Attention aux chenilles processionnaires!

18 Mai

Les chenilles processionnaires sont des insectes des la famille des lépidoptères.

Source : Wikipedia

La chenille (tout le monde le sait, même les deux cancres du fond qui chahutent là…) est la larve du papillon processionnaire (c’est bien vu quand même, de lui avoir filé le même nom!), qui est un papillon de nuit (et non pas de lumière) (ok j’arrête les parenthèses et les commentaires à deux balles) (enfin, si je veux!).

On retrouve ces chenilles essentiellement dans le sud de la France MAIS pas que! Personnellement, j’en ai vu dans la forêt d’Halatte dans l’Oise alors … hein … Même en région parisienne : méfions nous!

Si ces animaux se développent dans votre jardin (elles se regroupent et forment des nids dans les arbres), appelez darre darre votre mairie pour vous en débarrasser car elles font des dégâts monstrueux! Et de plus, elles sont excessivement dangereuses pour nos animaux!

Nid typique de chenilles processionnaires du pin.
Source : Wikipedia

Lors du redou de printemps (c’est à dire que là, maintenant, voyez vous, on est en plein dedans, enfin on en censé …), ces charmantes bestioles décident de quitter leurs nids et d’aller se balader (à la queue leu-leu, d’où leur nom!) dans les environs histoire de trouver un endroit pour se poser et se transformer en papillon (après avoir ravagé toutes les cultures au passage).

Y’a pas que les cultures que ça ravage, une chenille!

Le problème est que ces chenilles sont munies de poils urticants et les chiens et chats un peu trop curieux peuvent être tentés de les renifler, de jouer avec ces étranges choses, voire de les mastiquer ou de les avaler.

Et là, c’est le drame!

Car les poils urticants de ces chenilles sont venimeux.

Après avoir léchouillé, mâchouillé une ou plusieurs chenilles, le chien ou le chat va généralement se mettre à baver, puis arrêtera de boire et de s’alimenter (à cause de la douleur locale). Lorsqu’on ouvre la bouche, on peut observer toute une zone de la langue rouge, enflée ou – déjà – nécrosée (l’aspect sera alors un aspect de langue sèche, très irritée et de couleur grisâtre).

Il s’agit d’une réelle urgence!

Votre véto rincera certainement la cavité buccale dans un premier temps. Puis, selon l’étendue des lésions, prescrira des antibiotiques, anti-inflammatoires, anti douleurs, … ou alors aura directement recours à la chirurgie pour éviter que la nécrose ne s’étende.

Au plus longtemps on attend pour se rendre chez son véto, au plus la nécrose s’étend. Et cela peut causer la perte totale de la langue de l’animal.

Alors, autant consulter rapidement!

________________________________

A voir aussi : les effets du réchauffement climatique sur la progression vers le Nord des chenilles processionnaires (Document INRA, datant de 2007) :  ICI

Publicités

Une Réponse to “Attention aux chenilles processionnaires!”

  1. claddah 21 mai 2012 à 13:29 #

    j’ai déjà eu le BONHEUR d’avoir caressée ses pouritures de bestioles, au parcs Asterix… donc en Ile de France. Mon avant-bras présentait une multitude de bouton rouge au bout de quelques heure et qui demangent enoooooormement très rapidement après le contact. Je crois que mon malheur à dû durer une bonne semaine…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :