Le mois de février, le moment idéal pour commencer à faire vacciner votre chien contre la leishmaniose…

20 Fév

La leishmaniose est une maladie transmise par un petit moustique : le phlébotome. Cet insecte possède un mode de vie nocturne : il est particulièrement actif au crépuscule et la nuit.

La saison classique des phlébotomes s’étend d’avril-mai à septembre-octobre mais cette saison peut varier en fonction des conditions climatiques. Depuis quelques années les phlébotomes apparaissent de plus en plus tôt dans la saison (dès le mois de mars).

La Leishmaniose est une maladie très grave, entraînant la mort du chien systématique à plus ou moins long terme. De plus, c’est une zoonose (maladie qui se transmet à l’homme). Ceci dit, tous les chiens ne doivent pas être vaccinés. Le vaccin est conseillé pour des chiens vivant ou voyageant dans les zones à risque.

En Europe, la leishmaniose sévit principalement sur le pourtour méditerranéen. Cependant avec le réchauffement du climat, la maladie s’intensifie dans le sud et s’étend vers le nord. En France on trouve également des foyers dans les Pyrénées, la région de Millau et d’Agen et dans le Lot.

leishmaniose

 

Depuis septembre 2011 est disponible en France et en Belgique un vaccin leishmaniose (CaniLeish ND® du laboratoire Virbac)

La vaccination ne peut se faire que sur des chiens âgés d’au moins 6 mois.

La primo vaccination consiste en 3 injections à 3 semaines d’intervalle. Ensuite on procédera à un rappel vaccinal annuel.

L’immunité sera optimale 4 semaines après la dernière injection de primo vaccination donc 10 semaines après la première injection.

Si on compte bien, donc, en commençant un schéma de vaccination en février, on se retrouvera avec un chien immunisé de manière optimale en avril, moment de l’année auquel les phlébotomes commencent à sévir!

Avant de commencer le protocole vaccinal, votre vétérinaire vous proposera certainement de réaliser une prise de sang, afin de s’assurer que votre chien n’est pas porteur de la maladie … et donc, de s’assurer de ne pas le faire vacciner pour rien!

L’efficacité du vaccin n’est pas de 100% mais le laboratoire annonce que “ce vaccin réduit le risque de maladie d’un facteur de 4″.

Lorsqu’on vit ou qu’on voyage souvent avec son chien en zone à risque, le meilleur moyen de prévention contre la leishamaniose est donc celui de la vaccination, associé au collier Scalibor® (collier actif 5 mois contre les phlébotomes), plus quelques règles de base (comme ne pas sortir son chien au crépuscule ou durant la nuit, période de prédilection d’activité de ces satanés insectes).

Pour les pépères bruxellois ou parisiens de canapé, ce protocole n’est bien évidemment pas nécessaire!

A bon entendeur, donc…

 

Pour info, je vous rappelle mon dossier complet sur la leishmaniose réalisé pour le site Wamiz : ici !

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :