L’hygiène bucco-dentaire, c’est (pas) pour les chiens!

20 Oct

Voilà à quoi j’ai passé une heure et demi ce matin :

Oui ce sont des dents, beaucoup, enfin ce qu'il en reste! (et encore je ne vous ai photographié que la moitié de mon pactole!)

C’est mon boulot, je ne me plains pas, j’en ai vu d’autres! ;-)

Je plains juste ce petit chien. Bourré de tartre depuis des années. Il ne mangeait plus depuis une semaine, alors on a fini par s’inquiéter…

Bilan : un bel abcès dentaire. Et au bout du compte, il se débrouillera désormais avec ses 4 canines…

Ho, ça ira pour lui, il va continuer sa petite vie. Mais on aurait pu éviter d’en arriver à ce stade. Et surtout, on aurait pu éviter de lui faire prendre des risques pour sa santé inutilement.

Je précise que je vois un chien senior sur deux en consultation avec une bouche qui mériterait un bon détartrage. Oui, un sur deux. Alors on ne jette pas la pierre à son voisin et on inspecte les dents de son propre chien (« Lupin, viens ici! ») avant de blâmer cette propriétaire…

Quel est le problème?

La plaque dentaire. Sa production est inexorable. Quoi que l’on fasse, elle va se former dans la bouche de notre chien (dans la notre aussi, hein, pas de jaloux, seulement nous on se lave les dents deux à trois fois par jour … enfin, normalement … après, vous faites comme vous voulez …). La plaque dentaire va ensuite se minéraliser et devenir du tartre.

Il va s’accumuler d’abord sur les canines et les dents carnassières (les grosses molaires du fond), puis se généraliser aux autres dents. C’est un vrai nid à bactéries! Il va petit à petit recouvrir toute la dent et se faufiler sous la gencive, créant ainsi de grosses infections et des gingivites.

Alors, le tartre, dans la bouche de Kiki, c’est gênant pour nous : le chien a mauvaise haleine, sa bouche est un terrain de jeu de microbes, … Bonjour les coups de lèches à 100 points (rapport au ratio bactéries/salive)! Si vous avez des enfants, c’est encore pire. Bref, pour nous, ce n’est vraiment pas clean et c’est une réelle infection.

C’est tout sauf ça, quoi…

 

Le tartre va s’infiltrer sous les gencives et entraîner des gingivites (les gencives sont enflammées et très rouges), induisant des saignements, des infections buccales (stomatites) voire des abcès. Il va ensuite s’attaquer aux dents de votre compagnon et en attaquer l’émail. Les bactéries s’insinuant sous la gencive vont attaquer la racine dentaire et induire des déchaussements dentaires, ainsi que des abcès dentaires : les dents finissent par tomber.

Et même s’il ne l’exprime pas, votre compagnon souffre! Vous vous imaginez vous, avec 3 dents sur 4 abcédées dans la bouche??

Les bactéries du tartre peuvent aussi passer dans le sang et être à l’origine de maladies gravissimes atteignant majoritairement le coeur et les reins : myocardites, insuffisance rénale, … Et comme la majeure partie des chiens qui ont du tartre sont des chiens seniors, je vous laisse vous faire vous même une idée des lésions que cela peut causer sur un petit coeur ou des reins déjà fatigués par l’âge.

Halte aux idées reçues! Le nombre de clients qui me disent, mal informés : « Si vous le détartrez, Docteur, il va perdre toutes ses dents alors, je ne préfère pas« . Ce n’est que du contraire!!!

Alors, oui, le chien de ce matin, je lui ai enlevé quasi toutes ses dents (il lui ne lui en reste que 4, le pauvre), mais elles ne tenaient à rien du tout! Ou alors, si elles tenaient grâce au tartre, soudées entre elles dans un magma inflammatoire de saignements et de pus. C’est assez moche comme image?

Ce petit chien, il vaut nettement mieux à son stade qu’il n’ait que 4 dents saines et une bouche propre que de lui laisser ces foyers infectieux que constituent chacune de ses dents sur-entartrées!

Et ceux qui nous disent : « Il est vieux, on ne va pas l’anesthésier, c’est trop risqué à son âge », sachez que les protocoles anesthésiques que l’on utilise sont tout à fait adaptés aux seniors. On ne va pas se désintéresser de la santé de son chien sous prétexte qu’il est senior, si?

Juste une chose dans le cas de mon « détartrage » de ce matin : on aurait pu/du réagir avant. Et ce chien aurait encore une bonne partie de ses dents.

Alors, que faire?

Quand du tartre est présent, il n’y a qu’une seule chose efficace à faire pour l’en déloger : faire détartrer votre chien chez votre vétérinaire! Il s’agit d’une intervention totalement indolore car elle est réalisée sous anesthésie générale. Votre animal est endormi au moyen d’un protocole anesthésique adapté à son âge (le grand âge d’un animal n’est donc pas un élément discriminatoire, je me répète).

Le tartre est délogé grâce à un appareil à ultra-sons (comme pour nous!).

Ensuite, le véto polira les dents de votre chien à l’aide d’une pâte et d’un polisseur.

Certains chiens ont besoin d’être détartrés très jeunes (dès l’âge d’un an) et d’autres n’en auront jamais besoin. La fréquence des détartrages est d’environ tous les deux ans pour les races prédisposées (Yorkshires, Bichons, Caniches, …). Demandez conseil pour cela à votre vétérinaire! La visite annuelle n’est pas uniquement là pour faire les vaccins de votre chien! Elle sert à ça aussi!

Comme prévenir le tartre?

Une fois qu’il aura détartré votre chien, votre vétérinaire vous donnera des conseils afin de retarder la vitesse d’apparition de celui ci. Ces différents traitements à visée préventive servent en fait à éviter que la plaque dentaire ne s’accumule.

Il existe plusieurs solutions préventives, et l’idéal est de les cumuler :

– Lui brosser les dents. A l’aide d’une brosse adaptée ou d’un doigtier et d’un dentifrice pour chien.

– Lui donner des lamelles dentaires abrasives, contenant des enzymes détruisant les bactéries à l’origine de la formation du tartre (en vente chez votre vétérinaire).

– Diluer dans son eau de boisson une solution désinfectante spécialement étudiée pour réduire la formation du tartre.

–  Lui donner une alimentation spécifique en croquettes qui réduira la vitesse d’apparition du tartre grâce aux enzymes présents à la surface de ces croquettes.

– Ajouter une poudre enzymatique à sa ration alimentaire habituelle.

Parce que l’hygiène bucco-dentaire, c’est pas fait pour les chiens! Ou plutôt, si! Enfin, vous m’avez comprise, non?

 

—–

Si vous aimez le blog, merci de liker la page Facebook.

Et merci de voter tous les jours pour Vet and the City aux Golden Blog Awards :

 

 

Advertisements

5 Réponses to “L’hygiène bucco-dentaire, c’est (pas) pour les chiens!”

  1. Dante 21 octobre 2011 à 05:03 #

    Pour eviter que nos compagnons aient une dent contre nous…

  2. cocci 13 janvier 2013 à 11:43 #

    et que pensez vous des os classiques ? Finalement, c’est une facon naturelle qui nettoie tout aussi bien, non ?

    • Vet and the City 13 janvier 2013 à 14:12 #

      Les os naturels ne contiennent pas d’additifs enzymatiques. Et donc ont tendance à moins bien détruire les bactéries responsables de la formation du tartre. Ceci dit, why not? A condition que votre chien les digère et de ne surtout pas donner d’os de volailles ou de lapin qui cassent en formant des petites pointes très dangereuses pour l’estomac et les intestins (risque de perforation digestive)

      • cocci 13 janvier 2013 à 16:59 #

        of course : pas d’os de poulet et de lapin ! Pour le moment, cela semble convenir à mon petit ckc qui a retrouvé de jolies dents blanches et une haleine normale. Merci pour ces précisions.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :