Pourquoi faire vacciner son animal parisien contre la rage?

5 Oct

Alors oui, bien sûr, si vous voyagez à l’étranger avec votre compagnon, vous savez que vous devez le faire vacciner contre la rage. Le passeport, la puce électronique, tout ça, vous le savez.

 

Mais si votre animal vit tranquillement dans votre appartement avec vue sur le Champ de Mars (je vous déteste si c’est le cas, l’appart avec vue sur le Champ de Mars!), vous vous dites que question rage, vous êtes plutôt peinard. Et vous n’avez pas vraiment tort, … SAUF QUE!

 

La France est indemne de rage vulpine (de renard) depuis 1998. Et de rage canine depuis 2001. C’est à dire qu’aucun cas de rage franco-français n’y a été déclaré depuis ces dates.

Oh oui, il y a bien quelques cas sporadiques qui affolent la presse. Mais il s’agit à chaque fois de cas de rage d’animaux importés de l’étranger. Comme ce dernier cas en Vendée, dont je vous avais parlé ici.

Alors pourquoi diantre (oui, « diantre », j’aime bien, c’est mon blog, j’écris comme je veux!) vacciner son animal contre la rage si il n’y a plus de rage en France??

On ne va quand même pas rentrer dans un état de psychose bigardienne?

 

 

Je m’en vais vous expliquer, chers lecteurs…

 

Je reprends donc ce cas de chiot ramené du Maroc en août dernier.

Le chiot importé de l’étranger et porteur de la rage a été diagnostiqué rapidement par un vétérinaire.

Les personnes ayant été en contact avec cet animal ont toutes été traitées préventivement. Car le vaccin contre la rage est préventif mais aussi curatif si il est pratiqué précocément après la morsure ou le léchage d’une plaie ouverte par un animal enragé.

Les animaux ayant été en contact avec l’animal enragé ont été divisé en deux groupes : ceux vaccinés (et identifiés) et ceux non vaccinés contre la rage. Les animaux vaccinés (et identifiés, par tatouage ou puce électronique) ont été placé sous surveillance vétérinaire. Une fois l’épidémiosurveillance assurée, ces animaux ont continué leur petite vie comme si rien ne s’était passé.

Les animaux non vaccinés (ou non identifiés) ont été tout simplement euthanasiés. En France, en matière de santé publique, on applique la technique du risque zéro. Et je pense sincèrement qu’il s’agit de la bonne formule.

 

Vous l’aurez donc compris, vacciner votre chien, votre chat ou votre furet contre la rage sert tout simplement à le protéger.

 

 

Et à vous protéger vous et votre entourage.

 

Donc, même si votre chien, votre chat, ou votre furet vit dans notre belle ville et qu’il ne quitte jamais Paris, « on ne sait jamais »!

 

On le fait identifier (car si il n’est pas identifié et qu’il a été en contact avec un animal importé suspect de rage et qu’il n’est pas identifié, il sera aussi euthanaisé) par microchip (le tatouage, c’est so 2010 totalement révolu)

– Votre vétérinaire vous fournit un passeport pour votre animal (car vous l’avez fait identifier)

On le fait vacciner contre la rage (et contre toutes les autres maladies dont la prophylaxie peut être assurée par leur vaccination) et le vétérinaire l’anote dans le passeport

 

Et pis c’est tout!

 

 

Si vous aimez le blog, merci de liker la page Facebook.

Et pour votre vote pour les GBA, c’est ici!

Publicités

2 Réponses to “Pourquoi faire vacciner son animal parisien contre la rage?”

  1. Nat et Pouchkine 5 octobre 2011 à 13:19 #

    Franchement ça coute 4 sous de faire vacciner contre la rage. Je ne comprends pas ceux qui ne le font pas.
    Hum, hum, je pense savoir que certains vétos n’ont pas le même langage que toi pour ce qui est de la prévention contre la rage.

    Un petit bémol : n’y a t il pas une histoire avec un délai de 3 jours pour refaire l’injection de prévention , au cas où l’animal aurait été en contact avec un rageux. (Je parle alambiqué aujourd’hui…^^)
    Et passé ce délai, il serait euthanasié. Bon , je ne suis plus dans le circuit depuis un bout de temps mais je me souviens de ce truc….

    Voilà un post qui ferait bien d’être lu par les copains cynophiles ! hop là geiss (expression alsacienne) c’est parti mon kiki :)

Trackbacks/Pingbacks

  1. Le chat parisien, un chat d’intérieur : quels soins doit-on lui prodiguer? « Vet and the City - 8 mars 2012

    […] Alors là je vous renvoie à cet article que j’ai écrit précédemment et qui vous convaincra, je […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :