Tag Archives: antiparasitaires

Comme un lapin au printemps

12 Mai

Les beaux jours sont de retour!!!! ENFIN!

Vous êtes l’heureux propriétaire d’un lapin et vous désirez le laisser sortir pour profiter des beaux jours. Bravo! C’est une très bonne chose!

Mais avant tout, il y a quelques précautions à prendre.

 

Source : Wikipedia

Un lieu de sortie adapté.

Assurez vous tout d’abord que l’espace dans lequel vous allez le laisser sortir est adapté. Un jardin clôturé est l’endroit idéal pour le laisser gambader. Evitez les lieux publics des grandes villes. Par exemple : les pelouses « cracra » du Champ de Mars ou des Invalides : non! Combien de chiens dont on ignore l’état de santé vont y faire leurs besoins au mètre carré??

Un jardin privé est donc l’endroit idéal mais vérifiez qu’il soit bien clôturé et que votre lapin ne puisse s’enfuir ni en sautant au dessus, ni en creusant en dessous du grillage de la clôture.

Eloignez du jardin les chiens et les chats (saufs, bien sûr, si ils sont habitués à la présence régulière de votre lapin).

Aménagez une zône d’ombre et vérifiez que le climat au moment de la sortie ne soit pas pluvieux, pas trop chaud (pas au delà de 25°C), pas trop humide ni trop venteux (benh oui, c’est sensible ces petits chouchoux là).

Mettez de l’eau à sa disposition et incitez le à boire! Si il fait chaud, n’hésitez pas à le vaporiser à l’aide d’un brumisateur (surtout au niveau de ses oreilles car c’est à cet endroit que se fait essentiellement la thermorégulation chez le lapin).

Attention aussi aux plantes toxiques auquelles il pourrait avoir accès. L’herbe, les pissenlits, les trèfles, … ok, pas de problème. En cas de doute sur une plante, grillagez la pour qu’il ne puisse pas l’atteindre.

Comme il n’a probablement pas l’habitude de manger beaucoup d’herbe chez vous, l’idéal est de l’habituer petit à petit. Laissez le en manger un tout petit peu les premiers jours, quitte à le rentrer si il s’obstine à vouloir en manger plus. Car un changement trop brutal d’alimentation n’est jamais conseillé chez le lapin!

Durant sa sortie : surveillez le. N’oubliez pas que ce n’est pas sont environnement naturel, à lui, le petit citadin d’appartement!

La vaccination.

Faire vacciner son lapin est absolument indispensable si vous le laissez sortir. On vaccine le lapin contre la myxomatose et la maladie hémorragique.

Selon le vaccin utilisé, un rappel vaccinal devra être pratiqué une, deux, ou trois fois par an.

Les anti-parasitaires.

Un lapin qui sort doit être protégé contre les parasites (les puces, les tiques, les acariens, …). Il faut donc lui appliquer un antiparasitaire externe et le vermifuger régulièrement.

N’appliquez pas n’importe quoi sur votre lapin. N’utilisez pas l’antiparasitaire de votre chien ou de votre chat (qui peuvent s’avérer carrément mortels pour le lapin). Demandez systématiquement conseil à votre véto!

Et n’appliquez pas d’huiles essentielles répulsives non plus (style huiles essentielles de géranium dont je vois souvent parler dans des forums NAC’s mais qui peuvent gravement irriter voire brûler la peau du lapin).

Si le jardin est infesté de moustiques, vous pouvez protéger la zone où vous laisserez sortir votre lapin à l’aide d’une moustiquaire.

Garre aussi aux mouches qui peuvent pondre leurs oeufs sur l’arrière train du lapin (si il est souillé par de l’urine ou des matières fécales). Veillez donc à lui nettoyer régulièrement les fesses!

 

 

… Bonnes sorties!

Colliers antiparasitaires … attention danger!

10 Mai

L’ANSES (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) via l’Agence nationale du médicament vétérinaire a décidé de retirer l’AMM (autorisation de mise sur le marché) de plusieurs colliers antiparasitaires destinés aux animaux de compagnie.

Ces colliers antiparasitaires étaient notamment commercialisés dans les jardineries, les animaleries et la grande distribution.

Le retrait d’AMM a été décidé car l’utilisation de ces colliers serait un risque pour l’animal, l’homme et surtout pour l’enfant.

Ces produits ont donc été retirés de leurs différents points de vente.

Si vous avez munis votre chien ou votre chat d’un tel collier antiparasitaire, l’ANSES vous recommande de l’enlever et d’utiliser un autre collier disponible sur le marché et non présent dans la liste.

La liste des produits retirés est disponible ICI.

Info à faire tourner, donc, auprès de toutes vos connaissances propriétaires d’animaux domestiques.

 

Non, on ne traite pas les poux de son enfant avec l’anti puces de son chien!

22 Oct

Source : http://www.anses.fr

Une note d’information de l’ANSES (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire) du 5 octobre rappelle qu’un traitement antiparasitaire, insecticide ou acaricide destiné aux animaux de compagnie ne doit en aucun cas être administré à un humain, et donc a fortiori aussi en aucun cas à un enfant.

Cela peut vous paraître bizarre, mais effectivement, l’ANSES a été informée que des enfants avaient été traités contre les poux au moyen de traitements locaux à usage antiparasitaire vétérinaire…

Les médicaments vétérinaires obtenant une AMM (Autorisation de Mise sur le Marché) sont effectivement safe quant à leur utilisation PAR l’homme mais ne sont pas testés (études toxicologiques à l’appui) POUR l’homme (et encore moins pour l’enfant).

En cas d’infestation par les poux d’un enfant, on se rend donc chez son pharmacien et on demande un traitement adapté à l’âge de son enfant. Et donc, on ne pulvérise pas la tête de son gamin avec le spray du chien … non! non! NON!