Tag Archives: amazon

J’ai testé pour vous (enfin si je puis dire) mes jouets d’enfance

1 Fév

Avec deux parents vétérinaires, mon fils est par définition attiré comme un aimant par tout ce qui est à poils, à écailles ou à plumes. Ses jouets préférés (outre les indétronables petites voitures) sont incontestablement des jeux en rapport avec les animaux.

Enfin, je pense que c’est le lot de tous les enfants, non? Disons juste que, en tant que rejeton de véto, ça vire parfois mono-maniaque…

Livres de cris d’animaux (bien sûr); puzzles et jeux d’associations bébés – maman/papa animaux; la ferme, le parc d’animaux et l’arche de Noé Playmobil 1-2-3; le safari Duplo; la pèche aux canards dans le bain, …

Je suis tombé (sans me faire mal, je vous rassure) chez Oxybul (anciennement Fnac éveil et jeux) sur deux petites choses trop mignones, que j’ai immédiatement eu envie de partager avec vous.

Ces deux petites choses, c’est ça :

veto

Cliquez sur l’image pour voir les détails

Effet madeleine de Proust assuré pour moi  parce que c’est une malette de véto de ce genre (avec chien en peluche, fausse seringue et stéthoscope en plastique véritable imitation PVC)  qui m’a donné envie à moi de faire véto depuis mon plus lointain souvenir.

Pour les 3 à 6 ans. Un petit chien en peluche trochoupi avec tout le matériel nécessaire pour le soigner (stétho, thermomètre, seringue et gamelle), fourni dans sa petite niche de voyage. Un chouette jeu qui développe le langage, facile à transbahuter partout, et permet d’aborder le sujet de la maladie avec ses enfants.

 

Le deuxième, c’est ça :

sos vetoPour les plus grands, de 8 à 10 ans.

Une jolie valisette bleue qui contient tout ce dont les enfants ont besoin pour  « jouer au vétérinaire ». La malette se divise en six soufflets pour ranger les 80 fiches recto-verso qui présentent tous les animaux préférés des enfants.

Sur chaque fiche, les enfants découvrent un maximum d’informations, toutes cautionnées par un véto. Et pour être plus complet, une photographie permet de visualiser l’animal, et des illustrations rigolotes amusent les enfants.

sos2

Un carnet de note est également fourni.

Disponible à la Fnac, chez Nature et Découvertes, sur Amazon, chez Oxybul, …

 

Quand j’étais petite, je jouais à la véto … et aujourd’hui, je n’ai pas souvent l’impression de réellement travailler tellement j’aime ça!

Lecture en vue : « La Princesse Palatine, protectrice des animaux de compagnie à Versailles »

14 Oct

Le 15 novembre prochain sortira un livre qui attirera toute mon attention : « La Princesse Palatine, protectrice des animaux de compagnie à Versailles », par Nicolas Milanovic, aux éditions Perrin.

 

 

Je l’ai pré-commandé à la Fnac, c’est dire! Moi qui ne lis plus rien depuis 2002, rapport au manque de temps. Enfin, à part le catalogue Ikea et le Elle, écrabouillée entre un barbu malodorant et la porte d’un métro blindé, mais est ce que ça compte vraiment pour de la lecture-culture? Non… Je ne crois pas.

La princesse Palatine, qui est-ce?

C’est en fait Elisabeth-Charlotte de Bavière, la seconde épouse de Philippe duc d’Orléans, fils de Louis XII et donc le frère de Louis XIV.

Issue d’un milieu plus que modeste, elle fut mariée au duc Philippe d’Orléans (homosexuel libertin notoire) pour raisons politiques (comme c’était un peu beaucoup souvent le cas à l’époque, pauvres femmes!). Son époux avait déjà eu deux filles d’un précédent mariage. Mais à l’époque, les filles, ça ne servait à rien (à part à faire des mioches, à boire du thé et roucouler), et son mari, le duc s’en serait bien passé! Il lui fallait un héritier mâle, ce que Palatine lui offrit … elle lui en fit même deux d’affilée, ainsi qu’une fille (bon, l’un des deux garçons n’a vécu que quelques années … gloups)!

Une fois ses deux garçons nés, comme elle jugeait ses ébats avec son mari vraiment peu glorieux, elle décida de faire chambre à part et voua désormais tout son amour à la bonne bouffe et à ses chiens (quel bon sens cette Palatine!). Elle passait tout son temps à écrire des dizaines de milliers de lettres de correspondance, dans lesquelles elle « crachait son venin » contre la cour. Elle avait particulièrement une dent contre Madame de Maintenon qu’elle surnommait (entre autre) « la vieille guenon » ou « la vieille conne »!

A l’époque, ce franc parler était assez rare. Je suis certaine que j’aurais bien gloussé avec cette Palatine!

Comme elle semblait être assez rigolote, avec sa spontanéité légendaire, son beau frère (le roi Louis XIV) l’appréciait particulièrement.

Je m’égarre sur des détails historiques mais là où cela devient intéressant, c’est que Palatine était complètement gaga d’animaux. Et le moins que l’on puisse dire est qu’à la fin du XVIIème siècle, les animaux (chiens, chats, petits singes et oiseaux) étaient les rois à Versailles grace à elle!

Ecuelles en porcelaine, colliers incrustés de pierres précieuses, … rien n’était trop beau pour ses petits protégés. Mais outre cette « gagatitude » un peu primaire, elle possédait une réelle empathie pour l’espèce animale. Elle conscientisait son entourage à la douleur animale, semblable pour elle à celle de l’homme, et s’engageait personnellement pour leur défense. Elle critiquait vivement et ouvertement la théorie de Descartes, en vogue à l’époque dans toute l’Europe, sur les « animaux-machines », simples « mécanismes d’horlogeries », dénoués de souffrance.

Palatine est en somme la pionière des protectrices des animaux de l’Histoire de France … La Brigitte Bardot du 17ème siècle!

 

—-

 

« La Princesse Palatine, protectrice des animaux de compagnie à Versailles », par Nicolas Milanovic, aux éditions Perrin.

Sortie le 15 novembre 2012

Disponible en pré-commande à la Fnac et sur Amazon.

 

PS : Merci à Julia pour l’info concernant le sortie de ce bouquin!

 

Et comme toujours, vos votes quotidiens pour les GBA 2012, c’est par ici :

Bonjour, mon nom est Maru (« Bonjour Maruuuuu! »)

14 Sep

… Vous connaissez tous Maru?

(Ma copine véto Anne ne connait certainement pas Maru. D’ailleurs c’est bien simple, Anne ne connait rien de hype. Alors, Nan’, cet article, c’est spécial dédicace pour toi. Si! si! j’insiste!)

 

Mais oui bien sûr que vous connaissez tous Maru le chat!

 

Petit rappel pour Anne … lol, lol, clin d’oeil, clin d’oeil ;-)

 

Maru, c’est LUI :

 

 

Je vous avais déjà posté la vidéo de Maru sur le Facebook Vet and the City il y a peu.

 

Maru, c’est donc … le chat le plus célèbre du net! Le cat-to-be, quoi!

(ça va Anne? tu suis? tu restes avec nous hein?)

 

Ce Scottish Fold bien grassouillet et son propriétaire, Mugumogu, ont sorti un livre de photos, qui donne aux lecteurs un aperçu de la vie quotidienne du chat japonais le plus célèbre au monde.

Découvrez toutes ses cachettes préférées : des poubelles aux armoires en passant par les boîtes de céréales. Si c’est confortable, il est là!

Découvrez ses jouets chéris et apprenez ce que la bonne dose de chat-titude signifie.

 

 

En vente chez Urban Outfitters et sur Amazon.

 

(NDLR : Anne, je t'<3, on se revoit quand autour de quelques verres de peket?)

;-)))