Archive | Actualité RSS feed for this section

La rage sévit encore à l’étranger, soyez en conscients!

12 Oct

Un enfant de 10 ans a été hospitalisé à Lyon « dans un état critique, mais stable » après avoir été mordu par un chiot porteur de la rage au Sri Lanka. Son pronostic vital est engagé, selon les médecins.

la-rage-virus

Cet enfant, âgé de 10 ans, avait séjourné avec sa famille au mois d’août dernier au Sri Lanka. Il y avait joué avec un chiot sur la plage, ce chiot l’avait mordillé à la main mais l’incident était passé inaperçu aux yeux de son entourage. C’est à son retour en France que les premiers symptômes sont apparus.

Le 1er octobre, il a d’abord des signes de fatigue et des douleurs dans la gorge. Puis dès le lendemain, des troubles neurologiques, et une peur de l’eau, caractéristique de la rage.

Le 4 octobre, l’enfant a été admis aux urgences du centre hospitalier de Villefranche. Le 9 octobre, les analyses biologiques pratiquées à Paris par l’Institut Pasteur, Centre national de référence de la rage, ont confirmé la  suspicion d’un cas déclaré de rage sur ce jeune patient.

Voici ce que la presse nous relate. Certains médias parlent d’un état « stable mais critique » de l’enfant. D’accord, ils ne veulent pas choquer. Mais il me semble essentiel d’informer juste et de parler vrai. Il est très important de dire haut et fort que ce « bête » incident aura des conséquences dramatiques pour cet enfant : il n’y a AUCUN traitement possible de la rage, une fois les symptômes déclarés : elle est mortelle dans 100% des cas. L’état de cet enfant a beau être « stable », IL VA MOURIR!

Si cette tragédie doit servir à quelque chose, pourvu que le grand public soit correctement informé : dans des pays dont le statut n’est pas indemne de rage, NE TOUCHEZ JAMAIS AUCUN ANIMAL! Et ne laissez certainement pas vos enfants jouer avec un animal inconnu, même un petit chiot (qui était probablement très mignon).
C’est – j’imagine – dur à dire tel quel pour les médias mais c’est important de le savoir et de le faire savoir.

Sincères pensées pour cet enfant et sa famille…

La rage est une maladie mortelle si elle n’est pas traitée à temps. Elle est transmissible pendant environ 15 jours avant l’apparition des premiers symptômes de la maladie chez l’animal. Un animal peut donc sembler parfaitement sain (dans ce cas ci, un petit chiot tout mignon sur une plage) et être porteur de la rage. Elle sévit encore à l’heure actuelle sur une grande majorité du globe.

OMS-rage-2014

Chez l’homme, le traitement préventif de la rage humaine, administré après le contact avec l’animal porteur, mais avant l’apparition des symptômes, est efficace. Dans le cas de cet enfant, une fois les symptômes apparus, il n’y a malheureusement plus rien à faire.

Rappel de recommandations importantes

  • Tout chien ou chat ou autre carnivore ayant mordu ou griffé une personne, doit être présenté à un vétérinaire par son propriétaire dans les 24 heures suivant la blessure. L’animal fait l’objet d’une surveillance sanitaire par le vétérinaire pendant 15 jours.
  • En cas de morsure, même un simple « machouillement », il faut immédiatement nettoyer la plaie avec de l’eau et du savon, rincer abondamment et appliquer une solution antiseptique. Il est indispensable de consulter rapidement un médecin, qui pourra selon le contexte orienter la personne mordue vers un centre antirabique.
  • il ne faut JAMAIS manipuler les animaux sauvages ou errants surtout lorsqu’ils sont trouvés malades ou blessés, et encore plus dans des pays non indemnes de rage.

rage2017-1_cle0b331c

Je me permets également de vous renvoyer :

Publicités

Tous online demain pour chatter avec ma BFF!

29 Mar

Chers lecteurs,

Fière de ma BFF, je suis!

65910-Keep-Calm-And-I-Love-My-Bff

Pourquoi je vous parle de ma BFF ici, sur ce blog? Eh bien parce que ma BFF (que j’ai rencontré en 2007 lors de ma formation au CEAV de Médecine Interne … les conférenciers doivent encore se rappeler de nos gloussements de dindes) est vétérinaire, elle aussi. Et que demain, elle sera en live-chat pour répondre à toutes vos questions concernant vos animaux de compagnie.

Ok, c’est chez … (BOUM!) … Leclerc! Mais comme c’est elle qui répondra à vos questions, je peux vous assurer que ce sera sérieux et très très pro. C’est une merveilleuse praticienne avec un formidable sens clinique. En plus, c’est une personne hors du commun (c’est la marraine de mon fils cadet, alors, bon … pas besoin de preuves supplémentaires, je crois).

Alors : kesako? 

Demain, à partir de 18h00 : le Docteur Stéphanie Caron-Demont (ma BFF à moi que j’aime d’amour!), vétérinaire, répondra à toutes vos questions. Alimentation, éducation, équipement… Elle vous donnera toutes les clés pour bien vous occuper de votre compagnon !

Comment faire pour qu’elle réponde à vos questions? C’est bien simple : suivez ce lien et cliquez sur l’onglet « posez vos questions ». Vous introduisez ensuite vos coordonnées et votre question dès maintenant … et c’est parti mon kiki : ma BFF vous répondra demain, dès 18h00, en live.

Elle est pas belle, la vie?

live chat animaux 2

Petit message perso en rose bonbon pour ma chérinette : Tu ne pensais quand même pas que j’allais te laisser live-chatter comme ça, tranquille, détendue du string? Ta mission, si tu l’acceptes, consiste à placer le mot « dinde » dans le live-chat … débrouille toi comme tu veux, sinon je te rétrograde au stade de SFF (Simple Friend Forever). MOUAHAHAHAHA! (*rire démoniaque inside*) (de rien. cordialement. bisou. je t’aime)

 

Les dangers des fêtes de fin d’année pour nos chiens et chats

17 Déc

On ne le sait pas toujours, ou alors dans la folie des derniers préparatifs de fêtes, on n’est pas toujours attentifs … mais les fêtes de fin d’année peuvent exposer nos animaux domestiques à des risques auxquels on ne pense pas forcément.

Vet and the City a compilé pour vous la « checking liste » des accidents à éviter, pour que ces périodes de fêtes et de joies en famille ne soient que joies.

Voici donc mes petits conseils de prévention, histoire d’éviter de se retrouver aux urgences avec votre compagnon et de bousiller le repos-du-guerrier bien mérité de votre véto préféré(e) (ne me remerciez pas, c’est un article 100% égoïste).

Alors … on fait attention à quoi??

 

Le sapin!

« Mon beau sapiiiiinnnnn, roiiiiiii des occlusioooooonnnns… »

Les épines de sapin ou d’épicéa, si elles sont ingérées, peuvent être très irritantes pour l’estomac de votre chien ou de votre chat.

N’oubliez pas que votre sapin doit être le plus stable possible afin d’éviter les catastrophes avec des chats ou des chiens acrobates. Fixer votre sapin sur un socle, et n’hésitez pas à fixer le sapin en l’attachant sur plusieurs points (à un mur, au plafond, …).

Evitez les boules en verre. C’est plus sûr. Rapport aux chats qui font une fixette dessus et risquent bien de se blesser.

Evitez les guirlandes fines, type guirlandes cheveux d’anges, qui peuvent être ingérées par votre chat et créer des occlusions intestinales. Idem avec les ficelles des emballages cadeaux. A éviter aussi. L’ingestion de ces « corps étrangers linéaires » est excessivement dangereuse.

Débranchez les guirlandes électriques lumineuses quand vous allez dormir ou que vous quittez votre appartement. Risques d’électrocution et d’incendies!

OUI on peut avoir un chien et/ou un chat et investir dans un conifère décoratif … mais on fait attention! Sapin, guirlandes, boules décoratives, … Si votre animal est du genre à tout mâchonner, évitez!

Et évitez aussi la neige artificielle. Son ingestion est bien sûr toxique.

 

Un sapin, oui, mais dans le doute, on interdit l’accès de la pièce où il se trouve quand on n’est pas là pour surveiller.

 

Le chocolat!

Le chocolat, pour nos animaux, c’est extrêmement toxique!

C’est la théobromine (molécule présente dans le chocolat) qui est responsable de la toxicité de cette friandise chez nos carnivores domestiques. Cette molécule s’apparente à la caféine et est plus concentrée dans le chocolat noir que dans le chocolat au lait. Mais le chocolat au lait étant plus riche en matières grasses, il fait tout autant de dégâts sur la santé de nos compagnons. Donc pas de blabla légendaire : le chocolat au lait n’est pas plus permis que le chocolat noir! Les chiens sont hypersensibles à la théobromine parce qu’ils métabolisent très lentement cette substance et, par conséquent, elle reste près de 3x plus longtemps dans leur sang que chez l’homme.

La dose toxique de théobromine est d’environ 240 à 500 mg par kg de poids corporel de chien. Sachant que le chocolat noir contient environ 15 mg de théobromine par gramme,  un chien de gabarit moyen (10 kg) doit ingérer un peu moins d’une tablette de chocolat noir pour atteindre une dose mortelle.

Il existe également une toxicité cardiaque accumulative de cette molécule : si le chien mange régulièrement du chocolat à petite dose, il risque de développer une insuffisance cardiaque. Il ne faut donc jamais donner de chocolat à un chien comme récompense et ce, même en très petite quantité!

Les chiens de races Boxer, Bouledogue, … (les “brachycéphales”) sont plus sensibles à cette toxicité que les autres, sans doute à cause de leur prédisposition aux anomalies cardio-respiratoires.

 

L’alcool!

Si pour nous, les boissons alcoolisées couleront à flots durant les fêtes (à boire avec modération, bien sûr!) … (mais c’est qui, ce « modération »?), redoublez de vigilance, surtout pour les chiens (pour les chats aussi mais ils ont quand même moins tendance à lécher n’importe quoi). Rincez bien vos verres à l’eau après la fête si vous ne rangez pas tout tout de suite car la plupart des boissons alcoolisées sont sucrées et attirent donc les papilles de nos petits filous.

 

Les marrons!

Les marrons sont en fait des châtaignes … et sont à éviter absolument chez nos animaux (à cause des tanins qu’ils contiennent). Ils sont à l’origine de crampes abdominales, de vomissements, de diarrhées, … et d’occlusions si avalés tels quels. A éviter, donc.

 

Les os de volaille!

Les os de poulet, canard, oie ou dinde cassent en formant des petites pointes et risquent, si elles sont machonnées, de causer des occlusions voire des perforations digestives.

 

Les oignons, les échalotes et l’ail!

Attention, ce sont des aliments interdits à nos animaux. Ils sont toxiques et peuvent causer des anémies mortelles.

 

Les aliments trop salés!

Le saumon fumé, la charcuterie, … peuvent induire des troubles digestifs (vomissements, diarrhée, soif intense, …) et nerveux (excitation, convulsions, coma, voire mort). A éviter, donc, également!

 

Le café!

La caféine est très nocive pour les reins, le système nerveux et le cœur de nos compagnons (vomissements, hyper excitation, convulsions, tachycardie, oedème pulmonaire, …).

 

L’antigel!

L’antigel (ou éthylène glycol) est à mettre hors de portée de nos animaux de compagnie. Ces intoxications concernent surtout le chien, parfois le chat.

On estime que l’animal doit en boire 4 à 5 millilitres par kilos chez le chienet 1 à 2 millilitres par kilo chez le chat pour en avaler une dose mortelle. Mais le problème est que l’antigel a un goût sucré, ce qui le rend très appétant, et ce qui fait que nos compagnons peuvent en boire spontanément d’importantes quantités.

Les symptômes d’une intoxication à l’éthylène glycol sont les suivants :

Les premiers symptômes peuvent apparaître au bout d’une demi heure. Mais vous pouvez ne rien observer pendant plusieurs heures. Oui, c’est traître… Les animaux peuvent sembler mieux cliniquement puis se re dégrader rapidement au bout de 72 heures.

Troubles digestifs : l’animal peut se mettre à vomir, à présenter de la diarrhée, ou à boire de grandes quantités d’eau

Troubles nerveux : « état d’ébriété », tremblements, troubles de la démarche, convulsions, coma

Troubles cardiaques et/ou respiratoires : augmentation de la fréquence cardiaque et respiratoire, halètement. Puis ralentissement de ces fréquences.

Troubles urinaires : augmentation de la fréquence des mictions urinaires, puis blocage urinaire et/ou sang dans les urines

L’action toxique de l’éthylène glycol s’exerce directement sur le cerveau. Il est ensuite dégradé en d’autres molécules, qui, elles vont être toxiques pour le muscle cardiaque et les reins.  Des précipités vont se former dans les reins, provoquer une néphrite aiguë, et vont endommager les reins de manière irréversible.

Moralité : rendez inaccessibles à vos animaux domestiques les flacons contenant de l’éthylène glycol (et, en général, tous les produits chimiques et ménagers) en les enfermant dans des placards fermés à clé ou en hauteur!!!

 

Les plantes ornementales!

Le gui et le houx, ainsi que leurs baies sont très toxiques. Leur ingestion induit salivation, diarrhée, vomissements et troubles nerveux. Le gui induit aussi des troubles cardiaques. En cas d’ingestion d’une forte dose et si on ne traite pas rapidement, cette intoxication peut causer la mort de l’animal. Donc même si cette plante est sensée porter bonheur lorsqu’on s’embrasse sous elle aux 12 coups de minuit, on met tout cela hors de portée!OSource : Wikipedia

L’if est HYPER toxique (peut être présent dans les couronnes de Noël) : en cas d’ingestion importante, la mort est subite et foudroyante. Un chien de 10 kg peut mourir s’il ingère 80 grammes d’if.

Source : Wikipedia

La Rose de Noël est irritante pour la peau et les muqueuses et pour l’estomac. Risque de vomissements et de diarrhée.

rose de noel

 

 

Donc : Noël, oui! Mais en ces périodes à risque, on redouble de vigilance…

Je vous souhaite à toutes et tous de belles fêtes de fin d’année! Profitez bien de ces moments entourés de tous ceux qui vous sont chers. Et n’hésitez pas à poster vos plus belles photos sur la page Facebook!

 

Best of Veterinaire : S-2

24 Fév

Ce soir, je voudrais mettre mes confrères et consoeurs et nos ASV à l’honneur et vous parler d’un congrès auquel j’avais participé il y a 2 ans en tant qu’organisatrice du congrès ASV et conférencière.

Le congrès Best of Vétérinaire en est à sa 3ème édition. Il se tiendra cette année à Paris, au Cirque d’Hiver Bouglione, les vendredi 13 et samedi 14 mars 2015.

loo-300x300

Ce rassemblement s’adresse aux vétérinaires généralistes (les vendredi et samedi) ainsi qu’aux ASV (le samedi) et se veut excessivement pratique et concrêt.

Vous avez sans doute déjà pu voir cette sympathique affiche dans la presse vétérinaire et auxiliaire…

large

Le comité scientifique (présidé par le Docteur Pouchelon, Professeur Emérite à l’ENVA) rassemble de nombreux vétérinaires spécialistes dont la renommée n’est plus à faire (dont beaucoup de mes professeurs dans le cadre de mon CEAV de Médecine Interne), soucieux de coller à la réalité de notre quotidien de praticiens « de terrain ». Le programme détaillé du congrès vétérinaire est visible et téléchargeable ici.

Le congrès comprend également un programme ASV, qui a été concocté par Corinne Labigne, ASV et fondatrice du site Auxivet. Pour le programme ASV, c’est par ici!

Et c’est là, chers confrères et chères consoeurs, chères ASV, que vous avez énormément de chance et mille fois raison de suivre ce mirifique blog, parce que je vous propose de vous faire gagner un pass complet pour le congrès vétérinaire et un pass ASV!!

Attention donc : ne peuvent participer ici que les vétérinaires et les ASV!

 

Il s’agit donc d’un pass vétérinaire pour les deux jours de congrès avec :

– accès à toutes les conférences et l’ensemble des sessions des deux journées,

– accès à l’espace partenaire (exposition commerciale),

– restauration offerte tout au long de ces deux journées (boissons durant les pauses, deux déjeuners et dîner lors de la grande soirée du vendredi,

– ainsi que l’accès à la grande soirée du vendredi.

Le tout, pour une valeur globale de 250 euros!

 

Et d’un pass ASV pour qui vous donnera :

– l’accès à toutes les sessions de cette journée de formation du samedi,

– l’accès à la zone d’exposition,

– l’accès à la grande soirée du vendredi

Le tout, pour une valeur globale de 100 euros!

 

Pour participer, c’est très simple :

1. Je vous demande de laisser un commentaire sympa ci dessous en précisant si vous jouez pour le pass véto ou le pass ASV. Car les gagnants seront tirés au sort en fonction du numéro de leur commentaire (tirage au sort opéré par randomizer, premier et dernier du nom!). Un seul commentaire par personne, les doublons seront éliminés.

2. Je vous demande de partager sur Facebook et/ou Twitter le post mentionnant ce concours.

3. Je vous demande de liker la page Facebook Best of Vet, parce que c’est la moindre des choses, non? ;)

Vous avez jusqu’au mardi 3 mars – minuit – pour participer.

 

BONNE CHANCE!!!

 

Edit :

Randomizer a parlé : c’est « Sandra W » qui remporte le pass véto et « soret » qui gagne le pass ASV! Bravo les filles!

J’attends vos coordonnées (nom – prénom – adresse postale – adresse mail) à vetandthecity(AT)gmail(POINT)com

 

Edit du 08/03/2015 : comme « sort » ne répond pas, randomizer a désigné « AmASV34 » comme gagnante du pass ASV … J’attends vos coordonnées complètes à vetandthecity(AT)wordpress(POINT)com

Le mois de février, le moment idéal pour commencer à faire vacciner votre chien contre la leishmaniose…

20 Fév

La leishmaniose est une maladie transmise par un petit moustique : le phlébotome. Cet insecte possède un mode de vie nocturne : il est particulièrement actif au crépuscule et la nuit.

La saison classique des phlébotomes s’étend d’avril-mai à septembre-octobre mais cette saison peut varier en fonction des conditions climatiques. Depuis quelques années les phlébotomes apparaissent de plus en plus tôt dans la saison (dès le mois de mars).

La Leishmaniose est une maladie très grave, entraînant la mort du chien systématique à plus ou moins long terme. De plus, c’est une zoonose (maladie qui se transmet à l’homme). Ceci dit, tous les chiens ne doivent pas être vaccinés. Le vaccin est conseillé pour des chiens vivant ou voyageant dans les zones à risque.

En Europe, la leishmaniose sévit principalement sur le pourtour méditerranéen. Cependant avec le réchauffement du climat, la maladie s’intensifie dans le sud et s’étend vers le nord. En France on trouve également des foyers dans les Pyrénées, la région de Millau et d’Agen et dans le Lot.

leishmaniose

 

Depuis septembre 2011 est disponible en France et en Belgique un vaccin leishmaniose (CaniLeish ND® du laboratoire Virbac)

La vaccination ne peut se faire que sur des chiens âgés d’au moins 6 mois.

La primo vaccination consiste en 3 injections à 3 semaines d’intervalle. Ensuite on procédera à un rappel vaccinal annuel.

L’immunité sera optimale 4 semaines après la dernière injection de primo vaccination donc 10 semaines après la première injection.

Si on compte bien, donc, en commençant un schéma de vaccination en février, on se retrouvera avec un chien immunisé de manière optimale en avril, moment de l’année auquel les phlébotomes commencent à sévir!

Avant de commencer le protocole vaccinal, votre vétérinaire vous proposera certainement de réaliser une prise de sang, afin de s’assurer que votre chien n’est pas porteur de la maladie … et donc, de s’assurer de ne pas le faire vacciner pour rien!

L’efficacité du vaccin n’est pas de 100% mais le laboratoire annonce que “ce vaccin réduit le risque de maladie d’un facteur de 4″.

Lorsqu’on vit ou qu’on voyage souvent avec son chien en zone à risque, le meilleur moyen de prévention contre la leishamaniose est donc celui de la vaccination, associé au collier Scalibor® (collier actif 5 mois contre les phlébotomes), plus quelques règles de base (comme ne pas sortir son chien au crépuscule ou durant la nuit, période de prédilection d’activité de ces satanés insectes).

Pour les pépères bruxellois ou parisiens de canapé, ce protocole n’est bien évidemment pas nécessaire!

A bon entendeur, donc…

 

Pour info, je vous rappelle mon dossier complet sur la leishmaniose réalisé pour le site Wamiz : ici !

Comprendre l’étiquetage des oeufs

15 Fév

Je sais que ce blog est suivi par beaucoup de personnes plus qu’attentives au bien être animal.

Je ne suis pas végétarienne, non je n’ai pas le monopole de la « perfection alimentaire ». Mais je suis TRÈS ATTENTIVE aux origines des produits que j’achète. Hors de question d’acheter n’importe quoi en matière de viandes et de produits et sous produits d’animaux.

Les poules et poulets d’élevages, c’est souvent tout ou rien. Et bien plus souvent rien que tout, malheureusement. Les conditions d’élevages des poules et poulets sont très souvent abominables.

J’ai récemment été sensibilisée à l’étiquetage des oeufs. Et je pense que cela va vous intéresser, et que cela vaut la peine de partager largement ce qui va suivre.

Pour pousser plus loin, vous pouvez vous rendre sur le site de L214, dont sont tirés les illustrations de cet article : www.L214.com/oeufs

 

Sur chaque emballage d’oeufs, le mode d’élevage doit être précisé. Et sur chaque oeuf, il y a un code.

Les règles de marquage et d’étiquetage pour la vente des oeufs sont harmonisées au sein de l’Union européenne. Conformément à la directive 2002/4/CE, sur chaque oeuf figure obligatoirement le code producteur : ce code donne des informations sur la provenance des oeufs. De même sur l’emballage figure la mention du mode d’élevage.

 

Comment décrypter ce code?

Le tout premier chiffre est un 0, un 1, un 2 ou un 3.

Ce chiffre précède deux lettres indiquant le pays d’origine de l’oeuf : FR pour la France, BE pour la Belgique, …

Le reste de la première ligne du code indique l’identifiant du producteur.

La seconde ligne indique la DCR, soit la date limite de consommation recommandée (jour/mois).

img04

 

L’intérêt de cet article réside donc dans le tout premier chiffre de la première ligne du code, car c’est lui qui indique donc les conditions d’élevage de la poule qui l’a pondu.

 

3 = poules en cage :

16 poules/m2, pas de lumière du jour, pas de sorties, becs coupés à la naissance, poussins mâles broyés ou gazés

bandeau-oeuf-code-3-en-cage

 

2 = poules élevées au sol ou en volière :

9 poules/m2, pas de lumière du jour, pas de sorties, becs coupés à la naissance, poussins mâles broyés ou gazés

bandeau-oeuf-code-2-au-sol

 

 

1 = poules plein air

0 = poules élevage bio :

6 à 9 poules/m2, accès à l’extérieur : 4 à 5m2/poule, lumière du jour, … MAIS becs coupés à la naissance et poussins mâles toujours broyés ou gazés

bandeau-oeuf-code-1-et-0-plein-air-et-bio

 

Je rappelle que les poules élevées en cages vivent plus d’un an, enfermées dans des cages au sol grillagé. Elles vivent les unes sur les autres : la surface moyenne disponible par animal correspond à l’équivalent d’une feuille A4! Pas d’air frais, pas de contact avec la terre ferme, jamais de vie à l’extérieur, …

Après, chacun fait comme il veut mais personnellement, je ne comprends pas que l’Union européenne puisse encore accepter de telles conditions d’élevage! (pour rappel, les oeufs de poules élevées en cages sont marquées sur la coquille par le code 3)

Voilà, au moins, vous êtes prévenus!

Vet and the City … change de City!

24 Jan

Paris, je t’aime, tu sais! Vraiment, tu n’as pas à prouver à qui que ce soit ton surnom de « plus belle ville du monde ». Tu l’es, c’est indiscutable.

Mais tu es devenue « too much » pour ma famille et moi…

Trop de bruit, trop de bouchons, trop de contre-la-montre, trop peu d’espace, trop chronophage (6 jours sur 7 sans mes enfants, c’est dur, tu sais), trop chère, …

Mon mari, mes enfants, mon Lulu et moi te quittons pour un peu plus profiter de notre famille. Tu étais LA VILLE parfaite pour le jeune couple que nous étions. Depuis que nous sommes parents, nous ne profitons plus vraiment de tes attraits.

Alors, au profit de quelle ville, me demande tu? Quelle est cette ville d’exception qui aura la chance d’accueillir en son sein la famille Vet and the City??

Hé bien, une ville, toujours, car nous sommes des citadins.

Une ville pas très loin, car nous n’imaginons pas ne plus te rendre visite régulièrement, et ne plus voir notre famille d’ici et nos amis.

Une ville cosmopolite car nous aimons nous mélanger.

Une ville du Nord, car bien qu’amoureux du soleil, il n’en n’est que plus beau quand il réchauffe des terres mouillées.

Une ville accueillante pour nos petits patients, car notre métier, à mon mari (véto également) et moi c’est aussi notre famille.

Une ville capitale, … capitale de l’Europe, même que! Oui, vous l’avez compris : nous « retournons » vivre à Bruxelles!

Bruxelles, que j’ai quitté à 18 ans pour Louvain-la-Neuve, puis Liège pour y faire mes études. Bruxelles, capitale de la Belgique, pays où j’ai rencontré mon français de mari, durant nos années d’étudiants.  Bruxelles, que nous avons hâte de redécouvrir…

 

Nous partons donc bientôt, dans une semaine. Notre appartement est vendu et notre clientèle est reprise par une jeune et dynamique consœur … Je preste aujourd’hui mon dernier jour de véto parisienne, le cœur un peu serré, évidemment.

Mes clients chouchous et tous mes petits patients vont me manquer, bien sûr…

Cela ne change pas grand chose pour vous, lectrices et lecteurs, le blog va continuer! Mais c’est un très grand changement et une prise de risque excitante pour nous, c’est certain.

 

Merci à toutes celles et ceux qui m’ont accompagné ici, durant mes 8 années de véto à Paris et à Neuilly Sur Seine : mon employeur, nos supers ASV, les chouettes collaborateurs et confrères/consœurs, les partenaires, certains délégués avec qui on finit par créer des liens, … Et puis, tous ceux et celles qui ne rentrent pas dans des cases (je pense entre autre à la toiletteuse attitrée de Lulu).

Je sais que mieux nous attend ailleurs, mais vous allez toutes et tous bien me manquer!