Archive | Chien RSS feed for this section

Races de chiens apparentées aux colleys … attention, danger!

19 Nov

Chez les races apparentées à la race Colley (Collie/Colley, Border collie, Bearded Colley, Berger australien, Berger des shetland, Berger blanc suisse, Bobtail, … mais aussi les Longhaired Whippet et Silken Windhound), il existe une mutation génétique (du gène MDR1), qui entraîne une modification de la perméabilité de la barrière méningo-encéphalique du chien. Cela peut sembler banal à en parler comme ça mais c’est loin d’être le cas!

Cette mutation n’est pas systématique chez tous les chiens de ces races, mais elle est quand même fréquente (environ un chien Colley sur deux, voire plus).

La barrière méningo encéphalique joue en l’état normal un rôle de filtre et protège le cerveau des atteintes externe. Elle va – entre autre – contrôler l’accès des molécules médicamenteuses au cerveau (mais aussi des particules virales, des bactéries, etc). Si cette barrière est d’avantage perméable : le cerveau va plus facilement être atteint par certaines molécules, ce qui risque d’entraîner des surdosages, des effets neurotoxiques, voire la mort de l’animal.

De quelles molécules faut-il donc se méfier pour ces races?

 

1- Certains antiparasitaires :

– l’ivermectine et ses dérivés, que l’on peut retrouver dans de nombreux vermifuges

– l’émodepside (Profender®)

– la milbemycine (Milbemax®, Program®, Interceptor®, …)

– la moxidectine (Ectodex®, …)

– le spinosad (Comfortis®)

 

2- Certains anti-diarrhéiques : le lopéramide (Lopéral®, Immodium®)

 

3- Certains antiémétiques (anti vomitifs) :

– le métoclopramide (Emeprid®, Primperan®, Primperid®, …)

– le domperidone (Motilium®, …)

 

4- Certains antibiotiques :

– la spiramycine (Spiraphar®, Stomorgy®l, Histacetyl®, …)

– le métronidazole (Flagyl®, …)? qui est un « antibiotique / antiparasitaire »

 

5- Certains anesthésiques / analgésiques / tranquillisants :

– l’acepromazine (Calmivet®, Vetranquil®, …)

– le butorphanol

 

6- Certaines molécules de chimiothérapie :

– la vincristine

– la vinblastine

– la doxorubicine

 

Si vous possédez un chien de race apparentée à la race Colley, je vous conseille vivement d’aller visiter le site suivant : http://www.collie-online.com/colley/mdr1/index.php

 

Que faut-il faire?

Si votre chien est de race apparentée au Colley (cfr races ci dessus en intro de l’article), je vous recommande de le faire tester pour ce fameux gène MDR1. Il s’agit d’un test de son ADN, donc, qui est réalisé par votre vétérinaire grâce à un prélèvement buccal (par simple frottis) ou un prélèvement sanguin. Ce test n’est pas très onéreux (entre 60 et 80 euros de frais de laboratoire). En fonctions des résultats obtenus (si votre chien est homozygote muté, sain ou hétérozygote pour le gène MDR1), vous saurez s’il faut être ou non vigilent lors de l’utilisation des molécules précitées.

Si vous décidez de ne pas le faire tester, il faut réellement faire très attention aux molécules que l’on utilisera pour le vermifuger et le traiter contre les puces et les tiques.

Et si, lorsque vous donnez un médicament à votre chien, il présente des symptômes tels que fatigue, coma, ataxie, convulsions, … présentez le illico à votre vétérinaire!

Attention : probable arnaque / faux « agents de police »

5 Nov

Vous connaissez toutes et tous ma position quant à la propreté des rues de Paris. Le manque de civisme de certain(e)s propriétaires de chiens m’horripile.

Bref, ce n’est pas tout à fait de cela que je viens vous parler aujourd’hui.

Ce matin, Soso, une amie parisienne, et heureuse propriétaire d’une touffe de poils (je parle de sa chienne, bien sûr), m’a envoyé une alerte :

Soso

OK, ma Soso est TRES vilaine et aurait du prévoir plus de sacs pour ramasser les crottes de sa Maya. « C’est mal, Soso, très mal : tu seras fouettée!! » (le problème, c’est qu’elle risque d’aimer ça… bref…)

La question n’est pas là.

Je me suis illico renseignée auprès de mon gentil agent de quartier et ses dires m’ont été confirmés par téléphone par un inspecteur du CAPP (Centre d’action pour la propreté de Paris).

[ ATTENTION, GRANDE ENQUETE EXCLUSIVE, ICI! ]

 

Qui va vous verbaliser si vous jouez au cochon-des-villes?

Les PV sont établis par :

– les inspecteurs de salubrité du Centre d’Action pour la Propreté de Paris,

– les Agents de Surveillance de Paris, placés sous l’autorité du préfet de police,

– et 600 inspecteurs de sécurité de la Ville

(en habits officiels ou en civil).

 

Comment se passe la verbalisation?

Si vous ne ramassez pas les déjections de votre chien, une de ces personnes se rapproche de vous, vous présente ses papiers officiels et vous signifie l’infraction que vous venez de commettre. Ces agents et inspecteurs ne sont pas policiers : ils n’ont donc pas de carte de gardien de la paix du Ministère de l’Intérieur (« format Navigo »), comme le pensait ma Soso.

Pour info, voici :

– un badge d’Agent de surveillance de la ville de Paris :

asvp

– une carte d’Inspecteur de sécurité de la ville de Paris :

document

– quant au badge ou à la carte d’un Inspecteur de salubrité du CAPP, si l’un ou l’une d’entre vous peut m’aider, ne vous gênez pas pour commenter ci dessous ou m’envoyer un mail à vetandthecity(et)gmail(point)com

 

Normalement, ces agents ou inspecteurs ont des carnets de PV sur eux. Si l’agent n’a pas ou plus de carnet de PV sur lui (ça arrive parait-il), il peut être amené à noter les coordonnées de la personne sur un carnet libre (pour faire envoyer le PV ultérieurement). Si la personne n’a pas ses papiers sur elle, il peut la suivre jusqu’en bas de son domicile / lieu de résidence…

La verbalisation des infractions se fait donc sur la base des articles 99-2 et 99-6 du Règlement Sanitaire Départemental et sur la base de l’article 1 de l’arrêté du 2 avril 2002.

Le non ramassage des déjections de son chien fait encourir à son maître une amende de 35€, sur la base de l’article R632-1 du code pénal. Cet article stipule en effet : « est puni de l’amende pour les contraventions de la 2e classe le fait de déposer, d’abandonner, de jeter ou de déposer, en lieu public ou privé, à l’exception des emplacements désignés à cet effet par l’autorité administrative compétente, des ordures, déchets, déjections… »

Une canette de soda, un mégot de cigarette, un papier jeté à terre, une crotte de chien non ramassée, un chewing-gum craché en pleine rue : même tarif pour ces infractions (à Paris et partout en France) : 35 euros!

La réglementation obligeant au ramassage ne s’applique pas aux personnes non voyantes qui  ne peuvent bien entendu pas être sanctionnées pour non ramassage des déjections de leur chien.

 

Par contre, en aucun cas :

En aucun cas ces personnes ne sont autorisées :

– à percevoir l’amende sur place et au moment du fait

– à entrer dans votre domicile pour contrôler vos papiers d’identité

 

Au moindre doute, méfiez vous et informez en le commissariat de police du quartier!

Et puis, surtout : RAMASSEZ!!! (MERDE, QUOI!)

(désolée, elle était facile mais il fallait que je la fasse)

 

 

La démodécie canine

4 Nov

Un peu de sérieux aujourd’hui… Je vais vous parler de dermatologie canine en ce mardi de novembre…

 

Démodécie canine? Késako?

La démodécie canine est une maladie parasitaire. Elle est due à la prolifération anormale d’un petit acarien (Demodex canis). Quand je dis « prolifération anormale », vous comprenez déjà par là que cette petite bêbête est en fait naturellement et classiquement présente sur la peau du chien (dans les follicules pileux et les glandes sébacées).

Chez un chien « normal », dont le système immunitaire est « en pleine forme », la multiplication de ce parasite est contrôlée et il ne pose aucun problème. Or, parfois, le système de protection naturelle ne joue pas son rôle et ces parasites vont pulluler. Résultat : inflammation cutanée, chute de poils, surinfections bactériennes et prurit (démangeaisons) à gogo!

Dans le tableau que je viens de vous peindre à l’instant : vous comprenez d’ores et déjà que la démodécie canine n’est pas contagieuse, qu’elle ne se transmets pas de chien à chien. Le parasite est là, chez tous les chiens (la mère les transmets à ses chiots dans les premiers jours de vie). Et certains rares chiens développeront la maladie.

Quels chiens? Et dans quelles circonstances?

La démodécie canine s’observe principalement chez de jeunes chiens (moins d’1 an). On pense qu’il s’agit d’une cause génétique : certains chiens possèdent une anomalie génétique qui les empêchent de contrôler le développement des parasites. Les chiots d’une même portée peuvent donc déclarer la maladie et il est donc vivement déconseillé de faire se reproduire ces lignées de chiens, porteurs d’une « tare » génétique. Toutes les races de chiens peuvent développer une démodécie mais on observe plus de cas décrits dans les races suivantes : Bouledogue anglais et français, Boston Terrier, Carlin, American Staff Terrier, Sharpei, matin de Naples, Boxer, et Dogue mais aussi Bouvier Bernois, Jack Russel, Scottish Terrier, Cavalier King Charles, Yorkshire, Whippet, Shi Tzu, …

Lorsque la démodécie se déclare chez un animal adulte, il faut rechercher une cause immunitaire : maladie hormonale, traitement immunosuppresseur médicamenteux de longue durée, …

Quels sont les symptômes de la démodécie canine?

Le parasite se multipliant dans les follicules pileux, il va entrainer la chute des poils. On observera donc des dépilations, un peu partout sur le corps ou en spots. Les lésions s’observent surtout sur la tête et les membres (surtout les antérieurs). Les lésions peuvent ensuite se surinfecter et devenir très conséquentes, pouvant même parfois entrainer la mort du chien (septicémie).

Comment savoir si mon chien est atteint d’une démodécie canine?

En cas de lésion dermato, il faut bien évidemment prendre rendez vous avec son vétérinaire! Celui ci effectuera probablement des raclages ou des biopsies cutanées afin de visualiser une prolifération anormale du parasite.

Le demodex est un acarien assez typique : on a tendance à dire qu’il ressemble à un petit crocodile…

Demodex canis (source Wikipedia)

Demodex canis (source Wikipedia)

Est-il possible de guérir mon chien?

Votre vétérinaire choisira un traitement adapté en fonction du cas clinique précis de votre chien. Il n’y a donc pas un seul traitement universel. Il se basera sur l’étendue des lésions (démodécie généralisée ou localisée) de la localisation de ces mêmes lésions, de l’état clinique de votre chien, ainsi que de sa taille, son poids, … Il tiendra également compte du fait qu’l y ait ou non des surinfections bactériennes.
Quoi qu’il en soit, la durée du traitement est longue! Toujours!! Au minimum 4 mois de traitement! Autant le savoir dès le départ…
Le traitement comprendra certainement un médicament anti démodécique sous forme de pipettes spot-on, et/ou d’une solution à diluer dans l’eau et à appliquer sur tout le chien et/ou de comprimés.
Il est possible aussi que votre vétérinaire prescrive à votre chien des antibiotiques s’il y a surinfection, voire des traitements locaux comme des désinfectants sous forme de bains ou de shampooings.
Il est absolument indispensable de suivre le traitement à la lettre et d’effectuer régulièrement des visites de contrôle (à minima tous les mois) auprès de son vétérinaire.
Chez les chiens adultes présentant de la démodécie, il faudra bien sûr rechercher et traiter la cause primaire responsable du désordre immunitaire (diabète, cushing, cancer, …) en plus du traitement anti démodécique!

 

 

« Mon chien n’obéit pas », un livre approuvé par Vet and the City

30 Oct

Gérard Muller est vétérinaire. Il est comportementaliste diplômé des Ecoles Vétérinaires françaises et diplomate et « full member » du ECVB-CA (European College of Veterinary Behaviorists for Companion Animals, autrement dit : il est spécialiste européen des troubles du comportement des animaux de compagnie). Il est aussi président d’honneur de Zoopsy.

Gérard Muller est également vétérinaire « généraliste » : il pratique quotidiennement la médecine et la chirurgie des animaux de compagnie.

Cette « double casquette » lui permet de jongler entre la médecine classique et la médecine comportementale, ce qui fait de lui quelqu’un de très pédagogue et proche des gens.

Je le connais bien : il a été mon employeur à Lille durant deux années. J’ai eu la chance d’apprendre tout ce que je sais du comportement animal à ses côtés. Je peux donc vous le présenter et vous conseiller son dernier opus en toute connaissance de cause.

(J’en profite d’ailleurs pour lui faire un coucou, faire un calin à You2, et embrasser ses supers ASV, Sandrine et Estelle, avec qui j’ai adoré travailler!)

 

Son dernier ouvrage, le voici, le voilà :

 

mon chien

 

Votre chien fait la sourde oreille lorsque vous le sifflez ? Il confond paillasson et urinoir ? Il délaisse son panier au profit du canapé ? Il a pris l’habitude de quémander à table même lorsque vous recevez des amis ?

Le sommaire du livre :

1. Mon chien n’est toujours pas propre
2. Mon chien comprend tout mais n’obéit jamais
3. Mon chien a des résultats faibles
4. Mon chien ne revient pas quand on le rappelle
5. Mon chien se met en danger
6. Mon chien a pris le leadership à la maison
7. Mon chien est hyperactif
8. Mon vieux chien fait la sourde oreille

 

Bref : des conseils et des principes à suivre pour obtenir l’obéissance de son chien. Des clés pour décrypter ce qui se passe dans sa tête lorsqu’il désobéit et des « trucs et astuces » accessibles pour obtenir un comportement parfait ou presque … digne d’un Lupin! ;-)

 

Prix de vente conseillé : 10€, dans toutes les librairies en ligne : Fnac, Furet du Nord, Amazon, etc

Voyager depuis la France (ou la Belgique) vers l’Angleterre

28 Oct

Nombre de mes clients sont encore totalement dans le flou quand il s’agit de voyager avec leur animal vers l’Angleterre, alors il me semblait bon de vous refaire un petit article sur le sujet.

Depuis janvier 2012, la réglementation de l’Angleterre concernant l’importation d’animaux depuis les pays de l’union européenne s’est assouplit! Exit la quarantaine, exit même la prise de sang sérologie rage!

 

Depuis le 01/01/2012, il faut toujours que votre animal :

– soit identifié par microchip avant de faire pratiquer son vaccin antirabique

– qu’il vous soit fournit par votre vétérinaire un passeport européen

– que votre animal soit vacciné contre la rage au moins 21 jours avant l’entrée en UK

– la vermifugation (contre l’échinococcose) n’est nécessaire que pour les chiens (et pas pour les chats ni les furets), dans les 24 à 120h avant l’entrée en Angleterre (soit 1 à 5 jours).

 

Par contre il n’est plus nécessaire de faire pratiquer une prise de sang sérologie rage. Et il ne faudra plus non plus faire traiter votre animal contre les tiques.

Je précise bien que cette législation n’est valable que pour les chats, chiens et furets des pays membres de l’UE.

 

Prenez par contre garde à prévoir votre voyage avec votre animal via un transporteur agréé :

– bateau et train : ici

– avion : ici

Je rappelle ici que l’Eurostar n’accepte toujours pas les animaux!

 

the-beagles

 

Since 1 January 2012, the rules for bringing your pet dog, cat or ferret from a EU country into the UK changed.

Your pet must :

– be fitted with a microchip

– be vaccinated against rabies. The length of the waiting period before entry to the UK is 21 days after the first vaccination date.

– For animals being prepared in an EU country, you should get an EU pet passport.

– (dogs only): before entering the UK, all pet dogs must be treated for tapeworm. The treatment must be administered by a vet not less than 24 hours and not more than 120 hours (1-5 days) before its scheduled arrival time in the UK.

– There is no mandatory requirement for tick treatment. No more blood sampling (rabies serological test) is required.

Comment vermifuger votre chien?

11 Août

Toujours dans le cadre de mes vidéos tutos réalisées en collaboration avec Doctissimo, voici la petite dernière : « Comment vermifuger votre chien? » :

A vos commentaires!

N’oubliez pas de liker ma page Facebook et de me suivre sur Twitter!

 

 

Comment nettoyer les yeux de votre chien?

28 Juil

Toujours dans le cadre de mes vidéos – tutos réalisées en collaboration avec Doctissimo autour des soins du chien, voici :  « Comment nettoyer les yeux de votre chien? »

A vos commentaires!

Et n’oubliez pas :

– de liker ma page Facebook pour être tenus au courant de mes nouveaux articles (et suivre mes blagounettes de véto au quotidien)

– de me suivre sur Twitter : http://twitter.com/_Veterinaire_

Comment nettoyer les oreilles d’un chien?

24 Juil

J’ai eu la chance de pouvoir enfin réaliser les vidéos – tutos dont je vous parle depuis des mois en étant contactée par l’équipe de Doctissimo.

Doctissimo et votre vétérinaire blogueuse préférée ont donc réalisé pour l’instant une dizaine de vidéos éducatives autour des soins du chien (le chat suivra!).

La première de ces vidéos, la voici : « Comment nettoyer les oreilles de votre chien? »

A vos commentaires!!!

Bientôt le 14 juillet (tagada tsoin tsoin!) … et la phobie des feux d’artifice et autres pétards!

10 Juil

HAAAAA! Le 14 juillet! La fête nationale, le défilé sur les Champs (certainement sous la flotte, hein, Monsieur Hollande! prévoyez un parapluie, cette année!), le bal des pompiers, …

 

Mais BONJOUR, hot fireman!! Fait chaud tout d'un coup, non?

Mais BONJOUR, hot fireman!! Fait chaud tout d’un coup, non?

 

Si 14 juillet est synonyme de fête et de jour férié pour nous (est ce qu’il ne tombe pas tout pile poil bien cette année, ce lundi férié?), ce n’est souvent pas le cas pour nos carnivores domestiques. Les pétards, les feux d’artifice sont souvent, pour eux, synonyme de cauchemar!

Certains chiens gèrent très bien la situation (Lupin, le mien, par exemple, s’en fiche éperdument), mais d’autres vivent cela très très mal. Le chien tremble, gémit, aboie, se cache, urine, défèque, bref : c’est la cata, c’est la catastrophe!

On le sait, nous, vétos : chaque année, de nombreux clients prennent les devants en nous demandant conseil.

Cette phobie peut être d’origine génétique (certaines races de chiens sont plus « peureuses » que d’autres), soit liée à un syndrome de privation (aucun contact avec ce genre de bruit dans sa jeunesse), soit causée par une mauvaise expérience (chien ayant subi l’explosion d’un pétard trop près de lui par exemple).

 

Que faire pour aider votre compagnon?

En s’y prenant longtemps à l’avance, on peut aider son chien en l’habituant petit à petit aux bruits du feu d’artifice. Il existe des CD de sons pré enregistrés, que l’on va faire écouter chez soi, chaque jour à son chien, en augmentant petit à petit le son. Le petit « truc » c’est de jouer avec son chien pendant cette période d’adaptation, histoire de le faire « penser à autre chose ». Au bout d’environ deux semaines, vous constaterez que votre chien tolère nettement mieux ces sons.

 

Oui, tu es bien mignone, Madame Vet and the City, mais la-dite date cauchemar, c’est dans quelques jours … alors que faire?

 

– Déjà, ne changez pas vous même de comportement. Si vous commencez à le câliner, à vouloir le rassurer, le prendre dans vos bras, il pensera que cela vous fait peur à vous aussi et cela décuplera son angoisse. Restez indifférent au bruit.

 

– Avant le début du feu d’artifice, fermez les volets ou les rideaux. En effet, la vue des pétards lumineux associée au bruit peut augmenter la crainte de votre chien

 

Distrayez votre animal pendant le feu d’artifice : jouez avec lui, faites le s’asseoir, se coucher, lancez lui sa balle, … et récompensez le régulièrement et même à chaque fois qu’un pétard éclate. Il associera petit à petit le bruit du pétard à une récompense et donc à un événement agréable plutôt qu’à quelque chose de désagréable.

 

– Vous pouvez utiliser des méthodes douces pour calmer votre chien tels que le collier Adaptil ou le diffuseur Adaptil (anciennement « DAP », en vente chez votre vétérinaire). Il s’agit de phéromones apaisantes, que vous brancherez déjà plusieurs heures voire même plusieurs jours avant l’événement stressant.

Il existe aussi des solutions de phytothérapie, comme le Phytapaise chat ou chien de chez Leaf Care, mis au point par ma chère consœur, Céline Gastinel Moussour.

L’homéopathie peut aussi aider. Chez Boiron ou TVM, je ne peux que vous recommander le Nervosyl, le PVB Sédatif Nerveux ou l’Homeocalm.

Les fleurs de Bach peuvent également s’avérer efficaces. J’ai déjà écrit un article à ce sujet : ICI.

 

– Et si tout cela ne suffit pas, votre vétérinaire pourra vous prescrire un anxiolytique à donner de manière très ponctuelle à votre chien.

 

– Si l’anxiété de votre chien est très handicapante : n’oubliez pas qu’il existe des vétérinaires comportementalistes qui pourront vous aider et surtout aider votre chien à calmer ses angoisses et éviter qu’elles ne se généralisent.

 

14-juillet

 

BONNE FÊTE NATIONALE A TOUS ET A TOUTES!

 

Prendre la température de son animal

11 Juin

La température normale d’un chien ou d’un chat adulte tourne aux alentours de 38 – 38,5°C, mais cette température peut varier sans que ce soit pour autant anormal.

On peut considérer, « théoriquement », qu’un chien ou un chat a de la fièvre au delà de 39°C. Et que, toujours « théoriquement », ce même animal peut être considéré comme en hypothermie en dessous de 37,5°C. Cette prise de température doit être corrélée avec l’état général de l’animal.

Un chien peut par exemple arriver en consultation et stresser à l’idée d’être chez le véto : il sera très excité sur ma table et quand je prendrai sa température, il peut pointer à 39 sans que je ne trouve cela inquiétant. Par contre, un client m’amènera un chiot très KO peu remuant, et ce même chiot, si le thermomètre indique 39°C, m’inquiétera bien plus.

Rien ne sert de courrir et de paniquer, donc, si votre chat est à 39,1°C et qu’il « pète la forme », joue et mange bien…

 

Vous ausi, à la maison, vous pouvez prendre la température de votre animal. C’est très simple!

Oubliez tout de suite les thermomètres frontaux ou auriculaires : chez les animaux, ils sont très peu fiables! Pour nos compagnons, rien de tel que le bon vieux thermomètre électronique!

thermo

 

 

Comment procéder?

– Idéalement, faites vous aider par un autre membre de la famille qui vous tiendra l’animal

– Placez vous à l’arrière de l’animal et soulevez délicatement sa queue

– Mettez un peu de vaseline ou de savon liquide sur le bout du thermomètre

– Introduisez délicatement l’embout du thermomètre électronique dans l’anus de l’animal, sur environ 1cm de profondeur

– Orientez le bout du thermomètre latéralement, vers la paroi latérale de l’anus, de telle sorte que le bout métallique soit en contact avec la paroi anale

– Une fois que vous êtes dans la bonne position, ne bougez plus et attendez que le thermomètre sonne

– Lorsque le thermomètre sonne, cela signifie que la température est stable!

 

 

Si votre animal vous semble anormal (s’il est apathique, qu’il vomit, a de la diarrhée, présente des anomalies respiratoires, bref, que vous ne le trouvez pas dans ses baskets) et que la température est trop basse ou trop élevée : appelez bien sûr votre vétérinaire pour prendre un rendez-vous!

 

 

10310958_713282185379665_3763621482090049048_n