La pododermatite (ou dermatite podale) du cochon d’Inde

3 Sep

Votre Cochon d’Inde (ou Cobaye, hein, j’ai déjà expliqué que c’est le même animal) a ce genre de lésions sur la face ventrale des pattes?

Il souffre très certainement de dermatite podale ou pododermatite!

Il s’agit en fait d’une infection de la face ventrale des pattes. Cela commence en général par une rougeur des coussinets. La rougeur s’étend et s’enflamme. Puis apparaissent des ulcères. Ces ulcères se sur infectent et c’est le début du cercle vicieux! Infection cutanée, puis ostéomyélite (infection des os des pattes), puis septicémie (infection généralisée) et risque de mort.

Le cobaye va avoir du mal à se déplacer dans sa cage car comme vous pouvez l’imaginer, c’est une source de douleur intense.

Quelles sont les causes de pododermatite?

La cause la plus souvent incriminée est la carence en vitamine C. Il y a aussi l’obésité qui peut être un facteur prédisposant. Un manque d’hygiène de la cage peut également en être la cause (ou du moins, en cas d’ulcérations des pattes, il faut être encore plus attentifs à la propreté de la cage).

Comme le dessous des pattes n’est protégé que par une peau très fine, la moindre petite plaie dans une litière humide, pleine d’urines ou de matières fécales peut se surinfecter. Le mélange d’urines et de crottes est en effet un vrai nid à bactéries, surtout en Staphylocoques, qui sont les principales bactéries incriminées.

Quel est le traitement?

Comme il s’agit d’une infection, votre vétérinaire prescrira très certainement des antibiotiques, voire des anti inflammatoires à votre compagnon.

Une complémentation en vitamine C sera également indispensable. Je vous renvoie à un précédent article Vet and the City dans lequel je vous parlais déjà du Cobaye et des carences en vitamine C.

Le besoin quotidien d’un cobaye adulte est de 20 mg/kg de vitamine C. Il faudra tripler cette dose chez les animaux malades ou carencés, on donnera donc ici une dose de 60 mg/kg. Allez visiter l’article ci dessus pour comprendre quelle dose exacte leur donner.

Si l’ulcère est important, vous devrez faire des soins de pattes tous les jours. Mais le pronostic de telles lésions n’est pas bon. Parfois il faudra même amputer … alors mieux vaut prévenir que guérir, comme toujours!

  • Il faut systématiquement complémenter l’alimentation du cobaye en vitamine C, à raison de 20mg/kg de bestiole
  • Il faut changer la litière au moins deux fois par semaine
  • Il faut faire faire de l’exercice à votre compagnon pour éviter qu’il ne devienne obèse
Je vous posterai bientôt un article de conseils pour faire faire de l’exercice à votre cochon d’Inde, histoire de le transformer en sportif de haut niveau!


Publicités

Une Réponse to “La pododermatite (ou dermatite podale) du cochon d’Inde”

  1. Aurelie 3 septembre 2011 à 09:38 #

    vas y donne des cours d’aérobique a mon cochon d’inde, il en a besoin lol

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :