Tag Archives: comportement

« Mon chien n’obéit pas », un livre approuvé par Vet and the City

30 Oct

Gérard Muller est vétérinaire. Il est comportementaliste diplômé des Ecoles Vétérinaires françaises et diplomate et « full member » du ECVB-CA (European College of Veterinary Behaviorists for Companion Animals, autrement dit : il est spécialiste européen des troubles du comportement des animaux de compagnie). Il est aussi président d’honneur de Zoopsy.

Gérard Muller est également vétérinaire « généraliste » : il pratique quotidiennement la médecine et la chirurgie des animaux de compagnie.

Cette « double casquette » lui permet de jongler entre la médecine classique et la médecine comportementale, ce qui fait de lui quelqu’un de très pédagogue et proche des gens.

Je le connais bien : il a été mon employeur à Lille durant deux années. J’ai eu la chance d’apprendre tout ce que je sais du comportement animal à ses côtés. Je peux donc vous le présenter et vous conseiller son dernier opus en toute connaissance de cause.

(J’en profite d’ailleurs pour lui faire un coucou, faire un calin à You2, et embrasser ses supers ASV, Sandrine et Estelle, avec qui j’ai adoré travailler!)

 

Son dernier ouvrage, le voici, le voilà :

 

mon chien

 

Votre chien fait la sourde oreille lorsque vous le sifflez ? Il confond paillasson et urinoir ? Il délaisse son panier au profit du canapé ? Il a pris l’habitude de quémander à table même lorsque vous recevez des amis ?

Le sommaire du livre :

1. Mon chien n’est toujours pas propre
2. Mon chien comprend tout mais n’obéit jamais
3. Mon chien a des résultats faibles
4. Mon chien ne revient pas quand on le rappelle
5. Mon chien se met en danger
6. Mon chien a pris le leadership à la maison
7. Mon chien est hyperactif
8. Mon vieux chien fait la sourde oreille

 

Bref : des conseils et des principes à suivre pour obtenir l’obéissance de son chien. Des clés pour décrypter ce qui se passe dans sa tête lorsqu’il désobéit et des « trucs et astuces » accessibles pour obtenir un comportement parfait ou presque … digne d’un Lupin! ;-)

 

Prix de vente conseillé : 10€, dans toutes les librairies en ligne : Fnac, Furet du Nord, Amazon, etc

Publicités

Bientôt le 14 juillet (tagada tsoin tsoin!) … et la phobie des feux d’artifice et autres pétards!

10 Juil

HAAAAA! Le 14 juillet! La fête nationale, le défilé sur les Champs (certainement sous la flotte, hein, Monsieur Hollande! prévoyez un parapluie, cette année!), le bal des pompiers, …

 

Mais BONJOUR, hot fireman!! Fait chaud tout d'un coup, non?

Mais BONJOUR, hot fireman!! Fait chaud tout d’un coup, non?

 

Si 14 juillet est synonyme de fête et de jour férié pour nous (est ce qu’il ne tombe pas tout pile poil bien cette année, ce lundi férié?), ce n’est souvent pas le cas pour nos carnivores domestiques. Les pétards, les feux d’artifice sont souvent, pour eux, synonyme de cauchemar!

Certains chiens gèrent très bien la situation (Lupin, le mien, par exemple, s’en fiche éperdument), mais d’autres vivent cela très très mal. Le chien tremble, gémit, aboie, se cache, urine, défèque, bref : c’est la cata, c’est la catastrophe!

On le sait, nous, vétos : chaque année, de nombreux clients prennent les devants en nous demandant conseil.

Cette phobie peut être d’origine génétique (certaines races de chiens sont plus « peureuses » que d’autres), soit liée à un syndrome de privation (aucun contact avec ce genre de bruit dans sa jeunesse), soit causée par une mauvaise expérience (chien ayant subi l’explosion d’un pétard trop près de lui par exemple).

 

Que faire pour aider votre compagnon?

En s’y prenant longtemps à l’avance, on peut aider son chien en l’habituant petit à petit aux bruits du feu d’artifice. Il existe des CD de sons pré enregistrés, que l’on va faire écouter chez soi, chaque jour à son chien, en augmentant petit à petit le son. Le petit « truc » c’est de jouer avec son chien pendant cette période d’adaptation, histoire de le faire « penser à autre chose ». Au bout d’environ deux semaines, vous constaterez que votre chien tolère nettement mieux ces sons.

 

Oui, tu es bien mignone, Madame Vet and the City, mais la-dite date cauchemar, c’est dans quelques jours … alors que faire?

 

– Déjà, ne changez pas vous même de comportement. Si vous commencez à le câliner, à vouloir le rassurer, le prendre dans vos bras, il pensera que cela vous fait peur à vous aussi et cela décuplera son angoisse. Restez indifférent au bruit.

 

– Avant le début du feu d’artifice, fermez les volets ou les rideaux. En effet, la vue des pétards lumineux associée au bruit peut augmenter la crainte de votre chien

 

Distrayez votre animal pendant le feu d’artifice : jouez avec lui, faites le s’asseoir, se coucher, lancez lui sa balle, … et récompensez le régulièrement et même à chaque fois qu’un pétard éclate. Il associera petit à petit le bruit du pétard à une récompense et donc à un événement agréable plutôt qu’à quelque chose de désagréable.

 

– Vous pouvez utiliser des méthodes douces pour calmer votre chien tels que le collier Adaptil ou le diffuseur Adaptil (anciennement « DAP », en vente chez votre vétérinaire). Il s’agit de phéromones apaisantes, que vous brancherez déjà plusieurs heures voire même plusieurs jours avant l’événement stressant.

Il existe aussi des solutions de phytothérapie, comme le Phytapaise chat ou chien de chez Leaf Care, mis au point par ma chère consœur, Céline Gastinel Moussour.

L’homéopathie peut aussi aider. Chez Boiron ou TVM, je ne peux que vous recommander le Nervosyl, le PVB Sédatif Nerveux ou l’Homeocalm.

Les fleurs de Bach peuvent également s’avérer efficaces. J’ai déjà écrit un article à ce sujet : ICI.

 

– Et si tout cela ne suffit pas, votre vétérinaire pourra vous prescrire un anxiolytique à donner de manière très ponctuelle à votre chien.

 

– Si l’anxiété de votre chien est très handicapante : n’oubliez pas qu’il existe des vétérinaires comportementalistes qui pourront vous aider et surtout aider votre chien à calmer ses angoisses et éviter qu’elles ne se généralisent.

 

14-juillet

 

BONNE FÊTE NATIONALE A TOUS ET A TOUTES!

 

La phéromonothérapie chez le chat (concours Feliway inside!)

8 Jan

Avant de parler des phéromones et du Feliway® à proprement parler, nous allons prendre un petit cours de biologie!

Si! Si! C’est très utile, ne râlez pas, on s’accroche! Sinon vous n’allez pas comprendre en quoi ce produit est une réelle petite révolution dans le traitement de nombreux troubles comportementaux du chat.

C’est parti!

Les phéromones sont des substances chimiques émises par la plupart des animaux et par certains végétaux. Elles agissent comme des messagers entre les individus d’une même espèce. Extrêmement actives, il n’en faut qu’une minuscule quantité, si bien qu’elles peuvent être détectées ou même transportées à plusieurs kilomètres. Chez les mammifères et les reptiles, les phéromones sont détectées par l’organe voméro-nasal (situé dans le fond du nez), tandis que les insectes utilisent généralement leurs antennes.

Le terme de phéromones a été défini par le biochimiste allemand Peter Karlson et l’entomologiste suisse Martin Lüscher en 1959 à partir des racines grecques :

  • pherein (transporter) et
  • hormon (exciter)

Les phéromones furent donc définies comme : « des substances sécrétées par des individus et qui, reçues par d’autres individus de la même espèce, provoquent une réaction spécifique, un comportement ou une modification biologique « .

Tout le monde suit?? OK? … Je continue!

Il existe différentes sortes de phéromones : les phéromones de territoire, de trace, d’alarme, sexuelles, d’attirement, d’apaisement, …

Le chat, en tout bon mammifère qu’il est, sécrète plusieurs types de phéromones :

  1. de manière active via le marquage urinaire, les frottements de sa face sur des individus ou des surfaces (via des glandes faciales), les griffades (via les glandes podales), les vidanges de ses glandes anales (lors d’un stress)
  2. de manière passive lors de la marche (il laisse des phéromones de passage via ses glandes podales), ou par une imprégnation de son odeur corporelle globale lors de contact physique prolongé

Héééé oui, quand votre chat se frotte à vous, c’est essentiellement pour laisser sur vous des phéromones faciales de reconnaissance et d’apaisement. Allons, … ne soyez ni déçus, ni vexés! ;-)

frotte

Copyright photo : Feliway©

Vous comprenez donc que certaines phéromones agissent comme un signal d’alarme, tandis que d’autres jouent le rôle de signaux d’apaisement.

Et le Feliway® alors? … J’y viens!

Le Feliway est une phéromone de synthèse qui code la fraction faciale féline F3. Cette fraction F3 est sécrétée naturellement par le chat pour marquer certaines zones de son territoire lorsqu’il y frotte sa tête.

Ainsi, il semble organiser son environnement en établissant une distinction entre les objets « connus » et « inconnus ». De même, l’analogue chimique de synthèse de la fraction F3 (le-dit Feliway®) est utilisé pour gérer de nombreuses situations de stress chez le chat.

Il a été prouvé par les vétérinaires comportementalistes que les phéromones de synthèse F3 sont efficaces pour gérer le stress, l’anxiété, le marquage urinaire, les griffades, la perte d’appétit et la perte d’intérêt du chat pour les interactions avec les humains. Il est important également de signaler l’absence totale d’effets secondaires de ce principe actif.

griffes

Copyright photo : Feliway©

Cage

Copyright photo : Feliway©

Copyright photo : Feliway©

Copyright photo : Feliway©

Le Feliway® est disponible sous deux formes : en spray ou en diffuseur électrique. Les deux formes présentent la même efficacité mais sont prévues pour des usages différents afin de prendre en charge différentes situations de stress chez le chat.

Le diffuseur s’utilise comme un diffuseur anti-moustique, en le branchant 24h sur 24 dans une prise électrique. Il couvre une surface de 70m2 et sera efficace durant 4 semaines. Il faut rajouter autant de diffuseurs que nécessaire dans tout l’environnement du chat.

Copyright photo : Feliway©

Copyright photo : Feliway©

Il sera utilisé lors de marquage urinaire ou de griffades, dans la pièce marquée par le chat.

Et également lors de manque d’appétit, de prostration, de diminution des jeux et des contacts, dans la pièce fréquentée préférentiellement par le chat.

Ils sera également utilisé dans un environnement potentiellement stressant car nouveau pour le chat : dans la nouvelle demeure en cas de déménagement, dans l’appartement habituel lors de l’introduction d’un nouvel animal ou d’un nouvel individu (un bébé nouveau né par exemple) sur le territoire du chat ou lors de travaux, …

Le spray quant à lui sera utilisé en vaporisant la solution à 10 cm de l’objet. Attention à bien vaporiser à distance de l’objet en question, sans le mouiller directement car il risquerait d’être taché. Non pas que le Feliway® fasse des taches sur les tissus (c’est faux! vous pouvez l’utiliser sans crainte) mais parce que le chat pourra croire qu’un chat (ou lui-même) a déjà marqué cet endroit et il risquerait de rafraîchir le spot par un marquage urinaire. Et là, c’est le serpent qui se mord la queue!

Copyright photo : Feliway©

Copyright photo : Feliway©

Le spray est utilisé dans les cas suivant :

  • sur les spots urinaires : 1 pulvérisation
  • sur les griffades : recouvrir toute la surface griffée (c’est-à-dire 4 à 6 pulvérisations)
  • dans la cage de transport : 8 pulvérisations (les angles et sans oublier le coussin ou la couverture du sol)
  • sur les objets saillants de la pièce : 1 seule pulvérisation à 20 cm du sol

Le Feliway® sous ces deux formes est bien évidemment disponible dans tous les réseaux spécialisés et chez votre vétérinaire!

Et là, je remercie Feliway Conseil qui m’a contacté via Twitter pour vous proposer un petit concours à la clé en marge de cet article. Il y a 5 lots à gagner. Chaque lot sera composé d’un spray de Feliway, ainsi que d’un sympathique petit jeu des 7 familles. Un joli cadeau en ce début de 2014, non?

Je vous demanderais donc en qulques mots de m’expliquer les bêtises ou le stress de votre ou de vos chats et en quoi le Feliway pourrait selon vous l’aider au quotidien. Vous avez jusqu’au dimanche 19 Janvier 2014, minuit, pour participer!

N’hésitez pas à liker la page Facebook Feliway et/ou à suivre Feliway Conseil sur Twitter . Ils sont très actifs et se feront un plaisir de répondre à toutes vos questions!

Et pour le site internet d’info sur le Feliway, c’est par ici !

Copyright photo : Feliway©

Copyright photo : Feliway©

Bonne chance!

Note : Cet article n’est pas un article sponsorisé!

 

EDIT du 20 janvier 2014 :

Randomizer a parlé :

phéromones

 

Les 5 lecteurs qui remportent ce concours sont donc :

 

– Adeline (commentaire du 8 janvier 2014 à 14:04)

– LEA (commentaire du 8 janvier 2014 à 20:23)

– Chouane Lou (commentaire du 9 janvier 2014 à 00:09)

– hubler (commentaire du 12 janvier à 09:13)

– LoutrePoilue (commentaire du 17 janvier 2014 à 23:08)

 

Merci à toutes et tous de votre participation et BRAVO au cinq gagnants! Merci de m’envoyer rapidement votre adresse postale par mail à vetandthecity(AT)gmail(POINT)com afin que l’on puisse vous envoyer vos lots…