appartement, à la porte, ni dans les communs de l’immeuble. On doit lui apprendre aussi à ne pas détruire les plantations des jardins, à ne pas sauter sur les gens (voisins, enfants, …).

Et surtout ne pas se dire que « ça va passer avec l’âge », car si faire machine arrière sur un comportement indésirable est facile sur un chiot, chez un adulte, c’est une autre paire de manches! Donc, si votre chiot présente des troubles comportementaux, il faut agir rapidement et en parler à votre véto ou à un éducateur canin sérieux.

Si vous vivez en appartement en étage élevé, évitez de faire monter ou descendre les marches à votre chiot. Cela risque d’affecter ses articulations en pleine croissance. Portez le ou prenez l’ascenseur avec lui jusqu’à ce qu’il ait fini sa croissance.

Il y aura toujours des gens qui ne supportent pas les chiens en ville mais ils les supporteront d’autant moins que leurs maîtres ne respecteront pas le B.A.-BA des règles de savoir vivre. Veillez à systématiquement ramasser les déjections de votre chien pour ne pas vous attirer les foudres de votre voisinage!

Et pour rappel pour les parisiens, voici une liste des parcs et pelouses où sont acceptés nos compagnons canins.

Et sinon, n’oubliez pas de voter! ;-) MERCI!!!

Un nouveau Salon à Paris : le Salon Chiens – Chats : les 14 et 15 avril (2 x 2 entrées à gagner)

26 Mar

Les 14 et 15 avril 2012 se tiendra un tout nouveau Salon, à l’espace Champerret de Paris : le Salon Chiens – Chats.

Organisé par la même société qui organise Animal Expo chaque année en automne à Vincennes, ce nouveau Salon n’est destiné qu’aux chiens et aux chats (comme le Port Salut, c’est écrit dessus!).

Ce Salon permettra d’y admirer les races canines et félines présentées par les éleveurs. Vous pourrez également y acheter (ou y « réserver ») des chiots et chatons de race.

Mais ce salon ne s’adresse pas qu’à ceux qui cherchent à adopter un animal de race! Le Village des exposants vous permettra de faire un brin de shopping pour vos animaux : paniers, coussins, laisses, jouets, …

Un salon pédagogique vous permettra de mieux comprendre votre chat ou votre chien. Des animations auront lieu toute la journée sur le grand podium. Et les enfants ne seront pas non plus oubliés : de nombreuses animations leur seront spécialement proposées.

Pour plus d’infos, c’est ici.

Vet and the City, en collaboration avec SARL Exposalons vous offre 2 x 2 entrées, bande de petits veinards!

Pour les gagner, rien de plus simple : postez un commentaire ci dessous ou en commentaire du lien sur la page Facebook de Vet and the City, en m’expliquant pourquoi vous désirez gagner ces 2 entrées. Si vous relayez l’info (sur votre blog, sur FB ou sur Twitter), indiquez le moi aussi dans votre commentaire, vous aurez une chance de plus de gagner! Je tirerai au sort les deux gagnants. Vous avez jusqu’au mercredi 4 avril pour participer. Bonne chance!

Et sinon, pour réserver vos billets d’entrée, c’est chez Ticket Net ou France Billets.

—————————-

Les deux gagnant(e)s ont été tirés au sort ce mercredi en fin de journée comme annoncé : il s’agit de Léona Perrot et Jessica Ashley Panda.

Félicitations! Merci de m’envoyer vos coordonnées par mail (vetandthecity@gmail.com) pour recevoir votre lot!

Le Saut Hermès, au Grand Palais, c’est ce weekend!

16 Mar

Pour la troisième année consécutive, le Saut Hermès au Grand Palais convie les meilleurs cavaliers mondiaux à concourir sous la plus belle verrière de Paris les 16, 17 et 18 mars 2012.

Cet événement est en fait un concours de saut d’obstacles international labellisé CSI 5* par la Fédération équestre internationale et la Fédération française d’équitation … sauf que c’est la maison Hermès qui l’organise … et que le décor … benh ce n’est rien que le Grand Palais, quoi!

Oui c'est beau, vous avez le droit de pleurer

Oui c'est beau, vous avez le droit de pleurer

Je ne sais pas vous, mais moi :

Une de mes Maisons préférées + un de mes lieux parisiens préféré + mon sport préféré = Grand émoi dans le dedans de moi même!

Oui, c'est beau ... là c'est moi qui pleure

Pour réserver vos places, c’est ici.

Pour demander le programme, c’est par ici.

Et si vous n’avez pas la chance de pouvoir admirer ce magnifique spectacle sur place, l’événement sera diffusé en direct sur eurosport et ici.

Les espaces verts parisiens ouverts aux chiens

19 Oct

Les chiens sont acceptés sur la voie publique, partout dans Paris, et tenus en laisse.

Malheureusement, la majeure partie des jolis parcs refusent leur entrée aux chiens (Jardins du Luxembourg par exemple).

Ce n’est cependant pas le cas partout, et heureusement! Voici une liste des espaces verts ouverts aux chiens et à leurs maîtres, classés par arrondissements.

Notez que les chiens y sont acceptés en laisse et uniquement dans les allées. Les pelouses et les aires de jeux pour enfants leur sont interdites!

Et, bien sûr, on n’oublie pas d’y ramasser les excréments de son compagnon! TOUJOURS!

Voici donc cette fameuse liste :

1er : Jardin des Halles, Square de la Place Dauphine, Jardin du Palais Royal

4ème : Jardin Figuier-Fauconnier, Parvis de Notre Dame, Square des berges du quai de l’Hôtel de Ville

5ème : Square Tino Rossi

7ème : Champ de Mars, Esplanade des Invalides, Promenade quai Branly, Promenade avenue de Breteuil, Esplanade Habib Bourgiba

8ème : Jardins des Champs Elysées, Parc Monceau

11ème : Promenade Richard Lenoir, Square Marcel Rajman

12ème : Parc de Bercy, Promenade Plantée, Square Saint Eloi, Square du Bassin de l’Arsenal

13ème : Dalle d’Ivry, Square Caffieri, Square Poterne des Peupliers, allée Arthur Rimbaud

14ème : Avenue René Coty, Jardin place Raymond Losserand, Parc Montsouris, Square aux Artistes, Square Auguste-Renoir, Jardin du Cloître, Jardin Henri et Achille-Duchêne, Square Julia Bartet, Square Père Plumier

15ème : Parc Georges Brassens, L’île aux Cygnes, Jardin Blanc, Square des Périchaux, Quais d’Issy, Quais de Seine, Rue Modigliani, Square Pablo Casals, Tour Orphée, Square des Martyrs Juifs, Jardin des Mères et des Grands Mères de la Place de Mai

16ème : Jardins du Ranelagh, Jardins de la Porte de Saint Cloud, Square Coquoin, Square Saint Périne, Trocadero, Square Yorktown, Jardins de l’Avenue Foch, Square Alexandre et René Parodi

17ème : Promenade Bernard Lafay

19ème : Parc des Buttes Chamont, Square de Rebeval, Square Boulevard d’Algérie, Jardin de l’Îlot Riquet, Square Notre Dame de Fatima, Square Porte de la Villette, Parc de la Villette

20ème : Square Elisa Borey, Jardins Porte de Bagnolet, Jardins Porte de Vincennes

Sans oublier le Bois de Boulogne et le Bois de Vincennes!

Merci de compléter cette liste, vous êtes mes enquêteurs et enquêtrices de choc! ;-)

Bonnes promenades!

Petit coup de gueule citoyen …

16 Juin

Ceci est un double coup de gueule, je n’en fais pas souvent, pour ne pas dire jamais.

D’abord, un coup de gueule contre les extrêmes : contre les gens intolérants aux chiens en ville, mais aussi et surtout contre ceux qui veulent imposer leur chien aux autres à tout prix.

Ensuite, un coup de gueule contre les Mairies d’Île de France, qui y sont pour beaucoup dans le fait que les chiens soient mal tolérés en ville.

Alors, voilà, double coup de gueule, clap de début de scène, 3, 2, 1, c’est parti!

On parle énooormément des « chiens dits dangereux », des chiens mordeurs, … On déballe plein de belles théories, on expose des images et des photos chocs (d’enfants, surtout, tant qu’à vendre du scandale), on organise des débats, …

Et est ce qu’il en sort vraiment quelque chose de concret?

Je ne sais pas et ne veux pas rentrer dans la polémique, je ne suis pas politicienne (mon dieu non, quelle horreur).

Un rapport récent dont je vous parlerai dans un prochain article conclut qu’il n’y a pas de prédisposition de races dans les chiens qui ont mordu. Et que ce ne sont pas plus les enfants mais bien au contraire surtout les adultes qui sont majoritairement les victimes de ces morsures.

Alors BIEN SUR, je suis tout aussi outrée que Monsieur Tout le Monde de voir un enfant se faire arracher une joue par un molosse, … je ne défends pas la cause animale au détriment de la cause humaine. Loin de moi cette idée! D’autant plus que je suis maman depuis pas tout à fait 6 mois, que j’ai un chien, et que je fais gaffe, même si mon chien est adorable!

Je dis simplement qu’il faut commencer par le commencement. Et ne pas remuer de l’air pour rien.

Un chien dangereux est un chien mal éduqué, pas socialisé, peureux. Un chien dangereux est un chien qui ne sort pas ou peu, qui n’a jamais été lâché, qui sort depuis qu’il est petit tout le temps en laisse, qui a rencontré peu de monde, qui n’a pas suffisamment exploré son environnement, qui n’a pas rencontré suffisamment de congénères et de personnes différentes (grandes, petites, adultes, enfants, noirs, blancs, vieux avec une canne, à pied, à vélo,…) …

Et un chien dangereux ne se limite certainement pas à une liste de races de chiens. Alors bien sûr, si un grand chien à grande mâchoire puissante mord, il fera plus de dégâts qu’un Chihuahua, ça c’est un fait. Mais sachez que, étonnamment, si l’on recense les morsures, c’est le Labrador et le Jack Russel qui arrivent dans le palmarès de tête. Loin de moi aussi l’idée de dire que les Labradors et les Jack sont des chiens mordeurs. C’est simplement pour vous faire réaliser que ce ne sont pas les Rottweilers, ni les American Staffordshire Terriers, qui portent la couronne stéréotypée des chiens mordeurs. C’est notre gentil Labrador… Probablement aussi par ce que cette race de chiens est tout simplement une de celles les plus en vogue en France de nos jours et que vu qu’il y a plus de Labradors que de Chiens Nus du Mexique en France, hé bien on aura tendance à dire que le Chien Nu du Mexique mord moins que le Labrador, et tout le monde comprend bien que cette constatation est ridicule et infondée …

… bref …

Aucune race de chien n’est dangereuse, je me répète, mais c’est important. C’est la manière dont on éduque son chiot qui prime!

Pourquoi suis je en rogne contre Paris et l’IDF?

Parce que je suis belge, d’une part, et qu’une belge, c’est sympa, mais ça râle ;-)

Parce que je n’ai pas vécu tout le temps en Belgique ou à Paris mais que j’ai vécu deux ans à Lille, qui est une ville magnifique soit dit en passant (à La Madeleine en fait, pour être plus précise), mais qui dans ce cas précis, met à disposition des chiens et de leurs maîtres des « Parcs à chiens ».

Parcs à chiens … Kesako?

Les Pars à chiens ou Cani-parcs sont des aires de détentes clôturées pour chiens. Je ne parle donc pas de minuscules aires réservées uniquement aux chiens pour y faire leurs besoins, non.

Un parc à chien, un vrai, ça ressemble à ça :

ou à ça :

Dans la grande majorité des parcs des villes du 59, il y a une zône clôturée réservée aux chiens et là où cela devient encore plus intéressant c’est que ce sont des endroits où ON PEUT LES LÂCHER!!

Dans ce parc clôturé, les propriétaires de chiens se croisent, échangent, se parlent, et pendant ce temps là leur chien, lui, gambade, joue avec d’autres chiens et se sociabilise dès sont plus jeune âge. Il se prend le bec aussi, parfois, avec un autre chien, mais c’est excessivement rare qu’ils se blessent car lâchés, ils peuvent exprimer toute leur cascade de reconnaissance de mimiques comportementales et une hiérarchie se met directement en place. Il rencontre d’autres chiens, des grands, des petits, des mâles, des femelles, mais aussi d’autres personnes que ses propriétaires.

Le parc est généralement muni de distributeurs de sacs à déjections.

Pourquoi ce parc à chien est-il selon moi la meilleure solution aux problèmes de relations homme-chien en ville?

Pour plusieurs raisons :

La première est que cet endroit permet de lâcher son chien en toute sécurité et en toute légalité.

En effet, à Paris, les endroits où on voit souvent des chiens lâchés (Bois de Boulogne, Bois de Vincennes, …) sont des endroits où c’est toléré mais pas permis. La majorité des parcs publics étant déjà à la base interdits aux chiens. Ceux dont l’accès est autorisé aux chiens ne les autorisent que si et seulement si ils y sont attachés!

Et on sait à quel point il est indispensable pour un chien de se dépenser régulièrement et de courir pour être bien dans sa tête. De plus, le fait de le lâcher dès son plus jeune âge et d’être en contact avec d’autres chiens, de jouer avec des congénères en fera un chien sociable et bien éduqué.

Que dire de plus de ces zones? Quand je parle de sécurité je parle de sécurité pour tout le monde. Pour le chien, bien sûr, mais aussi pour les personnes qui n’ont aucune envie d’être dérangées dans des endroits où c’est « toléré » mais pas vraiment permis par des chiens lâchés simplement parce qu’on ne peut les laisser gambader sans laisse ailleurs. Et je parle aussi de la sécurité des enfants.

Pour que les chiens soient acceptés par tout le monde en ville il ne faut pas les imposer! Il faudrait donc prévoir des zones réservées aux chiens et à leurs propriétaires, où les chiens peuvent courir sans laisse sans gêner ceux qui n’ont pas envie de les côtoyer.

La seconde raison est que ces aires privilégiées permettraient à la Mairie d’y organiser des campagnes de sensibilisation des propriétaires de chiens aux règles basiques d’éducation de leur chien et au civisme.

Certaines Mairies ont déjà une démarche positive dans ce sens. J’en ai déjà parlé ICI, ICI et ICI.

Il faudrait donc également dans l’idéal y fournir des sacs à déjections. Car même si les chiens peuvent y gambader, les propriétaires doivent continuer à y ramasser les selles de leurs animaux, pour ne pas que cela deviennent rapidement un parc à crottes, et que ces parcs soient contestés par ceux qui n’ont pas de chiens. Et puis pour y donner l’exemple, aussi.

Ceci dit, que les mairies fournissent ou pas des sacs à déjections est relativement un détail : chaque propriétaire DOIT ramasser les matières fécales de son chien! Des sacs à déjections sont en vente dans toutes les animaleries et chez les vétérinaires à un prix ridicule. Je trouve cela scandaleux de ne pas ramasser les selles de son chien et les mesures répressives et amendes pour ceux qui ne le font pas sont totalement justifiées!

Pour que les chiens soient bien acceptés par tous en ville, c’est leurs maîtres qui doivent se mettre une bonne fois pour toute en tête que cela dépend exclusivement d’eux! On ne peut pas obliger quelqu’un qui n’aime pas le contact des chiens à les apprécier. On ne peut que leur demander de les tolérer. Et pour cela il faut veiller à la tranquillité et la sécurité de tous.

Dès lors qu’on est propriétaire d’un chien :

– on ramasse ses déjections, systématiquement; que ce soit dans le caniveau ou sur le trottoir

– on évite de laisser les mâles uriner et lever la patte sur les voitures, les scooters, les façades des maisons, …

– on tient malheureusement son chien en laisse dans les endroits publics, pour éviter d’embêter les gens qui ne veulent pas être dérangés par des chiens lâchés

– et on IMPLORE les Mairies de mettre à notre disposition des espaces clos où lâcher nos toutous en toute légalité!!! Parce qu’on ne pourra jamais nier que les chiens sont de plus en plus présents en ville. Donc il faut trouver une solution, et pour les propriétaires de chiens, et pour les gens qui ne les tolèrent que moyennement. Et que si on veut éviter d’avoir des chiens sociopathes, ces types d’aménagements urbains sont une bonne solution. Et une solution qui va dans le sens d’une démarche positive des propriétaires de chiens.

Alors, oui, certaines Mairies en font plus que d’autres. J’ai en tête la ville de Sceaux (92) qui a un parc de ce genre dans le Parc de Sceaux, ainsi que Boulogne Billancourt (qui distribue des sacs de ramassage de déjections et possède des canisites, c’est déjà ça!), ou la Mairie de Neuilly Sur Seine qui distribue également des sacs à déjections … mais ce n’est pas assez!

Je suis bien consciente du prix du terrain au mètre carré en région parisienne! Il est clair que de telles zones ne sont pas envisageables à chaque coin de rue mais si seulement il pouvait y en avoir une par arrondissement parisien et une par municipalité, ce serait déjà formidable!

Voilà, clap de fin de mon coup de gueule, si seulement il pouvait être entendu!

Les numéros de téléphone et adresses utiles pour les propriétaires d’animaux à Paris et en IDF

9 Juin

Le centre antipoison vétérinaire de l’école vétérinaire de Lyon :

04 78 87 10 40 (24h/24 et 7 jours sur 7)

—————

Pour les animaux volés, trouvés ou perdus et identifiés :

Pour les chiens tatoués : la Société Centrale Canine : 01 49 37 54 54

Pour les chats tatoués : le Fichier National Félin : 01 55 01 08 08

Pour les chats, chiens, furets munis d’une microchip : 01 55 01 08 00

—————–

L’école Nationale Vétérinaire d’Alfort :
7 avenue du Général de Gaulle, 94700 Maisons-Alfort.
Service consultations du CHUVA : 01 43 96 73 73
Et pour les urgences : 01 43 96 72 72
——————
La S.P.A.  39, boulevard Berthier, 75847 PARIS CEDEX 17.
Tel : 01 43 80 40 66
——————-
Taxi Dog : 0 825 8294 36 ou 06 28 04 21 97
Taxi Canine : 01 45 85 12 74 ou 06 60 50 12 74