Tag Archives: MDR1

Races de chiens apparentées aux colleys … attention, danger!

19 Nov

Chez les races apparentées à la race Colley (Collie/Colley, Border collie, Bearded Colley, Berger australien, Berger des shetland, Berger blanc suisse, Bobtail, … mais aussi les Longhaired Whippet et Silken Windhound), il existe une mutation génétique (du gène MDR1), qui entraîne une modification de la perméabilité de la barrière méningo-encéphalique du chien. Cela peut sembler banal à en parler comme ça mais c’est loin d’être le cas!

Cette mutation n’est pas systématique chez tous les chiens de ces races, mais elle est quand même fréquente (environ un chien Colley sur deux, voire plus).

La barrière méningo encéphalique joue en l’état normal un rôle de filtre et protège le cerveau des atteintes externe. Elle va – entre autre – contrôler l’accès des molécules médicamenteuses au cerveau (mais aussi des particules virales, des bactéries, etc). Si cette barrière est d’avantage perméable : le cerveau va plus facilement être atteint par certaines molécules, ce qui risque d’entraîner des surdosages, des effets neurotoxiques, voire la mort de l’animal.

De quelles molécules faut-il donc se méfier pour ces races?

 

1- Certains antiparasitaires :

– l’ivermectine et ses dérivés, que l’on peut retrouver dans de nombreux vermifuges

– l’émodepside (Profender®)

– la milbemycine (Milbemax®, Program®, Interceptor®, …)

– la moxidectine (Ectodex®, …)

– le spinosad (Comfortis®)

 

2- Certains anti-diarrhéiques : le lopéramide (Lopéral®, Immodium®)

 

3- Certains antiémétiques (anti vomitifs) :

– le métoclopramide (Emeprid®, Primperan®, Primperid®, …)

– le domperidone (Motilium®, …)

 

4- Certains antibiotiques :

– la spiramycine (Spiraphar®, Stomorgy®l, Histacetyl®, …)

– le métronidazole (Flagyl®, …)? qui est un « antibiotique / antiparasitaire »

 

5- Certains anesthésiques / analgésiques / tranquillisants :

– l’acepromazine (Calmivet®, Vetranquil®, …)

– le butorphanol

 

6- Certaines molécules de chimiothérapie :

– la vincristine

– la vinblastine

– la doxorubicine

 

Si vous possédez un chien de race apparentée à la race Colley, je vous conseille vivement d’aller visiter le site suivant : http://www.collie-online.com/colley/mdr1/index.php

 

Que faut-il faire?

Si votre chien est de race apparentée au Colley (cfr races ci dessus en intro de l’article), je vous recommande de le faire tester pour ce fameux gène MDR1. Il s’agit d’un test de son ADN, donc, qui est réalisé par votre vétérinaire grâce à un prélèvement buccal (par simple frottis) ou un prélèvement sanguin. Ce test n’est pas très onéreux (entre 60 et 80 euros de frais de laboratoire). En fonctions des résultats obtenus (si votre chien est homozygote muté, sain ou hétérozygote pour le gène MDR1), vous saurez s’il faut être ou non vigilent lors de l’utilisation des molécules précitées.

Si vous décidez de ne pas le faire tester, il faut réellement faire très attention aux molécules que l’on utilisera pour le vermifuger et le traiter contre les puces et les tiques.

Et si, lorsque vous donnez un médicament à votre chien, il présente des symptômes tels que fatigue, coma, ataxie, convulsions, … présentez le illico à votre vétérinaire!