Tag Archives: chat

Le crochet o’Tom : il vous le faut!

19 Mai

Qui ne connait pas encore ce petit ustensile « magique » : le crochet O’Tom®? Levez les doigts!

Aucune honte à ne pas connaitre cela mais quand vous aurez compris son utilité, amis des chiens et chats, vous ne pourrez plus vous en passer!

Kesako?

Il s’agit d’un petit outil bien utile pour éliminer de manière radicale les tiques de votre chat et de votre chien (ou de votre ornithorynque domestique, … ou de votre fiston mais là … gloups, ça m’amuse moins tout d’un coup!)

Je n’ai pas d’actions chez O’Tom mais pour avoir vu des clients essayer de retirer sans succès (voire en agravant les choses) les tiques de leur animal avec leurs doigts ou une pince à épiler, je ne peux que vous recommander de vous en fournir!

Ce crochet permet d’enlever très facilement les tiques sans risquer de laisser la tête de la tique dans la peau de votre animal, ce qui arrive trop souvent lorsqu’on tente cette opération avec une pince à épiler. En effet, la tique se fixe dans la peau de l’animal en s’y « vissant ». Pour l’enlever, il faut donc la « dévisser »!

Je m’explique, Maryse …

otom

Une boî-boîte O’Tom contiendra systématiquement deux crochets de tailles différentes pour vous permettre de retirer les tiques de tout gabarit.

Mode d’emploi :

1. Choisir la taille du crochet : le petit crochet pour les petites tiques et le grand … pour les grandes! Jusque là, tout va bien!

otom

2. Engagez le crochet entre la peau de l’animal et la tique, en prenant la tête de la tique entre les deux « bras de levier » du crochet

3. Soulevez très lègèrement le crochet par rapport à la peau de l’animal et tournez le comme si vous « dévissiez » la tique

4. La tique se détache d’elle même au bout de 2 ou 3 tours!

Et si vous n’avez pas tout compris, voici la méthode en vidéo …

Âmes sensibles, regardez quand même! … mais allez vomir ailleurs, vous serez mignons! Merci! :-)

La wishlist de Noël des cat lovers (de vos vétos, donc…) (non mais j’dis ça, j’dis rien…)

12 Déc

 

Chers lecteurs, chères lectrices,

Vive le vent, VIVE le vent, vive le vent d’hiver, qui s’en va – comme ça – sifflant soufflant dans les grands sapins verts…

STOP!

Non mais WTF? ça va pas bien ou quoi??? Je déteste le vent, Lupin déteste le vent, TOUT LE MONDE déteste le vent … non? Surtout le vent d’hiver, quoi!

Fichu vent qui me bousille mon brushing et rend les sorties avec Lulu des plus chaotiques… (oui parce que Môssieur refuse de sortir s’il pleut, vente ou neige! « Non merci, môman, t’es mignonne mais je préfère pisser sur la porte d’entrée ou dans la cuisine que d’exposer mon séant au froid » )

(je m’en vais d’ailleurs de ce pas lui refaire une 2ème pancarte de la honte…)

Bref…

Noël, Vive le vent, Mon beau sapin, … L’enchantement, c’est maintenant!

Je cours donc depuis une semaine à l’heure du déj dans les rues commerçantes proches de la clinique à la recherche du cadeau parfait pour tous les membres de ma famille. Et dans ma course, j’ai pensé à vous.

Voici donc ce que j’ai pu dénicher comme cadeaux sympathiques pour les amoureux des chats que vous êtes! (et puis sachez, hein, qu’en chaque véto sommeille un cat lover…) (oui, nous aussi on aime les cadeaux…) (et sinon une bonne bouteille de rouge, c’est bien aussi pour la cat lover que je suis…)

Je précise que tous les articles qui suivent ont été repérés à la FNAC, mais qu’ils sont bien sûr disponibles dans toutes les librairies!

 

Je commencerai donc par les sempiternels mais non moins utiles agendas et calendriers félins :

En premier, l’agenda Simon’s cat 2015 : format A5, tout mimi, en carton (votre félin se fera donc un plaisir d’en « chiquer » un coin). Une semaine sur deux pages, et un petit dessin du célèbre chat sur chaque semaine. Une valeur sure!

photo 1 (2)

 

Vous ferez certainement le bonheur d’un cat lover avec le calendrier 2015 de Yann Arthus-Bertrand. Un calendrier à déposer sur un bureau, tient ouvert tout seul grâce à deux petites cordes. Chaque semaine : une double page dont une est en fait une magnifique photo de chat.

photo 4 (2)

photo 5

 

Je ne vous présente plus le célébrissime agenda du Chat…? (en bonne belge que je suis, il fallait que je vous en parle!) Disponible en deux formats : un Pocket et un format A5. Une semaine sur deux pages, et chaque semaine, un dessin humoristique.

photo 2 (2)

photo 3 (2)

 

Sinon, roulements de tambours… Voici mon agenda chouchou, à réserver aux amoureuses/amoureux des chats … et des torses huilés : l’Agenda « Des hommes et des Chatons ». « L’agenda aussi sexy que mignon »… Tout un programme…

photo 2 (4)

photo 3 (4)

Hands Up! Baby, hands up! Give me your heart! (et tout keske tu veux d’autre)

photo 4 (4)

Je ne sais pas ce qu’il m’arrive, j’ai une furieuse envie de faire la sieste … ?

 

D’autres bouquins sympas et/ou rigolos et/ou jolis :

« Dictionnaire amoureux des chats », par Frédéric Vitoux de l’Académie française. Le titre annonce le livre : un recueil, très bien écrit, de tout ce qui peut de près ou de loin permettre à un homme de déclarer sa flamme à l’espèce féline. Très beau.

photo 5 (3)

 

« Chat Noir ». Un très beau livre sur ces chats d’exception (aimés ou craints) que sont les chats noirs, de race ou non, …

photo 1 (3)

 

« Cat Lady Chic ». Un recueil de photos de femmes stars … et de leurs chats! So chic!

photo 2

La magnifique Ava Gardner et ses chats siamois

La magnifique Ava Gardner et ses chats siamois

 

« Mini dictionnaire bilingue Français/Chat – Chat/Français ». Très drôle. Passe en revue tous les comportements et manies de nos félins, parfois drôles, parfois franchement casse pieds. Chaque comportement est ensuite éclairé par l’avis d’un vétérinaire afin d’en expliquer l’origine. Illustré par de nombreux dessins humoristiques. Un dictionnaire que tous les cat lovers devraient avoir sur leur table de chevet!

photo 2 (3)

photo

 

… Et pour les dog lovers, alors??

Le « Mini Dictionnaire bilingue Français/Chien – Chien/Français », même principe que son homologue félin ci-dessus. Tout aussi drôle…

photo 1

 

Et enfin, « Le petit guide à offrir au meilleur ami des chiens ». Très tendre. Des citations, dessins, réflexions parfois drôles, parfois touchantes, sur la relation homme-chien.

photo 4 (3)

photo 5 (2)

 

 

… Et vous? Vous avez repéré d’autres choses à rajouter à cette wishlist?

 

 

Voyager depuis la France (ou la Belgique) vers l’Angleterre

28 Oct

Nombre de mes clients sont encore totalement dans le flou quand il s’agit de voyager avec leur animal vers l’Angleterre, alors il me semblait bon de vous refaire un petit article sur le sujet.

Depuis janvier 2012, la réglementation de l’Angleterre concernant l’importation d’animaux depuis les pays de l’union européenne s’est assouplit! Exit la quarantaine, exit même la prise de sang sérologie rage!

 

Depuis le 01/01/2012, il faut toujours que votre animal :

– soit identifié par microchip avant de faire pratiquer son vaccin antirabique

– qu’il vous soit fournit par votre vétérinaire un passeport européen

– que votre animal soit vacciné contre la rage au moins 21 jours avant l’entrée en UK

– la vermifugation (contre l’échinococcose) n’est nécessaire que pour les chiens (et pas pour les chats ni les furets), dans les 24 à 120h avant l’entrée en Angleterre (soit 1 à 5 jours).

 

Par contre il n’est plus nécessaire de faire pratiquer une prise de sang sérologie rage. Et il ne faudra plus non plus faire traiter votre animal contre les tiques.

Je précise bien que cette législation n’est valable que pour les chats, chiens et furets des pays membres de l’UE.

 

Prenez par contre garde à prévoir votre voyage avec votre animal via un transporteur agréé :

– bateau et train : ici

– avion : ici

Je rappelle ici que l’Eurostar n’accepte toujours pas les animaux!

 

the-beagles

 

Since 1 January 2012, the rules for bringing your pet dog, cat or ferret from a EU country into the UK changed.

Your pet must :

– be fitted with a microchip

– be vaccinated against rabies. The length of the waiting period before entry to the UK is 21 days after the first vaccination date.

– For animals being prepared in an EU country, you should get an EU pet passport.

– (dogs only): before entering the UK, all pet dogs must be treated for tapeworm. The treatment must be administered by a vet not less than 24 hours and not more than 120 hours (1-5 days) before its scheduled arrival time in the UK.

– There is no mandatory requirement for tick treatment. No more blood sampling (rabies serological test) is required.

Des capuchons en caoutchouc pour griffes de chats

17 Oct

Le dégriffage est interdit en France depuis belle lurette (plus de 10 ans). La loi française considère à juste titre le dégriffage des chats comme une mutilation.

Certains chats d’intérieur nous mènent la vie dure en détruisant mobilier, rideaux et canapés à grands coups de griffades répétitives. Certains chats sont également des spécialistes de l’automutilation : ils s’ennuient ou présentent une maladie chronique de la peau et se grattent à gogo. Le carcan (mais siii, la collerette de la honte!) constitue parfois l’unique solution pour des chats qui se grattent les oreilles mais lorsque le grattage concerne une zone autre que la tête, c’est souvent la galère pour éviter qu’ils se blessent!

La coupe régulière des griffes ou leur limage constitue une solution moyennement efficace selon les chats (les griffes repoussent vite et cela ne suffit parfois pas).

Je vous annonce d’ailleurs à cette occasion un tuto de coupe de griffes de chats dans les jours qui viennent! (Merci à Doctissimo Vidéos pour cette sympathique collaboration!)

J’ai trouvé une solution pour vous : les protège-griffes!

TADAAAAAM!

Kesako?

Les protège-griffes nous viennent tout droit des « Sta’zunis ».

Vous en trouverez de la marque originale, « Soft Claws, disponible chez e-dgriffe » , mais ils existent aussi sous d’autres noms de marques, tout aussi efficaces (« Griffe Masquée » , par exemple. Distribué entre autre par Centravet pour nous, vétos. Confrère, consœur, ne me remercie pas, ça fait zizir de te donner mes filons).

Ils se présentent sous la forme de petits capuchons en plastique souple destinés à recouvrir les griffes des chats (et même des chiens, lapins, furets, iguanes, …!). Ils sont recommandés par de nombreux vétérinaires et associations de protection des animaux car ils n’atteignent d’aucune manière la qualité de vie du chat. Ils sont discrets, totalement inoffensifs, sans danger et non toxiques, autant pour l’animal que pour les enfants. Si par malheur un protège-griffe était avalé, il passerait tout simplement dans le système digestif et serait éliminé « naturellement », si je puis dire… La colle est aussi sans danger pour l’animal.

Ils n’engendrent aucune gêne physique pour l’animal et tombent naturellement au bout de 4 à 6 semaines (2 à 3 semaines pour les chatons dont les griffes poussent plus vite).

Grace à ces « prothèses », vous protégez votre mobilier et les membres de votre famille des griffades de votre petit félin préféré.

Les protège-griffes sont disponibles en plusieurs tailles (kitten, small, medium ou large) et en plusieurs couleurs (transparent, noir, ou « bariolé »). Demandez conseil à votre vétérinaire qui pourra vous fournir ces protège-griffes et même les poser sur les griffes de votre chat. Mais vous pouvez vous lancer vous même dans l’aventure!

Marche à suivre :

– Il « suffit » de couper dans un premier temps les griffes.

– Etendez bien la dernière phalange de chaque doigt en pressant l’articulation 2-3 phalangienne entre votre pouce et votre index.

– Appliquer ensuite chaque protège griffe sur chaque griffe à l’aide d’une colle spéciale non toxique (colle chirurgicale, fournie avec chaque kit).

– Après quelques minutes de pose, votre chat peut vivre sa vie de tous les jours! (et vous avez le droit de respirer!)

Voilà! Simple comme bonjour!

Alors? Ca intéresse qui?

Bientôt le 14 juillet (tagada tsoin tsoin!) … et la phobie des feux d’artifice et autres pétards!

10 Juil

HAAAAA! Le 14 juillet! La fête nationale, le défilé sur les Champs (certainement sous la flotte, hein, Monsieur Hollande! prévoyez un parapluie, cette année!), le bal des pompiers, …

 

Mais BONJOUR, hot fireman!! Fait chaud tout d'un coup, non?

Mais BONJOUR, hot fireman!! Fait chaud tout d’un coup, non?

 

Si 14 juillet est synonyme de fête et de jour férié pour nous (est ce qu’il ne tombe pas tout pile poil bien cette année, ce lundi férié?), ce n’est souvent pas le cas pour nos carnivores domestiques. Les pétards, les feux d’artifice sont souvent, pour eux, synonyme de cauchemar!

Certains chiens gèrent très bien la situation (Lupin, le mien, par exemple, s’en fiche éperdument), mais d’autres vivent cela très très mal. Le chien tremble, gémit, aboie, se cache, urine, défèque, bref : c’est la cata, c’est la catastrophe!

On le sait, nous, vétos : chaque année, de nombreux clients prennent les devants en nous demandant conseil.

Cette phobie peut être d’origine génétique (certaines races de chiens sont plus « peureuses » que d’autres), soit liée à un syndrome de privation (aucun contact avec ce genre de bruit dans sa jeunesse), soit causée par une mauvaise expérience (chien ayant subi l’explosion d’un pétard trop près de lui par exemple).

 

Que faire pour aider votre compagnon?

En s’y prenant longtemps à l’avance, on peut aider son chien en l’habituant petit à petit aux bruits du feu d’artifice. Il existe des CD de sons pré enregistrés, que l’on va faire écouter chez soi, chaque jour à son chien, en augmentant petit à petit le son. Le petit « truc » c’est de jouer avec son chien pendant cette période d’adaptation, histoire de le faire « penser à autre chose ». Au bout d’environ deux semaines, vous constaterez que votre chien tolère nettement mieux ces sons.

 

Oui, tu es bien mignone, Madame Vet and the City, mais la-dite date cauchemar, c’est dans quelques jours … alors que faire?

 

– Déjà, ne changez pas vous même de comportement. Si vous commencez à le câliner, à vouloir le rassurer, le prendre dans vos bras, il pensera que cela vous fait peur à vous aussi et cela décuplera son angoisse. Restez indifférent au bruit.

 

– Avant le début du feu d’artifice, fermez les volets ou les rideaux. En effet, la vue des pétards lumineux associée au bruit peut augmenter la crainte de votre chien

 

Distrayez votre animal pendant le feu d’artifice : jouez avec lui, faites le s’asseoir, se coucher, lancez lui sa balle, … et récompensez le régulièrement et même à chaque fois qu’un pétard éclate. Il associera petit à petit le bruit du pétard à une récompense et donc à un événement agréable plutôt qu’à quelque chose de désagréable.

 

– Vous pouvez utiliser des méthodes douces pour calmer votre chien tels que le collier Adaptil ou le diffuseur Adaptil (anciennement « DAP », en vente chez votre vétérinaire). Il s’agit de phéromones apaisantes, que vous brancherez déjà plusieurs heures voire même plusieurs jours avant l’événement stressant.

Il existe aussi des solutions de phytothérapie, comme le Phytapaise chat ou chien de chez Leaf Care, mis au point par ma chère consœur, Céline Gastinel Moussour.

L’homéopathie peut aussi aider. Chez Boiron ou TVM, je ne peux que vous recommander le Nervosyl, le PVB Sédatif Nerveux ou l’Homeocalm.

Les fleurs de Bach peuvent également s’avérer efficaces. J’ai déjà écrit un article à ce sujet : ICI.

 

– Et si tout cela ne suffit pas, votre vétérinaire pourra vous prescrire un anxiolytique à donner de manière très ponctuelle à votre chien.

 

– Si l’anxiété de votre chien est très handicapante : n’oubliez pas qu’il existe des vétérinaires comportementalistes qui pourront vous aider et surtout aider votre chien à calmer ses angoisses et éviter qu’elles ne se généralisent.

 

14-juillet

 

BONNE FÊTE NATIONALE A TOUS ET A TOUTES!

 

Vis ma vie de véto en GIFs animés – part 3 (spécial « chats au régime »)

3 Juil

« Bonjour Docteur, je vous présente Fifi, regardez comme il est en bonne santé et comme il mange bien!! »

 

 

« Mais vous êtes certaine, Madame Michu, que Fifi (10 kilos à son actif) ne mange QUE 30 grammes de croquettes de régime par jour???? »

 

 

« Je vous JURE, Docteur : il ne mange presque rien!! »

 

 

« C’est quand même pas compliqué, Madame Michu, de lui dire NON quand il réclame une ration supplémentaire! »

 

 

« Bon, Madame Michu, si vous n’arrivez vraiment pas à le restreindre en aliments, il faut lui faire faire de l’exercice… Jouez avec lui par exemple! »

 

 

« Ok, Fifi n’est vraiment pas doué… Un autre exercice, alors…?? »

 

 

« Madame Michu, je vous promets que si vous lui refusez son Kritekrat, il ne va pas se transformer en affreux buveur de sang! »

 

 

« Allez, Madame Michu, on se revoit dans un mois : il doit avoir perdu au moins 500 grammes, d’accord? Je compte sur vous!! »

 

 

Le Paracetamol pour votre animal, c’est non! non! NON!!!

29 Avr

Le Paracétamol (ou acétaminophène) est un principe actif médicamenteux classique en médecine humaine. On le retrouve dans plusieurs médicaments bien connus pour nous dont – entre autres – classés par ordre alphabétique : Actifed®, Dafalgan®, Diantalvic®, Doliprane®, Efferalgan®, Fervex®, Panadol®…

doliprane

 

Le Paracétamol est en fait un « anti inflammatoire », antidouleur, antipyrétique (contre la fièvre) très usité en humaine … et à éviter ABSOLUMENT chez nos animaux domestiques!!

On est pourtant tenté de leur donner « comme pour nous » en cas de douleur, de fièvre, de boiterie, … On croit bien faire, mais le Paracétamol est très dangereux pour leur santé. Il s’agit parfois d’une ingestion accidentelle : le chien a mâchonné une plaquette de médicaments mal rangée…

Si chez nous cette molécule est très bien supportée (on donne même du Paracétamol aux femmes enceintes et aux très jeunes enfants), chez le chien, le chat et les NAC’s, il n’en est pas de même!

Si l’on peut éventuellement et sous certaines conditions l’utiliser à très faibles doses chez le chien et sous conseil strict d’un vétérinaire, son utilisation chez le chat et les NAC’s est tout à fait contre-indiquée!

Si cette molécule est très toxique pour eux, c’est parce que nos compagnons poilus ne possèdent pas (ou très peu) l’enzyme (la glucuronyl transférase) nécessaire à la transformation du Paracétamol en métabolites inactifs.

Le Paracétamol sera très toxique pour les cellules du foie qui ne pourront le dégrader, mais également pour les globules rouges qui ne pourront plus transporter correctement l’oxygène. Cette intoxication causera donc un empoisonnement et une asphyxie.

Les symptômes apparaîtront après une prise répétée voire même après une prise unique et seront les suivants : dépression, apathie, augmentation de la fréquence respiratoire, difficultés respiratoires, cyanose (muqueuses bleues), ictère (muqueuses jaunes), vomissements, hypothermie, muqueuses qui deviennent plus sombres, œdèmes, nécrose hépatique, coma et enfin mort.

Si une dose importante de Paracétamol est administrée, on peut voir apparaître une toxicité rénale.

Le traitement de l’intoxication au Paracétamol doit être commencé le plus rapidement possible après son ingestion.

Le vétérinaire fera vomir l’animal s’il en est encore temps (dans l’heure après l’ingestion).

Ensuite il commencera un traitement pour neutraliser le contenu intestinal (charbon actif), pour protéger la fonction hépatique et pour favoriser les fonctions respiratoires et circulatoires (oxygénothérapie, mise sous perfusion, transfusion, …).

Il lui administrera également très certainement un traitement spécifique en intra-veineux en plus des perfusions.

Le pronostic d’une intoxication au Paracétamol est toujours réservé. La mort peut survenir en 24 à 48h. Si l’animal est dans le coma, la mort est inéluctable.

Il se peut que votre vétérinaire doive hospitaliser plusieurs jours votre animal pour contrôler tous les effets secondaires négatifs de cette intoxication. Malheureusement, si il y a eu une nécrose du foie, votre animal en gardera des séquelles plus ou moins graves.

ALORS, RÉPÉTEZ APRÈS MOI : « LE PARACÉTAMOL, C’EST NON! NON!! NON!!! »

La phéromonothérapie chez le chat (concours Feliway inside!)

8 Jan

Avant de parler des phéromones et du Feliway® à proprement parler, nous allons prendre un petit cours de biologie!

Si! Si! C’est très utile, ne râlez pas, on s’accroche! Sinon vous n’allez pas comprendre en quoi ce produit est une réelle petite révolution dans le traitement de nombreux troubles comportementaux du chat.

C’est parti!

Les phéromones sont des substances chimiques émises par la plupart des animaux et par certains végétaux. Elles agissent comme des messagers entre les individus d’une même espèce. Extrêmement actives, il n’en faut qu’une minuscule quantité, si bien qu’elles peuvent être détectées ou même transportées à plusieurs kilomètres. Chez les mammifères et les reptiles, les phéromones sont détectées par l’organe voméro-nasal (situé dans le fond du nez), tandis que les insectes utilisent généralement leurs antennes.

Le terme de phéromones a été défini par le biochimiste allemand Peter Karlson et l’entomologiste suisse Martin Lüscher en 1959 à partir des racines grecques :

  • pherein (transporter) et
  • hormon (exciter)

Les phéromones furent donc définies comme : « des substances sécrétées par des individus et qui, reçues par d’autres individus de la même espèce, provoquent une réaction spécifique, un comportement ou une modification biologique « .

Tout le monde suit?? OK? … Je continue!

Il existe différentes sortes de phéromones : les phéromones de territoire, de trace, d’alarme, sexuelles, d’attirement, d’apaisement, …

Le chat, en tout bon mammifère qu’il est, sécrète plusieurs types de phéromones :

  1. de manière active via le marquage urinaire, les frottements de sa face sur des individus ou des surfaces (via des glandes faciales), les griffades (via les glandes podales), les vidanges de ses glandes anales (lors d’un stress)
  2. de manière passive lors de la marche (il laisse des phéromones de passage via ses glandes podales), ou par une imprégnation de son odeur corporelle globale lors de contact physique prolongé

Héééé oui, quand votre chat se frotte à vous, c’est essentiellement pour laisser sur vous des phéromones faciales de reconnaissance et d’apaisement. Allons, … ne soyez ni déçus, ni vexés! ;-)

frotte

Copyright photo : Feliway©

Vous comprenez donc que certaines phéromones agissent comme un signal d’alarme, tandis que d’autres jouent le rôle de signaux d’apaisement.

Et le Feliway® alors? … J’y viens!

Le Feliway est une phéromone de synthèse qui code la fraction faciale féline F3. Cette fraction F3 est sécrétée naturellement par le chat pour marquer certaines zones de son territoire lorsqu’il y frotte sa tête.

Ainsi, il semble organiser son environnement en établissant une distinction entre les objets « connus » et « inconnus ». De même, l’analogue chimique de synthèse de la fraction F3 (le-dit Feliway®) est utilisé pour gérer de nombreuses situations de stress chez le chat.

Il a été prouvé par les vétérinaires comportementalistes que les phéromones de synthèse F3 sont efficaces pour gérer le stress, l’anxiété, le marquage urinaire, les griffades, la perte d’appétit et la perte d’intérêt du chat pour les interactions avec les humains. Il est important également de signaler l’absence totale d’effets secondaires de ce principe actif.

griffes

Copyright photo : Feliway©

Cage

Copyright photo : Feliway©

Copyright photo : Feliway©

Copyright photo : Feliway©

Le Feliway® est disponible sous deux formes : en spray ou en diffuseur électrique. Les deux formes présentent la même efficacité mais sont prévues pour des usages différents afin de prendre en charge différentes situations de stress chez le chat.

Le diffuseur s’utilise comme un diffuseur anti-moustique, en le branchant 24h sur 24 dans une prise électrique. Il couvre une surface de 70m2 et sera efficace durant 4 semaines. Il faut rajouter autant de diffuseurs que nécessaire dans tout l’environnement du chat.

Copyright photo : Feliway©

Copyright photo : Feliway©

Il sera utilisé lors de marquage urinaire ou de griffades, dans la pièce marquée par le chat.

Et également lors de manque d’appétit, de prostration, de diminution des jeux et des contacts, dans la pièce fréquentée préférentiellement par le chat.

Ils sera également utilisé dans un environnement potentiellement stressant car nouveau pour le chat : dans la nouvelle demeure en cas de déménagement, dans l’appartement habituel lors de l’introduction d’un nouvel animal ou d’un nouvel individu (un bébé nouveau né par exemple) sur le territoire du chat ou lors de travaux, …

Le spray quant à lui sera utilisé en vaporisant la solution à 10 cm de l’objet. Attention à bien vaporiser à distance de l’objet en question, sans le mouiller directement car il risquerait d’être taché. Non pas que le Feliway® fasse des taches sur les tissus (c’est faux! vous pouvez l’utiliser sans crainte) mais parce que le chat pourra croire qu’un chat (ou lui-même) a déjà marqué cet endroit et il risquerait de rafraîchir le spot par un marquage urinaire. Et là, c’est le serpent qui se mord la queue!

Copyright photo : Feliway©

Copyright photo : Feliway©

Le spray est utilisé dans les cas suivant :

  • sur les spots urinaires : 1 pulvérisation
  • sur les griffades : recouvrir toute la surface griffée (c’est-à-dire 4 à 6 pulvérisations)
  • dans la cage de transport : 8 pulvérisations (les angles et sans oublier le coussin ou la couverture du sol)
  • sur les objets saillants de la pièce : 1 seule pulvérisation à 20 cm du sol

Le Feliway® sous ces deux formes est bien évidemment disponible dans tous les réseaux spécialisés et chez votre vétérinaire!

Et là, je remercie Feliway Conseil qui m’a contacté via Twitter pour vous proposer un petit concours à la clé en marge de cet article. Il y a 5 lots à gagner. Chaque lot sera composé d’un spray de Feliway, ainsi que d’un sympathique petit jeu des 7 familles. Un joli cadeau en ce début de 2014, non?

Je vous demanderais donc en qulques mots de m’expliquer les bêtises ou le stress de votre ou de vos chats et en quoi le Feliway pourrait selon vous l’aider au quotidien. Vous avez jusqu’au dimanche 19 Janvier 2014, minuit, pour participer!

N’hésitez pas à liker la page Facebook Feliway et/ou à suivre Feliway Conseil sur Twitter . Ils sont très actifs et se feront un plaisir de répondre à toutes vos questions!

Et pour le site internet d’info sur le Feliway, c’est par ici !

Copyright photo : Feliway©

Copyright photo : Feliway©

Bonne chance!

Note : Cet article n’est pas un article sponsorisé!

 

EDIT du 20 janvier 2014 :

Randomizer a parlé :

phéromones

 

Les 5 lecteurs qui remportent ce concours sont donc :

 

– Adeline (commentaire du 8 janvier 2014 à 14:04)

– LEA (commentaire du 8 janvier 2014 à 20:23)

– Chouane Lou (commentaire du 9 janvier 2014 à 00:09)

– hubler (commentaire du 12 janvier à 09:13)

– LoutrePoilue (commentaire du 17 janvier 2014 à 23:08)

 

Merci à toutes et tous de votre participation et BRAVO au cinq gagnants! Merci de m’envoyer rapidement votre adresse postale par mail à vetandthecity(AT)gmail(POINT)com afin que l’on puisse vous envoyer vos lots…

All I want for Christmas is … to warn you of the danger

4 Déc

Voilà MA chanson de Noël … celle que je fredonne sans cesse en ces périodes de fêtes de fin d’année … (bien que je DETESTE Miss Carey, c’est épidermique!)

Pour que ces périodes de fêtes et de joies en famille ne soient que fêtes et joies, justement, voici mes petits conseils de prévention, histoire d’éviter de se retrouver aux urgences avec votre compagnon et de bousiller le repos-du-guerrier bien mérité de votre véto préféré(e) (ne me remerciez pas, c’est un article 100% égoïste).

Alors … on fait gaffe à quoi??

 

Le sapin!

« Mon beau sapiiiiinnnnn, roiiiiiii des occlusioooooonnnns… »

Les épines de sapin ou d’épicéa, si elles sont ingérées, peuvent être très irritantes pour l’estomac de votre chien ou de votre chat.

N’oubliez pas que votre sapin doit être le plus stable possible afin d’éviter les catastrophes avec des chats ou des chiens acrobates. Fixer votre sapin sur un socle, et n’hésitez pas à fixer le sapin en l’attachant sur plusieurs points (à un mur, au plafond, …).

Evitez les boules en verre. C’est plus sûr. Rapport aux chats qui font une fixette dessus et risquent bien de se blesser.

Evitez les guirlandes fines, type guirlandes cheveux d’anges, qui peuvent être ingérées par votre chat et créer des occlusions intestinales. Idem avec les ficelles des emballages cadeaux. A éviter aussi. L’ingestion de ces « corps étrangers linéaires » est excessivement dangereuse.

Débranchez les guirlandes électriques lumineuses quand vous allez dormir ou que vous quittez votre appartement. Risques d’électrocution et d’incendies!

OUI on peut avoir un chien et/ou un chat et investir dans un conifère décoratif … mais on fait attention! Sapin, guirlandes, boules décoratives, … Si votre animal est du genre à tout mâchonner, évitez!

Et évitez aussi la neige artificielle. Son ingestion est bien sûr toxique.

Un sapin, oui, mais dans le doute, on interdit l’accès de la pièce où il se trouve quand on n’est pas là pour surveiller.

 

Le chocolat!

Le chocolat, pour nos animaux, c’est extrêmement toxique!

C’est la théobromine (molécule présente dans le chocolat) qui est responsable de la toxicité de cette friandise chez nos carnivores domestiques. Cette molécule s’apparente à la caféine et est plus concentrée dans le chocolat noir que dans le chocolat au lait. Mais le chocolat au lait étant plus riche en matières grasses, il fait tout autant de dégâts sur la santé de nos compagnons. Donc pas de blabla légendaire : le chocolat au lait n’est pas plus permis que le chocolat noir! Les chiens sont hypersensibles à la théobromine parce qu’ils métabolisent très lentement cette substance et, par conséquent, elle reste près de 3x plus longtemps dans leur sang que chez l’homme.

La dose toxique de théobromine est d’environ 240 à 500 mg par kg de poids corporel de chien. Sachant que le chocolat noir contient environ 15 mg de théobromine par gramme,  un chien de gabarit moyen (10 kg) doit ingérer un peu moins d’une tablette de chocolat noir pour atteindre une dose mortelle.

Il existe également une toxicité cardiaque accumulative de cette molécule : si le chien mange régulièrement du chocolat à petite dose, il risque de développer une insuffisance cardiaque. Il ne faut donc jamais donner de chocolat à un chien comme récompense et ce, même en très petite quantité!

Les chiens de races Boxer, Bouledogue, … (les “brachycéphales”) sont plus sensibles à cette toxicité que les autres, sans doute à cause de leur prédisposition aux anomalies cardio-respiratoires.

 

L’alcool!

Si pour nous, les boissons alcoolisées couleront à flots durant les fêtes (à boire avec modération, bien sûr!) … (mais c’est qui, ce « modération »?), redoublez de vigilance, surtout pour les chiens (pour les chats aussi mais ils ont quand même moins tendance à lécher n’importe quoi). Rincez bien vos verres à l’eau après la fête si vous ne rangez pas tout tout de suite car la plupart des boissons alcoolisées sont sucrées et attirent donc les papilles de nos petits filous.

 

Les marrons!

Les marrons sont en fait des châtaignes … et sont à éviter absolument chez nos animaux (à cause des tanins qu’ils contiennent). Ils sont à l’origine de crampes abdominales, de vomissements, de diarrhées, … et d’occlusions si avalés tels quels. A éviter, donc.

 

Les os de volaille!

Les os de poulet, canard, oie ou dinde cassent en formant des petites pointes et risquent, si elles sont machonnées, de causer des occlusions voire des perforations digestives.  

 

Les oignons, les échalotes et l’ail! 

Attention, ce sont des aliments interdits à nos animaux. Ils sont toxiques et peuvent causer des anémies mortelles.

 

Les aliments trop salés!

Le saumon fumé, la charcuterie, … peuvent induire des troubles digestifs (vomissements, diarrhée, soif intense, …) et nerveux (excitation, convulsions, coma, voire mort). A éviter, donc, également!

 

Le café!

La caféine est très nocive pour les reins, le système nerveux et le cœur de nos compagnons (vomissements, hyper excitation, convulsions, tachycardie, oedème pulmonaire, …).

 

L’antigel!

L’antigel (ou éthylène glycol) est à mettre hors de portée de nos animaux de compagnie. Ces intoxications concernent surtout le chien, parfois le chat.

On estime que l’animal doit en boire 4 à 5 millilitres par kilos chez le chien et 1 à 2 millilitres par kilo chez le chat pour en avaler une dose mortelle. Mais le problème est que l’antigel a un goût sucré, ce qui le rend très appétant, et ce qui fait que nos compagnons peuvent en boire spontanément d’importantes quantités.

Les symptômes d’une intoxication à l’éthylène glycol sont les suivants :

Les premiers symptômes peuvent apparaître au bout d’une demi heure. Mais vous pouvez ne rien observer pendant plusieurs heures. Oui, c’est traître… Les animaux peuvent sembler mieux cliniquement puis se re dégrader rapidement au bout de 72 heures.

Troubles digestifs : l’animal peut se mettre à vomir, à présenter de la diarrhée, ou à boire de grandes quantités d’eau

Troubles nerveux : « état d’ébriété », tremblements, troubles de la démarche, convulsions, coma

Troubles cardiaques et/ou respiratoires : augmentation de la fréquence cardiaque et respiratoire, halètement. Puis ralentissement de ces fréquences.

Troubles urinaires : augmentation de la fréquence des mictions urinaires, puis blocage urinaire et/ou sang dans les urines

L’action toxique de l’éthylène glycol s’exerce directement sur le cerveau. Il est ensuite dégradé en d’autres molécules, qui, elles vont être toxiques pour le muscle cardiaque et les reins.  Des précipités vont se former dans les reins, provoquer une néphrite aiguë, et vont endommager les reins de manière irréversible.

Moralité : rendez inaccessibles à vos animaux domestiques les flacons contenant de l’éthylène glycol (et, en général, tous les produits chimiques et ménagers) en les enfermant dans des placards fermés à clé ou en hauteur!!!

 

Les plantes ornementales!

Le gui et le houx, ainsi que leurs baies sont très toxiques. Leur ingestion induit salivation, diarrhée, vomissements et troubles nerveux. Le gui induit aussi des troubles cardiaques. En cas d’ingestion d’une forte dose et si on ne traite pas rapidement, cette intoxication peut causer la mort de l’animal. Donc même si cette plante est sensée porter bonheur lorsqu’on s’embrasse sous elle aux 12 coups de minuit, on met tout cela hors de portée! O Source : Wikipedia

L’if est HYPER toxique (peut être présent dans les couronnes de Noël) : en cas d’ingestion importante, la mort est subite et foudroyante. Un chien de 10 kg peut mourir s’il ingère 80 grammes d’if.

Source : Wikipedia

La Rose de Noël est irritante pour la peau et les muqueuses et pour l’estomac. Risque de vomissements et de diarrhée.

rose de noel

 

Donc : Noël, oui! Mais en ces périodes à risque, on redouble de vigilance…

Je vous souhaite à toutes et tous de belles fêtes de fin d’année! Profitez bien de ces moments entourés de tous ceux qui vous sont chers. Et n’hésitez pas à poster vos plus belles photos sur la page Facebook!

Lupin ferait n'importe quoi pour attirer l'attention du Père Noel...

Un cas de rage animale à Argenteuil dans le Val d’Oise – Recherche des personnes et animaux en contact … Ou : « de l’utilité de faire vacciner son animal SYSTEMATIQUEMENT contre la rage »

1 Nov

Je relaie ici un message important, de santé publique, du ministère de l’agriculture…

Cas de rage animale dans le Val d’Oise – Recherche des personnes et animaux en contact

31/10/2013

Ministère des affaires sociales et de la santé – Direction générale de la santé

Ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt – Direction générale de l’alimentation

L’Institut Pasteur a confirmé le 31 octobre 2013 un cas de rage chez un chaton trouvé le 25 octobre 2013, rue Marguerite à ARGENTEUIL. L’animal est décédé le 28 octobre 2013. Il s’agit d’un chaton d’environ 2 mois tricolore : blanc, noir et fauve (cf. photo).

chaton rage

Une enquête épidémiologique a été engagée afin d’identifier et prendre en charge les personnes qui auraient pu entrer en contact avec ce chaton entre le 8 octobre et le 28 octobre inclus. Cette période correspond à la période pendant laquelle il a pu transmettre la maladie.

Cinq personnes ayant été en contact avec le chaton ont déjà été identifiées. Elles ont été prises en charge et dirigées vers un centre antirabique pour recevoir un traitement préventif.

Les personnes

  • qui auraient été mordues, griffées, égratignées, ou léchées sur une muqueuse (bouche, yeux…) ou sur une peau lésée par ce chaton
  • ou dont l’animal aurait été en contact avec ce chaton,

entre le 8 octobre et le 28 octobre 2013 inclus doivent appeler rapidement le 08 11 00 06 95

Numéro local accessible entre 10H00 et 18H00 heures à partir du 1er novembre 2013

De même, toute personne qui aurait des informations à donner au sujet de ce chaton ou de son éventuel propriétaire est invitée à contacter ce numéro.

Il est extrêmement important de pouvoir retrouver toutes les personnes, notamment le propriétaire, ou les animaux ayant été en contact avec ce chaton, la mère et les autres chatons de la portée. La France étant indemne de rage depuis 2001, ce chaton ou là mère ont été importés d’un autre pays, non indemne.

La rage, une maladie qu’il faut traiter rapidement

La rage est une maladie mortelle si elle n’est pas traitée à temps. Elle est transmissible pendant environ 15 jours avant l’apparition des premiers symptômes de la maladie chez l’animal.

Chez l’homme, le traitement préventif de la rage humaine, administré après le contact avec l’animal porteur, mais avant l’apparition des symptômes, est très efficace.

Rappel de recommandations importantes

  • Tout chien ou chat ou autre carnivore ayant mordu ou griffé une personne, doit être présenté à un vétérinaire par son propriétaire dans les 24 heures suivant la blessure. L’animal fait l’objet d’une surveillance sanitaire par le vétérinaire pendant 15 jours ;
  • en cas de morsure, il faut immédiatement nettoyer la plaie avec de l’eau et du savon, rincer abondamment et appliquer une solution antiseptique. Il est indispensable de consulter rapidement un médecin, qui pourra selon le contexte orienter la personne mordue vers un centre antirabique ;
  • il ne faut pas manipuler les animaux sauvages ou errants surtout lorsqu’ils sont trouvés malades ou blessés.

Contact presse Préfecture du Val d’Oise : 06 80 28 62 40.

Pour plus d’informations :

http://www.val-doise.gouv.fr/

http://agriculture.gouv.fr/rage,993

http://www.sante.gouv.fr/rage-somma…

___________________________________________________________________________

L’occasion pour moi de vous rappeler la législation en vigueur…

Je me permets de rappeler à chacun d’entre vous l’utilité de l’identification et du vaccin rage.

Oui, effectivement, la rage ne court pas les rues en France, ça se saurait si c’était le cas. Mais lors de l’émergence d’un cas de rage importé d’un pays étranger, avec un peu de malchance, si votre animal a été en contact avec le cas suspect et qu’il n’est pas identifié ni vacciné, la législation oblige son euthanasie. Alors qu’il sera simplement surveillé si il l’est.

A bon entendeur, donc…

Ce cas permet également de rappeler que les formalités douanières d’importation d’animaux ne sont pas inutiles et faites uniquement pour vous enquiquiner, loin de là!

Pour importer un chat, un furet ou un chien en France depuis un pays non-indemne de rage (d’où proviendrait très probabelement ce chaton), cet animal doit être identifié, vacciné contre la rage, et doit subir une prise de sang de recherche d’anticorps contre la rage par un laboratoire d’Etat agréé, prouvant un taux suffisant justifiant sa vaccination correcte.

Alors oui, bien sûr, si vous voyagez à l’étranger avec votre compagnon, vous savez que vous devez le faire vacciner contre la rage. Le passeport, la puce électronique, tout ça, vous le savez.

Mais si votre animal vit tranquillement dans votre appartement, vous vous dites que question rage, vous êtes plutôt peinard. Et vous n’avez pas vraiment tort, …SAUF QUE! …

La France est indemne de rage vulpine (de renard) depuis 1998. Et de rage canine depuis 2001. C’est à dire qu’aucun cas de rage franco-français n’y a été déclaré depuis ces dates.

Oh oui, il y a bien quelques cas sporadiques qui affolent la presse. Mais il s’agit à chaque fois de cas de rage d’animaux importés de l’étranger. Comme ce dernier cas en Vendée, dont je vous avais parlé ici et de ce chiot ramené du Maroc dontje vous avais aussi parlé .

Rapport World Health Organization 2012 : risque de rage en fonction des pays

Alors pourquoi faire vacciner son animal contre la rage s’il n’y a plus de rage en France?? 

Je reprends donc l’un des derniers cas de rage canine sporadique en France : de ce chiot ramené du Maroc en Vendée en août 2011.

Le chiot importé de l’étranger et porteur de la rage a été diagnostiqué rapidement par un vétérinaire.

Les personnes ayant été en contact avec cet animal ont toutes été traitées préventivement. Car le vaccin contre la rage est préventif mais aussi curatif si il est pratiqué précocement après la morsure ou le léchage d’une plaie ouverte par un animal enragé.

Les animaux ayant été en contact avec l’animal enragé ont été divisé en deux groupes : ceux vaccinés (et identifiés) et ceux non vaccinés contre la rage. Les animaux vaccinés (et identifiés, par tatouage ou puce électronique) ont été placé sous surveillance vétérinaire. Une fois l’épidémiosurveillance assurée, ces animaux ont continué leur petite vie comme si rien ne s’était passé.

Les animaux non vaccinés (ou non identifiés) … ont été tout simplement euthanasiés!

En France, en matière de santé publique, on applique la technique du risque zéro. Et je pense sincèrement qu’il s’agit de la bonne formule.

Vous l’aurez donc compris, vacciner votre chien, votre chat ou votre furet contre la rage sert tout simplement à le protéger. Et à vous protéger vous et votre entourage.

Donc même si votre chien, votre chat, ou votre furet vit dans notre belle ville et qu’il ne quitte jamais Paris, « on ne sait jamais »!

Le B.A.-BA est donc celui ci : chien, chat, furet, même combat! :

– On le fait identifier (car si il n’est pas identifié et qu’il a été en contact avec un animal importé suspect de rage et qu’il n’est pas identifié, il sera aussi euthanasié) par microchip (le tatouage, c’est so 2012 : totalement révolu)

– Votre vétérinaire vous fournit un passeport pour votre animal (car vous l’avez fait identifier)

– On le fait vacciner contre la rage (et contre toutes les autres maladies dont la prophylaxie peut être assurée par leur vaccination) et le vétérinaire l’annote dans le passeport

Voici en lien, la page internet du Ministère de la Santé qui explique les différentes modalités à remplir pour l’importation d’animaux depuis des pays extérieurs à l’Union Européenne : ICI.