Tag Archives: eau

Pourquoi ne faut-il pas donner de lait à son chat?

5 Mar

Hommage et condoléances au transit du chat Japonien de Sonia

Vous avez tous certainement déjà entendu qu’il vaut mieux ne pas donner de lait classique de vache à son chat…

C’est tout à fait vrai. Mais pourquoi?

Tout d’abord, chez le jeune chaton, le lait de vache n’est pas conseillé car il n’est pas adapté à ses besoins nutritionnels. Il est trop peu énergétique et moins riche en protéines que le lait de chatte. Il est aussi trop riche en lactose. Si vous voulez donner du lait à votre jeune chaton, il n’y a que le lait maternisé pour chaton qui lui convienne, au biberon ou à laper directement dans une gamelle. Ce lait en poudre (à réhydrater) est disponible chez votre vétérinaire.

Moooooohh! #TroChoupi

 

Chez le chat plus âgé, le lait de vache est tout simplement à proscrire car il ne le digère pas.

Pourquoi?

En grandissant, le chat perd sa capacité à digérer le lactose du lait, car il ne synthétise plus l’enzyme lui permettant sa dégradation (la lactase). Le lait de vache, bien qu’apprécié par un grand nombre de chats, entraînera de la diarrhée et d’autres troubles digestifs.

Mieux vaut leur donner de l’eau et uniquement de l’eau et ce, dès le départ. Et ne pas les habituer à boire autre chose.

Si votre chat est réellement un fanatique du lait, il existe dans le commerce des laits spécifiques pour chat, qui ne contiennent pas de lactose, et que certains félins apprécient. Mais il s’agit plus d’une gourmandise que d’un réel besoin nutritif, et l’apport calorique généré par l’ingestion de cette « boisson » doit être pris en compte pour adapter sa ration alimentaire de croquettes ou d’aliments humides à la baisse.

Vous pouvez en dernier recours tester le lait sans lactose coupé à l’eau si c’est la seule façon de le faire boire. Ce sera toujours mieux que du lait de vache classique dilué.

Règle d’or, donc : de l’eau et rien que de l’eau!!!

« Mon chien / Mon chat boit beaucoup …. »

17 Mar

On entend régulièrement cette phrase en consultation : « Docteur, mon chien (ou mon chat) boit beaucoup  » …

Cette phrase peut sembler anodine. Pourtant il est important pour vous et votre animal de pouvoir quantifier le volume d’eau qu’il boit par jour. Votre chien peut boire beaucoup depuis toujours ou se mettre à boire plus de manière plus ou moins brutale. C’est important de le signaler à votre vétérinaire car certaines pathologies font augmenter la prise de boisson. Signalez lui également si cette augmentation s’est faite de manière subite ou progressive.

Une augmentation subite de la soif entraîne la recherche d’éléments favorisants : la chaleur, l’effort physique, de la fièvre, une prise nouvelle de médicaments, un changement alimentaire pour une ration exclusivement sèche (croquettes), …

Si l’augmentation est progressive (sur plusieurs jours voire plusieurs semaines), c’est souvent le premier symptôme d’une maladie. Elle sera très fréquemment associée à une augmentation de la quantité d’urines émises. On parle alors de syndrome polyuro-polydipsique. Le chien peut même se mettre à faire ses urines à l’intérieur la nuit voire même la journée alors qu’avant il était propre.

Les causes peuvent être diverses, mais sont souvent pathologiques : infection utérine chez la femelle non stérilisée, insuffisance rénale, diabète, …

Quoi qu’il arrive, ne limitez jamais l’absorption d’eau de votre animal en lui retirant sa gamelle sans l’aval de votre vétérinaire. Boire plus est souvent pour eux un besoin vital compensatoire!

Un chien boit en moyenne 50 à 70 mL d’eau par kilo de poids corporel et par jour. Un chat boit entre 40 et 60 mL d’eau par kilo de poids et par jour.

Si la prise de boisson quotidienne est supérieure à 100mL d’eau par kg, on parle de polydipsie.

Par exemple donc, pour un chien de 10kg, boire plus de (100mL x 10kg = 1000mL) 1 litre d’eau par jour est anormal.

Si c’est le cas de votre animal, vous devez prendre rendez vous chez votre vétérinaire. La prise anormale de boisson est une raison nécessaire et suffisante de consultation.

Pour calculer la quantité de boisson bue par votre animal par jour, rien de plus simple. A l’aide d’un verre doseur, mettez dans sa gamelle une certaine quantité d’eau. Changez son eau au moins toutes les douze heures. Mesurez à chaque fois la quantité d’eau que vous avez retirée, afin de la soustraire à la quantité d’eau de départ. Faites ce test sur 3 à 4 jours et faites ensuite une moyenne de la quantité journalière bue

Pourquoi vaut-il mieux ne pas donner de lait à son chat?

13 Oct

Vous avez tous certainement déjà entendu qu’il vaut mieux ne pas donner de lait classique de vache à son chat…

C’est tout à fait vrai. Mais pourquoi?

Tout d’abord, chez le jeune chaton, le lait de vache n’est pas conseillé car il n’est pas adapté à ses besoins nutritionnels. Il est trop peu énergétique et moins riche en protéines que le lait de chatte. Il est aussi trop riche en lactose. Si vous voulez donner du lait à votre jeune chaton, il n’y a que le lait maternisé pour chaton qui lui convienne, au biberon ou à laper directement dans une gamelle. Ce lait en poudre (à réhydrater) est disponible chez votre vétérinaire.

Chez le chat plus âgé, le lait de vache est tout simplement à proscrire car il ne le digère pas.

Pourquoi?

En grandissant, le chat perd sa capacité à digérer le lactose du lait, car il ne synthétise plus l’enzyme lui permettant sa dégradation (la lactase). Le lait de vache, bien qu’apprécié par un grand nombre de chats, entraînera de la diarrhée et d’autres troubles digestifs.

Mieux vaut leur donner de l’eau et uniquement de l’eau et ce, dès le départ. Et ne pas les habituer à boire autre chose.

Si votre chat est réellement un fanatique du lait, il existe dans le commerce des laits spécifiques pour chat, qui ne contiennent pas de lactose, et que certains félins apprécient. Mais il s’agit plus d’une gourmandise que d’un réel besoin nutritif, et l’apport calorique généré par l’ingestion de cette « boisson » doit être pris en compte pour adapter sa ration alimentaire de croquettes ou d’aliments humides à la baisse.

Vous pouvez en dernier recours tester le lait sans lactose coupé à l’eau si c’est la seule façon de le faire boire. Ce sera toujours mieux que du lait de vache classique dilué.

Règle d’or, donc : de l’eau et rien que de l’eau!!!