Une fillette de 4 ans défigurée par un Bull Terrier relance un vieux débat

19 Juil

Vous n’êtes certainement pas passé à côté de ce tragique fait divers : une fillette du Pas-de-Calais a été gravement mordue au visage samedi soir par un Bull Terrier récemment adopté à la SPA.

L’info a été relayée par tous les journaux, dont le Figaro et le Parisien.

Comment ne pas se sentir concerné par cela lorsqu’on est vétérinaire et jeune maman?

Je pense beaucoup à cette petite fille, la douleur d’un enfant est inacceptable, quelle qu’elle soit. J’espère qu’elle n’en gardera que peu de séquelles (physiques et psychologiques).

Mais bon dieu de bon sang (oui, ça existe toujours cette expression au 21ème siècle) : est ce qu’on laisse un enfant de 4 ans jouer, après 23h, sans surveillance, avec un chien? Alors, certes, via les medias qui enflent sans cesse l’affaire, on ne saura jamais réellement ce qui s’est passé et à dire vrai, ce n’est pas cela le plus important. Le plus important c’est cette petite fille, probablement défigurée à vie.

Mais quand est ce que les medias arrêteront de nous bassiner les oreilles avec des titres racoleurs du genre « un chien Bull Terrier, race de chien dangereuse et buveur de sang a récidivé en agressant sauvagement un enfant »…?

Une race de chien dangereuse ou pas, ça n’existe pas! Alors oui, des chiens dangereux tout court, ça existe. Certains peuvent être soignés sous certaines conditions. D’autres doivent malheureusement être euthanasiés car il s’agit de ne faire courir aucun risque à l’homme et encore moins aux enfants. Mais ce n’est pas une question de race! Des chiens dangereux, ce sont des chiens peureux, pas socialisés, pas éduqués, … Mais ce ne sont pas une énumération de races. Je vous renvois à un des mes articles coup de gueule : ICI.

La dangerosité d’un chien peut être contrôlée par un vétérinaire comportementaliste. Ce vétérinaire est un spécialiste du comportement animal. Il évaluera d’abord si oui ou non le chien est dangereux. Et ensuite, si selon ses conditions de vie, un traitement est possible ou pas. Il est évident qu’un comportementaliste ne tentera jamais un traitement d’un chien dangereux si celui ci vit 24h/24 avec un jeune enfant!

Les vétérinaires ne font pas passer la cause animale au dessus de tout le reste. C’est important de le dire et de le faire savoir.

J’ai un chien (un bâtard) et un bébé de 7 mois à la maison. J’ai acheté par exemple un transat surélevé pour mon fils. Lorsque je sors de la pièce, je ne laisse jamais mon fils seul avec mon chien : je mets mon fils dans son parc, ou j’embarque le chien avec moi dans l’autre pièce, … Non pas que je n’ai pas confiance en mon chien. C’est une boule d’amour avec moi. Mais je ne sais pas quelle peut être sa réaction vis à vis de mon fils. Alors je fais gaffe. Tout le temps. Ce n’est pas pathologique, c’est juste une précaution. Et je ferai d’autant plus gaffe quand mon fils se mettra à crapahuter partout. Il pourrait s’accrocher au chien. Le chien pourrait prendre peur et se défendre. On ne sait jamais…

Avoir un chien est un choix raisonné. On n’adopte pas un chien comme on achète un ficus en jardinerie. C’est un être vivant, avec ses peurs et ses réactions parfois « sauvages » et « déraisonnées ». Un chien n’a pas de conscience. On ne peut pas le blâmer. Il réagit selon son passé à une situation au présent.

Alors blâmer le chien ou la race de chien, cela ne sert à rien.

Blâmer la SPA, ça ne sert à rien non plus. J’estime qu’il font suffisamment du bon boulot comme cela. Et quand on adopte un chien à la SPA, je pense qu’il va de soi qu’on doit être conscient d’adopter et le chien, et tout son passé.

Quant à blâmer les parents, est ce bien utile à ce stade? Le mal est fait pour cette petite fille de toute façon.

C’est toute la malinformation du grand public qu’il faut blâmer et par là les décisions ministérielles inefficaces. En effet, depuis l’application en 2000 de la loi sur les chiens dits dangereux, le nombre d’accidents par morsures n’a pas diminué. De vraies mesures devraient enfin être prises, en collaboration plus étroite avec les vétérinaires comportementalistes qui sont les seuls vrais spécialistes en la matière. Car l’agressivité et la dangerosité chez un chien ça existe, bien sûr, mais c’est trop complexe pour penser gérer cela en ne prenant des mesures que sur certaines races comme le pensait cette fameuse loi…

Je conclurai simplement avec cet interview de Serge Gainsbourg et de son amour pour Nana, sa chienne Bull Terrier :

Publicités

Une Réponse to “Une fillette de 4 ans défigurée par un Bull Terrier relance un vieux débat”

  1. stef 23 juillet 2011 à 15:45 #

    Tres bel article, qui montre encore une fois la betise humaine, quand les gens auront pris conscience qu’un animal n’est pas un jouet peut etre qu’on avancera.En attendant pour cette histoire moi tout ce que j’en conclus vu l’etat de la piece ou la petite fille a ete mordu, c’est qu’ils veulent tout simplement de l’argent !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :