Tag Archives: hiver

« La montagne, ça vous gagne! » (Oh que j’ai hâte d’y être!)

18 Fév

Vous partez bientôt en vacances au ski et vous avez décidé de partir avec votre compagnon canin. C’est une très bonne idée car la montagne profite à tout le monde!

"La montagne, ça vous gagne!"

« La montagne, ça vous gagne! »

Si les pistes de ski sont bien entendu interdites aux chiens pour des raisons évidentes de sécurité, Pépette trouvera certainement son bonheur lors de belles balades en votre compagnie.

Mais voici quelques conseils afin que tout se déroule au mieux…

1. Faites examiner votre chien par votre véto avant votre départ

Vérifiez de cette manière qu’il soit en bonne santé et que tous ses vaccins soient à jour.

2. Emmenez avec vous son dossier de santé et son passeport

Glissez systématiquement le dossier de votre chien et ses papiers de vaccination et d’identification dans votre valise. Si vous rencontrez des soucis sur place, cela facilitera la tâche des vétérinaires.

3. Protégez ses coussinets et autres parties sensibles

Une quinzaine de jours avant le départ, traitez préventivement et ce, tous les jours, les coussinets de votre chien avec une solution tannante que vous trouverez chez votre vétérinaire.

Vous continuerez cette application quotidienne lors de votre séjour.

Sur place, vous pourrez appliquer juste avant les promenades de la Vaseline ou du Biobalm sur les coussinets, le bout des oreilles et le bout du nez de votre chien. Cette couche servira d’isolant thermique.

Attention aux chiens mâles non castrés qui reviennet fréquemment de la neige avec la peau des testicules hyper irritée à cause du froid. N’oubliez donc pas de protéger cette zone (le scrotum) et de vérifier qu’elle reste propre et sèche au retour des promenades.

Si les pattes de votre chien sont très sensibles, vous pourrez carrément lui enfiler des petites bottines de protection lors de chaque promenade.

Si la truffe de votre chien est dépigmentée, appliquez de la crème écran total sur cette zone avant chaque promenade et renouvelez en l’application régulièrement.

4. Inspectez attentivement ses pattes au retour de chaque promenade

Rincez systématiquement les pattes de votre chien au retour de chaque promenade pour les débarrasser des restes de neige et surtout du sel. Vérifiez que des glaçons ou des petits cailloux ne se soient pas glissés entre ses doigts. Après avoir rincer : séchez les pattes à l’aide d’un linge propre et sec ou du sèche cheveux en position basse température.

5. Manteau ou pas?

En cas de doute sur la résistance de votre chien au froid, équipez le d’office d’un manteau. Cette protection thermique est plus que recommandée chez les très jeunes chiens, les chiens âgés, les races Toy et les chiens à poils ras.

6. Sur place, ne le laissez surtout pas manger de la neige

Avaler de la neige pourrait entraîner de gros problèmes gastro intestinaux (vomissements, diarrhée). D’autant plus si cette neige est mêlée à du sel de déneigement.

—–

Vous partez vous? Quand? Et où?

Carte postale kitch exigée!!

Carte Postale Morzine

Les soins à prodiguer aux pattes de nos chiens en hiver…

16 Jan

Depuis quelques jours, on se les gèle sévère sur Paname!

Je me bats vaillamment (ou pas) contre une laryngite (toux, voix éraillée, nez qui coule, fièvre, …) reçue de mon fils en héritage inversé … ET J’AI FROID!!! Vous aussi? Lupin, en tous cas, cela ne le met pas trop en joie …

La météo actuelle me permet de vous parler d’une partie de votre chien de laquelle il faut particulièrement prendre soin en hiver : à savoir ses pattes. En hiver : protégez les coussinets de vos chiens!

Le froid, la neige, le sel (que l’on déverse en grande quantitié sur nos trottoirs pour éviter qu’ils se transforment en patinoire dès que la température frôle le zéro) attaquent la couche protectrice des coussinets qui peuvent se blesser, se fendiller et devenir sujets aux crevasses.

Ces crevasses peuvent se surinfecter … donc : vive la prévention, mes braves toutous!

Que faire de particulier pour protéger les coussinets de son loulou (surtout pour les petits veinards qui vont bientôt emmener Kiki à la montagne)?

1. A chaque retour de promenade, il est très important de bien rincer les pattes à l’eau claire tiède. Insistez sans frotter entre les doigts. Vous débarrasserez ainsi les pattes des petits gravillons et des résidus de sel qui peuvent irriter et blesser.

2. Séchez ensuite ses pattes à l’aide d’un linge propre et sec ou d’un sèche cheveux en position température basse

3. Utilisez une solution tannante pour coussinets plantaires, type Solipat® (en vente chez votre vétérinaire). Il s’agit d’une solution qui va solidifier les coussinets, les rendant plus résistants. C’est très facile d’emploi, même les blondes peuvent s’en servir (presque) sans mode d’emploi (je précise que je SUIS blonde).

Le flacon est muni d’un tampon qu’il vous suffit d’appliquer dans un premier temps une fois par jour pendant environ une semaine, et ensuite tous les 2 à 3 jours en entretien durant toute la saison hivernale

4. Si votre chien présente carrément des crevasses ou des gerçures, demandez conseil à votre vétérinaire mais il vous prescrira probablement, en plus de la solution tannante, un baume apaisant, décongestionnant et cicatrisant, de type Dermoscent Biobalm® ou Dermaflon crème®

5. Si les coussinets sont carrément à vif, vous devrez peut être protéger ses pattes à l’aide de petites bottines et de bandages lors des sorties, le temps que les tissus cicatrisent grâce aux baumes précités.

Même que, en ce moment, je suis certaine qu’il doit y avoir moyen de trouver de jolies (ou pas) petites bottines de Père Noël en soldes en animaleries spécialisées!! En voilà un bon prétexte pour jouer à la Barbie!

Et si votre chien se plaint, boîte, présente des plaies qui saignent, … bien évidemment : une visite chez votre vétérinaire préféré s’impose!

Bon hiver! (brrrrrrr…)

Nos chiens citadins en hiver (fait froid, hein?)

5 Déc

Un chien est plus résistant au froid qu’un humain, c’est certain, on est d’accord! Sauf les tout petits chiots, les races  « toys » et les petits chiens à poils courts. Qui n’a pas déjà vu un Chihuahua ou un mini York greloter dès qu’il fait moins de 20 degrés au compteur?

Comme pour nous, les besoins de nos compagnons changent durant l’hiver. Et leurs besoins sont différents en fonction de leur âge (chiot, adulte ou chien âgé) et de leur race.

Que faut-il faire?

Si vous possédez un chiot ou un chien âgé, le mieux à faire est de prendre rendez vous chez votre vétérinaire pour vous assurer de son bon état de santé. Le médecin vérifiera que ses vaccins et ses vermifuges soient à jour et réalisera un bilan de santé complet, voire un bilan sanguin s’il le juge nécessaire. Si votre chien âgé souffre de troubles locomoteurs, signalez le à votre vétérinaire : il développe peut être de l’arthrose.

 

Manteau ou pas?

Je ne suis VRAIMENT pas fan des garde robes pour chiens, alors, sincèrement, si votre chien est un chien adulte en bonne santé et qu’il a des longs poils, il est fort probable qu’il n’ait pas besoin de protection chaude! Evitez lui la doudoune rose ou le pull en laine façon grand’mère : il vous en sera reconnaissant! ;-) PAR CONTRE, un très jeune chien, un chien âgé, un chien à poils ras (type lévrier) possède très peu de réserves graisseuses corporelles et sera donc plus sensible au froid. Il peut donc être nécessaire de lui mettre un manteau lors des jours les plus froids … voire des bottines pour les plus sensibles (si! si! des bottines!) (je me demande quelle tête ferait Lulu si je m’amenais un jour avec ce genre d’accessoires).

Mais oui, je sais...Sois fort!

Mais oui, je sais… Sois fort, frère! (Source : Milk & Pepper)

 

Prenez soin de leurs pattes!

Le sel qui est épandu sur les trottoirs en période de gel est très agressif pour les coussinets de votre chien.

A chaque retour de promenade, il est très important de bien rincer les pattes à l’eau claire tiède. Insistez sans frotter entre les doigts.

Séchez ensuite ses pattes à l’aide d’un linge propre et sec ou d’un sèche cheveux en position température basse.

Utilisez une solution tannante pour coussinets plantaires, type Solipat® (en vente chez votre vétérinaire). Il s’agit d’une solution qui va solidifier les coussinets, les rendant plus résistants. C’est très facile d’emploi, le flacon est muni d’un tampon qu’il vous suffit d’appliquer dans un premier temps une fois par jour pendant environ une semaine, et ensuite tous les 2 à 3 jours en entretien durant toute la saison hivernale.

Si votre chien présente carrément des crevasses ou des gerçures, demandez conseil à votre vétérinaire mais il vous prescrira probablement, en plus de la solution tannante, un baume appaisant, décongestionnant et cicatrisant, de type Dermoscent Biobalm® ou Dermaflon crème®.

Si les coussinets sont carrément à vif, vous devrez peut être protéger ses pattes à l’aide de petites bottines et de bandages lors des sorties, le temps que les tissus cicatrisent grace aux baumes précités.

Veillez également à convenablement lui couper les griffes et à couper les poils entre ses coussinets afin qu’il n’accumule pas de neige ou de glace entre ses doigts. Vous pouvez également, comme dit plus haut, le munir de petites bottines de protection.

 

Soyez attentif à son lieu de couchage!

Malgré que nos chiens citadins dorment à l’intérieur, soyez vigilant et vérifiez que son couchage ne soit pas placé en plein courant d’air, et dans un endroit suffisamment chaud.

Source : BuzzFeed

Source : BuzzFeed

 

Ne changez rien à son alimentation!

Nos chiens citadins n’ont pas réellement besoin d’un supplément énergétique. Vous pouvez par contre demander à votre vétérinaire de vous fournir un complément vitaminé adapté voire des compléments en acides gras essentiels, qui l’aideront à « booster » son système immunitaire. Vérifiez également qu’il ait toujours de l’eau propre et pas trop froide à sa disposition.

 

Il souffre d’arthrose?

Si votre chien souffre d’arthrose, soit liée à l’âge, soit liée à une anomalie articulaire chronique, bichonnez le particulièrement durant l’hiver, car les symptômes et la douleur s’accentuent lorsqu’il fait froid.

Vous pouvez doubler l’épaisseur de son couchage pour le rendre plus moelleux et confortable.

Votre vétérinaire vous prescrira certainement un traitement ponctuel lors des crises d’arthrose aiguës mais également un traitement de fond.

Par contre ne donnez pas à votre compagnon d’anti-inflammatoires humain! Doliprane®, Voltaren®, toussa : c’est NON! NON! NON! Les anti inflammatoires humains sont très nocifs pour lui!

Bientôt les vacances d’hiver … Check liste de circonstances!

10 Jan

… bon, ok, pas avant le 18 février (même que pour moi, PAS DU TOUT de vacances d’hiver) mais VIVE LA PREVENTION!

Alors voici un petit article de circonstances.

 

« Check liste avant de partir en vacances au ski avec son chien »

(c’est le titre)

 

Dans un mois, vous partirez en vacances au ski, bande de petits veinards, et vous avez décidé de partir avec votre toutou. C’est tant mieux car la montagne profite à tout le monde!

Si les pistes de ski sont bien entendu interdites aux chiens pour des raisons évidentes de sécurité, votre compagnon trouvera son bonheur lors de belles balades en votre compagnie.

