Il n’est pas trop tard pour faire vacciner votre chien contre la Piroplasmose si vous habitez une zone à risque!

14 Mai

Je vous ai déjà parlé de la Piroplasmose ICI, ICI, ICI, et encore ICI.

Pour rappel (parce que bien sûr, vous étudiez tous mes posts par coeur! lol), la carte ci dessous renseigne les zones les plus touchées par la Piroplasmose.

Si vous observez bien, vous remarquerez que la région parisienne figure parmi les régions les plus touchées (colorées en bleu foncé) par la Piroplasmose (maladie parasitaire transmise par les tiques).

Il existe deux vaccins contre la Piroplasmose, d’égale efficacité.

Le Pirodog.

Et le Nobivac Piro.

Votre vétérinaire vaccinera donc votre chien au moyen d’un de ces deux vaccins.

Je rappelle donc que le vaccin Piro n’est pas un « vaccin contre les tiques », comme je l’entends parfois dans la bouche de clients, mais un vaccin contre une maladie transmise par les tiques.

Il faut savoir que le vaccin contre la Piro ne se fait pas en même temps que la vaccination « classique » de votre chien (Carré, Hépatite, Parvovirose, …) parce qu’il stimule déjà suffisamment le système immunitaire de votre chien à lui tout seul.  Combiné à d’autres vaccins (à part la rage ou la lepto qui peuvent se faire si nécessaire en même temps que le Pirodog mais à un autre site d’injection), il risque de mettre votre chien complètement KO. Ce n’est donc pas pour son propre plaisir que votre vétérinaire vous demandera de revenir si vous lui parlez de ce vaccin au moment de la visite vaccinale annuelle.

Cette vaccination se fait en deux injections à 3-4 semaines d’intervalle, avec ensuite un rappel annuel ou semestriel selon la zone de risque épidémiologique, et ne se pratique pas avant l’âge de 5-6 mois chez le chiot. Elle peut entraîner un état fébrile et/ou une réaction locale au site d’injection tout à fait passagère.

Comme le vaccin Piro confère une immunité de +/- 6 mois, il est dès lors conseillé de faire vacciner votre chien :

– aux alentours du mois d’avril, si vous ne faites qu’une injection par an, et ce pour avoir une protection jusqu’en octobre. La période de pic d’activité des tiques étant, en France, de mars à octobre.

– en avril et en octobre, si vous désirez une protection tout au long de l’année.

Notez que le vaccin contre la Piroplasmose ne présente pas une efficacité de 100%.

Faire vacciner votre chien ne vous dispense donc pas des traitements anti-tiques classiques (collier, spot on, …) qui restent le meilleur moyen de prévenir l’infestation de votre chien par les tiques et donc de le protéger contre la Piro.

Ceci dit, un chien vacciné, même si il contracte malheureusement la Piro, développera la maladie de manière plus atténuée par rapport à un animal non vacciné.

Rappelons que la Piroplasmose est une maladie mortelle. Donc, si vous vivez ou vous déplacez régulièrement avec votre chien dans une zone à risque, autant mettre toutes les chances de votre et de son côté pour le protéger!

En résumé :

Zone à risque

=

Protection anti-tiques toute l’année

+

Vaccin Piro

Advertisements

6 Réponses to “Il n’est pas trop tard pour faire vacciner votre chien contre la Piroplasmose si vous habitez une zone à risque!”

  1. Elsa Bentz 27 avril 2013 à 16:37 #

    Bonjour,

    Je voudrais un renseignement quant au vaccin sur la piroplasmose. D’ici 3 mois je vais normalement accueillir un chihuahua de 12 semaines et pour cela je souhaite prévoir un budget soins. Le vaccin contre la piroplasmose est à mon sens nécessaire car je me rends souvent à la campagne dans une des régions à plus fort risque (merci pour cette carte!). Après renseignement chez mon vétérinaire, ce dernier est à 75€. Je sais que je peux me le procurer pour 35€ en pharmacie et étant encore étudiante j’avoue que c’est alléchant. Mon fiancé est médecin et ne devrait a priori pas avoir de mal à faire l’injection (IM c’est ça?). Seulement voilà, je ne sais pas si la dose à injecter est fonction du poids, s’il faut masser après injection en cas de substance vasoconstrictrice, s’il y a d’autres choses à savoir ou si c’est un vaccin assez simple à faire, nécessitant simplement une surveillance de l’état général après injection.
    En bref, est-il vraiment risqué de procéder soi-même, sachant que je termine mes études de pharmacie (donc bonne connaissance de la chimie des médicaments) et que la personne réalisant l’injection est médecin. Je sais qu’il y a un monde entre nos études et celles de vétérinaire mais s’agissant d’un « simple » vaccin, je me suis posé la question.

    Merci!

    Elsa

    • Vet and the City 29 avril 2013 à 09:46 #

      Bonjour Elsa,
      Un « simple » vaccin (comme vous dites) est un acte vétérinaire.
      Je cite la loi : « Un détenteur d’animal de compagnie ne peut, quel que soit son statut, vacciner son animal sans se livrer à un exercice illégal de la médecine et de la chirurgie des animaux. »
      Pas d’autre commentaire pour ma part ;)
      Bonne journée!

      • Elsa 29 avril 2013 à 17:05 #

        Vous avez raison toute façon je crois que j’aurais fini par le dégonfler…
        Merci en tout cas!

      • Elsa 29 avril 2013 à 17:06 #

        Par ME* dégonfler pardon.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Vet and the City - 29 avril 2013

    […] Je vous renvoie à cet article sur la vaccination contre la piroplasmose. […]

  2. Traiter efficacement son chien ou son chat contre les tiques | Vet and the City - 29 avril 2013

    […] Je vous renvoie à cet article sur la vaccination contre la piroplasmose. […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :