Tag Archives: adoption

Lola

10 Jan

Les plus fidèles d’entre vous l’auront compris : la vie continue dans la famille Vet and the City! Et c’est tant mieux! :)
La mort de Lulu, le 15 septembre dernier, a été très dure à donner, à accepter et à (sur)vivre. Lupin était mon premier chien, que j’ai sorti de la SPA alors que j’étais étudiante. Il a tout connu de ma vie de jeune adulte : les sessions d’examens, mon grand chagrin d’amour, mes déménagements de Liège à Lille, de Lille à Paris, de Paris à Neuilly Sur Seine, et de Neuilly Sur Seine à Bruxelles… Il a été le confident, le compagnon, il a connu mes premiers rencards avec celui qui deviendrait des années plus tard mon mari, il a porté un noeud pap’ beige à notre mariage, il a diagnostiqué mes deux grossesses, a dormi sur mes gros ventres quand j’étais alitée devant les Feux de l’Amour pour cause de menace d’accouchement prématuré, il a accueilli la naissance de mes deux garçons, a accompagné leurs premiers pas, … Puis nous a quitté douloureusement. Voilà le résumé de la vie d’un chien aimé et aimant.

J’ai toujours su qu’on aurait un autre animal, que je n’imaginais pas l’enfance de mes garçons sans un chien à la maison… Et c’est chose faite, 4 mois après le décès de Lupin, nous venons d’adopter la petite Lola, Border Terrier de 9 semaines…

Lola vient d’un « élevage » familial, et non pas de la SPA. C’est un choix, que j’assume, un peu à contrecœur, je l’avoue…

Il y a tellement de chiens abandonnés, malheureux qui n’attendent qu’à être adoptés en refuges. Mais voilà : on a flashé sur une race, on s’est dits, mon mari et moi, qu’on ne pouvait pas se permettre que cela se passe mal avec nos deux jeunes enfants de 2 et 5 ans, … 

Même si Lupin était mon chien parfait, le démarrage a vraiment été rude : à 7 mois, il avait peur des enfants, des vélos, il fuguait, n’avait aucun rappel, se battait avec les autres mâles, était malpropre, … Mais j’avais 21 ans, j’avais l’énergie, la patience, le temps et l’envie de bien faire. Jusqu’il y a peu, je voulais, vraiment, sortir un autre toutou d’une cage en fer, … Je sais que je donne l’impression de me justifier, et je pense que je n’ai pas à le faire. Mais j’ai dû justifier ce choix vis à vis de ma petite voix intérieure, alors le fait de retranscrire ma démarche permet de graver ce que j’avais peur de me reprocher moi même.

Lola n’est pas sortie d’un refuge parce que je pense que je n’ai plus le temps, ni l’énergie, ni la patience de refaire tout ce que j’ai pu et dû faire avec Lupin. Et que vis à vis de mes enfants, je ne pouvais pas prendre le risque de mal faire.

Alors voilà. Voilà LA Lola. Celle qui aura la dure tâche de succéder à mon amour de Lulu, celle à laquelle j’ai tellement peur de ne pas m’attacher, celle que mon fils aîné a choisi de L … à A (« C’est celle là, ma chienne, maman, elle est plus petite et plus jolie! Regarde comme elle est mignonne! », et « Non, maman, on ne peut pas l’appeler Bowie! Bowie c’est pour un garçon! On va l’appeler Lola! » … Whoooookayyyy!).
Voilà celle qui écrit son histoire avec nous, depuis ce 10 janvier 2016. Et je sais que Lupin est heureux, d’où il est, de nous voir à nouveau lancer des baballes … et qu’il jubile de nous voir encore sortir le soir en râlant sous la pluie! ;)
  

  
 

 

Un petit coup de pouce aux animaux abandonnés

15 Déc

Un petit message que l’on me demande de transmettre, et que vous allez transmettre à votre tour, je l’espère…

 

Pendant les fêtes, vous pensez vous déplacer en voiture, en train, ou autre ? Vous seriez une aide précieuse pour que des animaux abandonnés puissent rejoindre leurs adoptants, leurs familles d’accueil, ou les associations qui les prendraient en charge. Même les trajets qui vous semblent insignifiants peuvent être le maillon manquant sur de longs itinéraires !
Rescue est un forum d’aide au animaux en détresse : www.rescue-forum.com.
rescue
Il permet de mettre en relation les particuliers avec les associations de protection des animaux, notamment pour le covoiture d’animaux partout en France. Mais il permet aussi l’adoption d’animaux, vieux, maltraités ou abandonnés.
Merci de diffuser ce message auprès de votre entourage, clientèle, ou des associations de votre région : cela ne prend ni argent, ni place, juste quelques minutes de votre temps.
La diffusion sauve véritablement des vies, elle est indispensable !
Votre aide est la bienvenue, peu importe son type. Même si vous avez l’impression de ne pas pouvoir faire grand chose, faire un peu, c’est mieux que de ne rien faire du tout !

 

Vous pouvez suivre Rescue sur Facebook et sur Twitter. Merci!

J’ai vu Minette sur Catroulette!

14 Sep

« J’veux pas gâcher ta fête (fête)
Tu va trouver ça bête (bête)
Mais j’étais sur le net (net)
J’ai vu Minette sur chatroulette (lette) »

 

Non, je ne deviens pas barjot, j’ai juste trouvé un site topissime et il fallait évidemment que je vous en touche un mot :

 

CATROULETTE !

Oui.

Non, pas Chatroulette!

CATROULETTE, vous lisez bien.

 

Kesako?

 

Tout le monde connaît le principe du Chatroulette (bon, ok, à part Anne) : le principe d’un speed dating virtuel? On s’inscrit sur un site de rencontre. Des photos des différentes personnes en ligne nous parviennent. Soit la personne nous intéresse et on lance la live discussion par webcam. Soit la personne ne nous tente pas et on passe à la suivante.

Eh bien figurez vous que vous allez désormais pouvoir rencontrer le chat de votre vie par le même principe!

Enfin, je dis « vous » mais en réalité il s’agit d’un site belge : www.catroulette.be

Y sont diffusées des vidéos de matous à l’adoption, locataires malchanceux de refuges pour animaux abandonnés. Si le minou ou la minette vous plait, vous cliquez sur « adopt » et vous accédez à ses coordonnées (nom, âge, adresse du refuge dans lequel il se trouve) et si vous ne craquez pas, vous passez au suivant!

 

 

Si ce procédé peut de premier abord sembler peu sérieux, c’est à mon sens un réel moyen de communication pour sensibiliser la population belge à l’adoption de chats en refuge. En effet, derrière ce site (qui fait actuellement le buzz) se cachent de sérieuses associations de protection des animaux et l’adoption ne se fait certainement pas à la va vite comme dans le cas d’une rencontre par speed dating!

 

Moi je dis : bravo! Pour le fait de traiter un problème sérieux sur un ton un peu plus léger. Et profiter d’un concept « rigolo » pour faire parler, sensibiliser et fédérer!

 

———————–

 

PS : En parlant de Chatroulette, rien à voir avec les animaux, mais avez vous vu cette video? Si ce n’est pas le cas, vous avez raté un grand moment de rigolade! ;-) Rattrapage obligé!

Bon week-end!

Uggie, le chien star de The Artist, milite pour la PETA

8 Mai

Uggie est un « grand de ce monde ». Preuve en est sa récente invitiation par le Président des Etats-Unis himself, Barack Obama, au dîner des correspondants de la Maison Blanche.

Toute vraie star qui se respecte se doit de s’engager pour une belle cause.

Angelina Jolie est ambassadrice de l’UNICEF, George Clooney milite depuis plusieurs années pour le Darfour, Jean Dujardin s’est récemment engagé auprès de la Fondation Mouvement pour les Villages d’Enfants, …

Uggie, lui, vient de s’engager dans une campagne d’adoption pour la PETA.

 

Le slogan de la PETA est clair : « Des millions de chiens dans les refuges attendent une famille affectueuse. Adoptez, n’achetez pas ».

En effet, Uggie, étant chiot, a été baladé de foyer en foyer. Trois familles l’ont successivement adopté puis abandonné. Motif : trop turbulent! La suite de l’histoire, nous la connaissons tous : son chemin a finalement croisé celui du dresseur Omar Von Muller, qui l’a finalement définitivement adopté!

Uggie nous prouve par son parcours que même un petit chien peut « partir de rien et arriver au top »!

 

La 50ème édition du Noël des Animaux abandonnés, c’est ce weekend!

19 Nov

La Fondation Assistance aux Animaux organise ce week-end et ce, pour sa 50ème édition, le Noël des Animaux, à Paris Expo (Porte de Versailles).

Vous désirez adopter un animal de compagnie? Seul ou en famille, entre amis, ne manquez pas ce rendez-vous. Vous y trouverez certainement le compagnon de vos rêves parmi les 600 animaux, chiens et chats, indignement abandonnés, qui y seront proposés à l’adoption.

Cet événement est soutenu par de nombreuses personnalités qui seront présentes sur place, samedi (aujourd’hui donc), entre 13h et 17h : Kelly Bochenko (Miss Paris 2009, marraine de l’événement), Corinne Touzet, Nicoletta, Alain Bougrain-Dubourg, Desireless, Marcel Amont, …

Le Noël des Animaux, c’est donc ce week-end, le samedi 10 et dimanche 20 novembre 2011 à Paris Expo Porte de Versailles (Parc des Expos Hall 8), de 10 à 19h. Entrée gratuite.

 

 

Petite note d’espoir avant les vacances … parce que quand même!

28 Juil

 

Hier, une de mes clientes (une de celles que j’aime vraiment beaucoup) est venue en consult me présenter son nouveau compagnon.

Pour la petite histoire, j’ai euthanasié leur Bouvier Bernois fin mai. Il avait à peine 3 ans et je lui avais diagnostiqué une Histiocytose Maligne (en l’occurrence pour lui : une tumeur gigantesque de la rate, avec des métastases partout). C’est très jeune, 3 ans, pour développer cette maladie. Mais les Bouviers Bernois, malheureusement, sont une des espèces « prédisposées » à ces cancers. Et le Loulou était vraiment dans un sale état, au bout du rouleau. Bref, l’euthanasie a été difficile à supporter pour tout le monde, moi y compris. On s’attache. Au chien, et aux gens… Même si on ne doit pas le montrer, on morfle aussi parfois.

Cette dame était venue me revoir une semaine après avec sa fille, simplement pour parler. On a évoqué la possibilité qu’ils reprennent un chien un jour, et je les ai orientés vers un refuge de la SPA, leur disant que l’on n’y trouvait pas que des vieux chiens ou des chiens sociopathes, … qu’on les conseillerait bien là bas.

C’est ainsi que hier, je vois son nom dans ma liste de rendez vous de l’après midi… Excitation!!

Et voilà que j’ai rencontré leur nouveau Loulou : un Labrador d’un an et demi, un peu foufou mais adorable. La bonne bouille et le regard du vrai bon chien! Il pète la forme. Ils l’ont adopté juste avant les vacances, parce qu’ils partent en Bretagne dans leur maison de campagne tout le mois d’août, et cela leur permettra de consacrer du temps à leur nouveau compagnon, pour s’apprivoiser les uns les autres.

Hé benh, ça m’a fait ma journée, ça, cette belle histoire!

Comme quoi, avant les vacances, il n’y a pas que des abandons! Il y a, parfois, de belles rencontres et de chouettes rendez-vous!

Si vous désirez adopter un chien en région parisienne :

Refuge de la SPA de Gennevilliers (92)

Refuge SPA de Vaux le Penil (77)

Et tous les autres refuges de SPA de France!

Acheter un chat ou un chien … oui mais où?

18 Juin

Encore un extrait du JT de 13h de TF1 qui me permet de vous parler d’un sujet qui me tient à coeur : où acheter son chien ou son chat?

Où aller chercher votre compagnon?

1. Dans une expo d’animaux de races? Dans un élevage?

Oui, si vous voulez absolument avoir un chien ou un chat de race, avec un pedigree. Si c’est votre cas, je ne peux que vous recommander tout d’abord le bouche à oreille. Lorsque vous croisez un propriétaire qui possède déjà un chien de cette race dans la rue, demandez lui tout simplement d’où vient son chien, et si il était content de l’élevage où il l’a acheté. Ensuite, rendez vous vous même chez l’éleveur.

N’achetez pas de chien par correspondance ou par internet (si si! ça existe!).

Plus l’élevage est petit et familial, mieux c’est en règle général. Car au moins il y a de chiens, au moins la pression d’infection est importante. Et puis c’est un gage dans la démarche de l’éleveur. Cela signifie qu’il fait ça de manière passionnée et pas uniquement pour des raisons financières et de rentabilité. Demandez absolument à voir le père et la mère du chiot. C’est encore mieux si toute la petite famille est présente lorsque vous arrivez pour voir les chiots.

Et puis fiez vous à votre instinct : on le sent directement quand un éleveur est sincère et sérieux!

Certains vous feront même passer un vrai « entretien d’embauche » avant de vous vendre l’un de leurs bébés : ne vous vexez pas, c’est une preuve de leur attachement à leurs chiens ou leurs chats et un gage de sérieux!

Je vous parlerai bientôt du World Dog Show qui a lieu début juillet à Paris…

2. En animalerie?

Je ne vous le conseille pas.

J’ai en tête de nombreuses animaleries parisiennes qui entachent très sérieusement la réputation des animaleries en règle générale et sur lesquelles je n’ai pas vraiment envie de m’étendre. La surpopulation, l’hygiène, les tricheries sur l’âge des animaux (qui sont bien plus jeunes que ce qui est déclaré, donc souvent pas servrés), les origines plus que douteuses des animaux, et le prix exorbitant qu’on demande pour des chats ou chiens soi disant de race alors que celà se voit comme le nez au milieu du visage que ce sont des bâtards (de jolis bâtards hein, je n’ai rien contre les bâtards, que du contraire, mon chien en est un! mais qu’on vous vende 1000 euros un British Short Hair qui en fait est un chat de gouttière, je trouve cela vraiment limite) … ce n’est souvent pas joli joli et je me demande souvent comment ce type de magasin peut encore avoir pignon sur rue.

Il ne faut pas mettre toutes les animaleries dans le même sac, bien sûr, certaines sont probablement très bien et ont une éthique tout à fait respectable … mais ce n’est malheureusement pas le cas partout.

3. Adopter un chaton ou un chiot d’une porté de connaissances?

Bien sûr, c’est une très bonne solution! Les portées élevés « en famille » donnent généralement des chiots et des chatons très sociables, ayant l’habitude d’être manipulés depuis leur naissance.

4. A la SPA?

Bien sûr!! La S.P.A. regorge d’animaux qui n’attendent que ça, de trouver un foyer. Ne croyez pas les a priori qui disent que toutes les recrues des refuges sont des vieux chiens au passé tellement lourd qu’ils seront ingérables. Ce n’est pas vrai. Dans les refuges, on trouve des animaux de races, et des croisés, des chiots, des chatons, des jeunes adultes, et des vieux animaux bien sûr. En fait il y en a pour tous les goûts tellement il y a du choix … malheureusement!

Les bénévoles se feront un devoir de vous orienter sur un animal plutôt qu’un autre en fonction de vos désirs. Leur but n’est pas de vous refiler un chien ou un chat à tout prix mais bien de s’assurer de votre compatibilité avec l’animal en question, histoire d’être sûr de faire son bonheur à lui, bien sûr, mais aussi le vôtre!

Je ne peux que vous recommander d’y chercher votre compagnon (si vous ne désirez pas de chien de race avec pedigree, bien sûr) parce que c’est de là que vient mon Lulu à moi. Je l’ai eu à la S.R.P.A. de Liège (à Cointe, en Belgique) quand j’étais encore étudiante, il avait alors 7 mois. Cela m’arrangeait de ne pas avoir un tout jeune chiot, car à son âge il était déjà propre. Mais j’en voulais un relativement jeune pour pouvoir l’éduquer plus rapidement à ma façon. Et je ne vous raconte même pas à quel point je n’ai jamais regretté mon choix! (il n’est pas beau, en avatar de mon blog???)

Bref : si vous vous fichez éperdument d’avoir un chat ou un chien de race : allez désemplir les chenils! Ils affichent tous complet et vous pourrez aisément faire votre choix parmi l’un de ces petits malheureux. Et si vous flashez sur une race en particulier, renseignez vous toujours au cas ou un refuge ait fait une récente saisie sur une portée de chiots de cette race, et sinon, allez voir plusieurs élevages avant de vous décider et d’avoir votre coup de coeur!

Adopter un chien en refuge : les clés du succès

12 Août

Adopter un chien dans un refuge est un acte doublement gratifiant : non seulement on sauve une petite vie, celle de l’animal que l’on accueille, mais en plus on libère une place précieuse pour un autre animal. Les refuges de France débordent tous, d’autant plus pendant et après les vacances. Il est donc bon d’envisager cette solution d’adoption, au même titre que l’adoption entre particuliers, ou via un éleveur.

Tout d’abord, sachez qu’il est faux de penser que les chiens de chenils sont tous vieux, ou atteints de troubles comportementaux. J’ai personnellement adopté mon propre chien dans une SPA, il avait 6 mois, et je ne l’ai jamais regretté une seule seconde. Plusieurs de mes clients et de mes amis ont également acquis leur compagnon dans un refuge, et celà ne se passe pas mieux ou moins bien que lorsque l’on adopte un animal chez un éleveur ou via un particulier. Et celà se passe souvent nettement mieux que l’adoption via une animalerie.

La clé du succès réside dans le fait de choisir le compagnon qui collera le plus à votre mode de vie. Les nombreux bénévoles travaillant dans les refuges vous renseigneront au mieux sur le caractère d’un chien. Leur but n’est jamais de caser un chien à tout prix, mais plutôt de le placer au mieux et dans les meilleures conditions.

Prenez le temps de vous poser les bonnes questions :

– Vous désirez acquérir un chien depuis longtemps et avez le temps, les moyens et l’envie de vous en occuper?

– Vous avez l’occasion de le sortir 3-4x/jour (plus pour les jeunes chiots)?

– Disposez vous d’un logement adapté?

– Pourrez vous assumer les frais vétérinaires?

– Toute la famille est-elle d’accord sur le fait d’accueillir un petit compagnon et est-elle sensibilisée à l’adoption en refuge?

– Aurez vous une solution de garde lors de vos vacances ou êtes vous certains de pouvoir l’emmener avec vous?

– Ce n’est pas un simple coup de foudre pour un chiot qui vous passera rapidement lorsqu’il aura grandi? Ou un caprice d’enfant?

– Vous êtes conscient de vous engager pour une quinzaine d’années?

Si aucune de ces questions ne vous fait hésiter, votre compagnon vous attend probablement dans le refuge le plus proche de chez vous.

http://www.30millionsdamis.fr/agir-pour-les-animaux/adoptez-moi/recherche-refuges-animaliers.html

Cet été : pourquoi ne pas aller faire un tour dans un refuge de la SPA … et craquer!!

31 Juil

Les départs en vacances riment toujours encore malheureusement comme chaque année avec de nombreux abandons d’animaux.

Les refuges de la SPA débordent chaque été…

Si vous envisagez d’adopter un chien ou un chat dès la rentrée et que vous restez en région parisienne durant les vacances : pourquoi ne pas craquer dès maintenant? Le fait que vous soyiez en vacances vous rendra d’autant plus disponible afin de faciliter la période d’adaptation de votre nouveau compagnon.

Le réseau de la SPA s’étend dans toute la France.

La SPA est composée de 56 refuges sur toute la France qui accueillent chaque année plus de 45 000 animaux.

Les différents refuges (centres d’adoptions) sont entourés en rouge sur cette carte de France. Repérez celui qui est le plus proche de chez vous!

En région parisienne, il y a 4 refuges :

-Le refuge de Gennevilliers, dans le 92 : http://gennevilliers.spa.asso.fr/

-Le refuge d’Hermeray dans le 78 : http://hermeray.spa.asso.fr/

-Le refuge de Chamarande dans le 91 : http://chamarande.spa.asso.fr/

-Le refuge de Vaux le Penil, dans le 77 : http://vauxlepenil.spa.asso.fr/

Compiègne compte également un refuge : http://compiegne.spa.asso.fr/

La SPA vous invite à consulter l’adresse du site le plus proche de chez vous pour adopter votre futur compagnon. Vous trouverez également sur chaque site de chaque refuge leurs heures d’ouverture.

Il est faux de croire que tous les animaux proposés à l’adoption sont en fin de vie. Vous y trouverez des « batards » et des chats de gouttière, tout comme des jeunes animaux et des plus vieux, des mâles, des femelles, des chiens et chats de races … l’abandon n’épargnant malheureusement aucun d’entre eux.

Accueillir un chaton

11 Fév

Ca y’est, celà fait des mois que vous en discutez en famille et là, vous vous êtes décidé : vous allez accueillir un chaton!

 

Pour que celà se passe le mieux possible, rien de tel que de préparer son arrivée.

Il faut tout d’abord savoir qu’on adopte en moyenne un chaton vers l’âge de 8 semaines. Si possible pas avant!

Mâle ou femelle? Peu importe! On a tendance à dire qu’un mâle est en général plus calme qu’une femelle mais il n’y a pas de règle absolue. Sachez cependant qu’un mâle ou une femelle que l’on ne destine pas à la reproduction doit être stérilisé vers l’âge de 6 à 8 mois. Passé cet âge, la maturation sexuelle induira des marquages urinaires très odorants chez le mâle et des marquages urinaires ainsi que des miaulements assez désagréables lors des chaleurs de la femelle. Demandez conseil à votre vétérinaire!

Choisissez son petit nom! Soit vous aurez un coup de coeur pour un prénom, soit vous trouverez son prénom dans la liste des prénoms commançant par la lettre de l’année, à savoir le « F » pour 2010.

S’il y a déjà d’autres animaux à la maison, ne brusquez rien et prenez le temps de faire les présentations…

Si vous avez déjà d’autres chats à la maison, le chat étant un animal territorial, l’arrivée d’un nouvel individu peut perturber l’équilibre de votre premier chat. Prévoyez le coup! Demandez conseil à votre vétérinaire mais je vous recommande vivement de brancher, une semaine avant l’arrivée du chaton, un diffuseur de Feliway® qui diffusera des phéromones apaisantes pour le chat. Il s’agit de substances totalement inodores pour nous mais captées par les récepteurs olfactifs du chat et qui créent un environnement rassurant et sécurisant pour lui. Le diffuseur est actif sur une surface de 50 à 70 m² (vous pouvez équiper votre intérieur de plusieurs diffuseurs selon la surface de votre intérieur) et pendant une durée de 1 mois. Vous pouvez également utiliser un spray de Felifriend®. On pulvérise deux fois dans sa main gauche, deux fois dans sa main droite, on se frotte les mains et on applique ensuite nos mains sur un chat, sur les flancs et la face, ensuite on fait de même avec l’autre chat, avant de les présenter l’un à l’autre.

Si vous possédez un chien, vous pouvez de manière identique appliquer du Felifriend® sur les flancs du chien, la face et les pattes, à hauteur du chaton.

Prévoyez un panier confortable et une litière. Vous serez surpris à quel point un chaton est rapidement propre!

Un chaton dort environ 16 heures par jour, son panier doit être placé dans un endroit fixe et au calme. Le reste du temps, il joue ou fera sa toilette. Le jeu d’un chaton mime des simuations de scènes de chasse. Il est donc indispensable de lui fournir des jouets, qu’il utilisera comme « proies ».

 

Dès le départ, fixez les limites : ne laissez pas un chaton vous mordiller ou faire mine de vous attaquer. Ce qui peut paraître très mignon lorsqu’il est chaton peut s’avérer bien plus gênant lorsqu’il aura atteint l’âge adulte. Pour se faire verbalisez un « NON » bien senti, cessez immédiatement le jeu et si il ne se calme pas, isolez le le temps qu’il se calme dans une autre pièce. La meilleure façon de lui apprendre les règles reste la récompense : une croquette ou une carresse lorsqu’il a un bon comportement. Et ne le réprimandez que si vous le prenez sur le fait! Plus tard, c’est trop tard!

Nourrissez votre chaton à volonté avec des croquettes spéciales croissance. Vous pouvez également agrémenter son alimentation de boites ou de sachets fraicheurs toujours adaptés aux chats en croissance. Soyez conscients qu’une bonne alimentation est primordiale dès le plus jeune âge. Je vous cite une liste non exhaustive mais ne peux que vous recommander d’acheter son alimentation chez votre vétérinaire : Hill’s, Royal Canin, Virbac, Proplan, Specific, … sont des marques auxquelles on peut se fier les yeux fermés. Votre vétérinaire vous conseillera volontier l’alimentation qu’il estime la plus adaptée aux besoins de votre chaton en fonction de votre et de son rythme de vie… Et halte aux idées reçues : celà ne coute pas plus cher de nourrir son chat avec des aliments de qualité, complets et équilibrés!

Le chat (et donc le chaton!) n’est pas un grand buveur, surtout si on lui propose régulièrement une alimentation humide. Proposez lui cependant de l’eau à volonté dans un bol et ne vous étonnez pas qu’il demande à boire au robinet du lavabo! C’est nettement plus amusant! Evitez par contre de lui donner du lait de vache, qui provoque souvent des diarrhées.

J’aborderai dans un post ultérieur les soins et actes médicaux à prévoir suite à l’adoption d’un chaton…

Quoi qu’il en soit : soyez patient! Mais celà se passe en règle générale très bien. Un chaton s’adapte rapidement avec un peu de bon sens. Sachez simplement le manipuler avec douceur et précaution. Un chaton n’est pas un jouet! Apprenez aux jeunes enfants à respecter son sommeil, ne pas le réveiller sans raison simplement pour jouer, et à l’approcher calmement et tout se passera au poil!