 

Action Man, voyez vous, il emmène toujours son fidèle Kiki au ski avec lui!

 

Mais voici quelques conseils afin que tout se déroule au mieux…

 

1. Emmenez avec vous son dossier de santé et son passeport

Glissez systématiquement le dossier de votre chien et ses papiers de vaccination et d’identification dans votre valise. Si vous rencontrez des soucis sur place, cela facilitera la tâche des vétérinaires.

 

2. Protégez ses coussinets et autres parties sensibles

Une quinzaine de jours avant le départ, traitez préventivement et ce, tous les jours, les coussinets de votre chien avec une solution tannante que vous trouverez chez votre vétérinaire.

 

Vous continuerez cette application quotidienne lors de votre séjour.

Sur place, vous pourrez appliquer juste avant les promenades de la Vaseline ou du Biobalm sur les coussinets, le bout des oreilles ou le scrotum de votre chien. Cette couche servira d’isolant thermique.

 

 

Si les pattes de votre chien sont très sensibles, vous pourrez carrément lui enfiler des petites bottines de protection lors de chaque promenade.

Si la truffe de votre chien est dépigmentée, appliquez de l’écran totale sur cette zone avant chaque promenade et renouvelez en l’application régulièrement.

 

3. Inspectez attentivement ses pattes au retour de chaque promenade

Rincez systématiquement les pattes de votre chien au retour de chaque promenade pour les débarrasser des restes de neige et surtout du sel. Vérifiez que des glaçons ou des petits cailloux ne se soient pas glissés entre ses doigts.

 

4. Manteau ou pas?

En cas de doute sur la résistance de votre chien au froid, équipez le d’office d’un manteau. Cette protection thermique est plus que recommandée chez les très jeunes chiens, les chiens âgés et les chiens à poils ras.

 

5. Sur place, ne le laissez surtout pas manger de la neige

Avaler de la neige pourrait entraîner de gros problèmes gastro intestinaux (vomissements, diarrhée). D’autant plus si cette neige est mêlée à du sel de déneigement.

BONNES VACANCES!!!!

Action Man et Kiki, en action au ski ("gentil, le chien!")

Fait froid hein?

12 Déc

Depuis quelques jours, on se les gèle sévère sur Paname! Vous avez froid? … Votre chien aussi!

En hiver : protégez les coussinets de vos chiens!

Le froid, la neige, le sel attaquent la couche protectrice des coussinets qui peuvent se blesser, se fendiller et devenir sujets aux crevasses.

Ces crevasses peuvent se surinfecter … donc : vive la prévention, mes braves!

 

Que faire de particulier pour protéger les coussinets de son toutou chéri (surtout pour les petits veinards qui vont bientôt emmener Kiki à la montagne)?

 

1. A chaque retour de promenade, il est très important de bien rincer les pattes à l’eau claire tiède. Insistez sans frotter entre les doigts

2. Séchez ensuite ses pattes à l’aide d’un linge propre et sec ou d’un sèche cheveux en position température basse

3. Utilisez une solution tannante pour coussinets plantaires, type Solipat® (en vente chez votre vétérinaire). Il s’agit d’une solution qui va solidifier les coussinets, les rendant plus résistants. C’est très facile d’emploi, même les blondes peuvent s’en servir (presque) sans mode d’emploi (je précise que je SUIS blonde). Le flacon est muni d’un tampon qu’il vous suffit d’appliquer dans un premier temps une fois par jour pendant environ une semaine, et ensuite tous les 2 à 3 jours en entretien durant toute la saison hivernale

4. Si votre chien présente carrément des crevasses ou des gerçures, demandez conseil à votre vétérinaire mais il vous prescrira probablement, en plus de la solution tannante, un baume apaisant, décongestionnant et cicatrisant, de type Dermoscent Biobalm® ou Dermaflon crème®

5. Si les coussinets sont carrément à vif, vous devrez peut être protéger ses pattes à l’aide de petites bottines et de bandages lors des sorties, le temps que les tissus cicatrisent grâce aux baumes précités. Même que en ce moment, je suis certaine qu’il doit y avoir moyen de trouver de jolies (ou pas) petites bottines de Père Noël en animaleries spécialisées!! En voilà un bon prétexte pour jouer à la Barbie avec votre Chihuahua ( « noooon mais tu sais c’est pas pour le fun, c’est pour protéger ses petites patounes » ).

 

 

Nos chiens citadins en hiver … que faire pour lui faciliter la vie durant cette saison et le protéger du froid?

23 Nov

Un chien est plus résistant au froid qu’un humain, c’est certain. Sauf les tout petits chiots et les petits chiens à poils courts.

Malgré tout, les besoins de nos compagnons changent durant l’hiver. Et leurs besoins sont différents en fonction de leur âge (chiot, adulte ou chien âgé) et de leur race.

Que faut-il faire?

1. Si vous possédez un chiot ou un chien âgé, le mieux à faire est de prendre rendez vous chez votre vétérinaire pour vous assurer de son bon état de santé. Il vérifiera que ses vaccins et ses vermifuges sont à jour et réalisera un bilan de santé complet, voire un bilan sanguin s’il le juge nécessaire. Si votre chien âgé souffre de troubles locomoteurs, signalez le à votre vétérinaire : il développe peut être de l’arthrose.

2. Manteau ou pas? Si votre chien est un chien adulte en bonne santé et qu’il a des longs poils, il est fort probable qu’il n’ait pas besoin de protection chaude. Par contre, un très jeune chien, un chien âgé, un chien à poils ras (type lévrier) possède très peu de réserves graisseuses corporelles et sera donc plus sensible au froid. Il peut donc être nécessaire de lui mettre un manteau lors des jours les plus froids, voire des bottines pour les plus sensibles … si! si! des bottines!

3. Prenez soin de leurs pattes! En plus de la solution tannante pour coussinets dont je vous parlais dans un précédent article, veillez à convenablement lui couper les griffes et à couper les poils entre ses coussinets afin qu’il n’accumule pas de neige ou de glace entre ses doigts. Vous pouvez également, comme dit plus haut, le munir de petites bottines de protection. En effet, le sel qui est épandu sur les trottoirs en période de gel est très agressif pour les coussinets de votre chien. Si vous le promenez sans protection, n’oubliez pas de bien rincer (à l’eau tiède) et ensuite de sécher chacune de ses pattes à chaque retour de promenade.

4. Soyez attentif à son lieu de couchage! Malgré que nos chiens citadins dorment à l’intérieur, soyez vigilant et vérifiez que son couchage ne soit pas placé en plein courant d’air, et dans un endroit suffisamment chaud.

5. Ne changez rien à son alimentation! Nos chiens citadins n’ont pas réellement besoin d’un supplément énergétique. Vous pouvez par contre demander à votre vétérinaire de vous fournir un complément vitaminé adapté voire descompléments en acides gras essentiels, qui l’aideront à « booster » son système immunitaire. Vérifiez également qu’il ait toujours de l’eau propre et pas trop froide à sa disposition.

6. Si votre chien souffre d’arthrose, soit liée à l’âge, soit liée à une anomalie articulaire chronique, bichonnez le particulièrement durant l’hiver, car les symptômes et la douleur s’accentuent lorsqu’il fait froid. Vous pouvez doubler l’épaisseur de son couchage pour le rendre plus moelleux et confortable. Votre vétérinaire vous prescrira certainement un traitement ponctuel lors des crises d’arthrose aiguës mais également un traitement de fond. Ne donnez pas à votre compagnon d’anti-inflammatoires humain! Doliprane®, Voltaren®, toussa : c’est NON! NON! NON! Les anti inflammatoires humains sont très nocifs pour lui!