La vaccination du chien

13 Fév

Vous venez d’acquérir un chiot, il fait désormais partie intégrante de la famille et vous voulez le protéger de manière optimale? Une nécessité : la vaccination!

Le chien non vacciné court le risque de contracter certaines maladies infectieuses mortelles. Prenez donc rendez vous avec votre vétérinaire!

Les vaccins classiques en France vont immuniser votre animal contre les maladies suivantes : la maladie de Carré, la parvovirose, l’hépatite contagieuse, la leptospirose, la rage, la toux des chenils et la piroplasmose.

On commence à vacciner un chiot classiquement dès l’âge de 8 semaines. Il existe plusieurs schémas vaccinaux en fonction de la situation particulière de chaque animal. Votre vétérinaire choisira le schéma qui lui semble le plus adapté à votre chien.

  • Dès l’âge de 8 semaines on peut procéder à une PRIMOVACCINATION contre la maladie de Carré et la parvovirose
  • Dès l’âge de 12 semaines : on vaccine contre la parvovirose, la maladie de Carré, l’hépatite contagieuse et la leptospirose. On rajoute également l’injection contre la rage, dont la vaccination se fait en une seule injection (sans injection de rappel)
  • A l’âge de 16 semaines : RAPPEL VACCINAL contre toutes les maladies précitées.

Notez qu’une injection de « pré-vaccin » contre la parvovirose et la maladie de Carré peut être réalisée en milieu à risque élevé d’infection (élevage, magasin, animal d’exposition, …) à l’âge de 6 semaines.

Les rappels vaccinaux contre toutes ces maladies précitées se font ensuite en une injection annuelle pour les chiens de ville. Notez que la vaccination contre la leptospirose pour les chiens à risque (chiens de chasse, …) nécessite deux injections annuelles.

La vaccination contre la toux des chenils est fortement conseillée voire même exigée si votre chien est régulièrement en collectivité (chenils, élevages, expositions, …). Le schéma de vaccination est différent selon que l’on utilise une forme injectable ou intra-nasale.

La vaccination contre la piroplasmose se fait dès l’âge de 5-6 mois. Elle consiste en deux injections à 3-5 semaines d’intervalle avec un rappel vaccinal tous les 6 ou 12 mois suivant le risque d’exposition.

Je vous informerai de manière plus précise sur ces différentes maladies dans des posts ultérieurs… Mais n’hésitez pas à me poser vos questions!

Publicités

Une Réponse to “La vaccination du chien”

  1. vincent 21 juillet 2015 à 19:50 #

    Bonjour,

    Nous avons fait vacciner notre chien contre la leptospirose (le vaccin actif contre seulement 2 sortes de Leptospire)

    4 jours après notre chien va mal, ne mange plus, vomissement dès qu’il boit de l’eau.Car il buvait beaucoup d’eau.

    1er constat du véto: problème gastrique, style gastro donc petit traitement et pansement d’estomac. (prise de sang ok, mais pas réalisé le test d’urée)

    3 jours plus tard, le chien ne mange toujours pas, reste prostré, bois beaucoup et toujours des vomissements (l’eau qu’il boit) donc retour chez le véto

    2 ème constat du véto: suppose une infection, bref: antibiotique large spectre

    2 jours plus tard, même problème, le chien ne mange toujours pas, il boit et a toujours des vomissements (il nous semble même qu’il va nous quitter) donc retour chez le véto en mettant un peu la pression.

    Donc hospitalisation, échographie, prise de sang complète avec analyse chez le véto, pour une première conclusion, puis en laboratoire pour des tests complets avec une demande complémentaire pour : Leischmaniose, Leptospirose, « la totale » (6 jours pour avoir les résultats, car la prise de sang à été réalisée un Vendredi et 7 jours pour la Leptospirose car le labo, soustraite à un autre labo ce genre de test)

    Donc objectif: traiter sur une supposition, car si on attend les résultats du labo, le chien n’est plus.

    1er constat chez le véto avec le 1er bilan du Vendredi (reins touchés, chien complètement déshydraté, taux d’urée élevé, le chien fait une pancréatique, bref tout les premiers voyants sont au rouge.

    Le véto s’oriente vers la Leptospirose, ou Leichmaniose
    Glucose en perfusion dès le matin et antibiotique sous perfusion en début d’après midi, mais pas de pénicilline G, il n’y en a pas de disponible en pharmacie.

    Le samedi le chien est nourrit de force, mais toujours des vomissements. Nous le transportons dans un autre de leur cabinet pour le week-end afin d’être sous surveillance.

    Le Dimanche matin le chien n’a toujours rien dans le ventre, le vétérinaire vers midi refait une tentative et là pas de vomissement constaté le soir.

    Le Lundi : test sanguin, encore dégradé. Changement d’antibiotique « plus fort » (plus beaucoup d’espoir pour les médecins) Petit repas forcé, il ne vomit plus.

    Mardi: il mange seul une petite gamelle, plus de vomissement.

    Mercredi: test sanguin: amélioration du bilan,  » en restant modéré », ils sont même surpris par la baisse de certaines valeurs don le taux d’urée, qui reste élevé quand même. Le chien mange peu, mais mange seul et semble aller mieux.
    Echographie de contrôle

    Jeudi: Le chien rentre à la maison, il est passé de 27Kg à 21Kg (c’est un lévrier galgo, il n’avait déjà pas de gras en trop)
    Tous les résultats du labo arrivent le Jeudi (comme la cavalerie) il y à même une journée de retard des premières analyses, car le labo avait beaucoup de travail.
    Finalement pas de Leshmaniose, mais une Leptospirose

    Un autre bilan sanguin 6 jours après nous indique des taux élevé, mais qui se rapproche de la normal

    Un autre bilan sanguin 1 mois après nous indique des valeurs normales.

    Prix de toutes ces actions environ 1250 Euros + le prix de la vaccination qui a été faite juste avant + les contrôles réguliers, des médicaments complémentaires, les croquettes adaptées qu’il n’aime pas. Et surtout ce qu’il à enduré durant ces 7 jours sans manger, bourré d’antibiotiques et de médocs, piqué par les perfusions et les prises de sang, enfermé dans un boxe sombre couché sur un caillebotti en plastique loin du confort de son panier avec un coussin.

    J’en arrive à la conclusion, que je suis très réticent à refaire vacciner mon chien contre la Leptospirose.

    Car aujourd’hui après un peux plus de 2 mois, mon chien va mieux, mais il urine encore beaucoup, à parfois du mal à tenir la nuit sans uriner dans la maison, ou si nous le laissons seul plus d’une demie journée. Nous referons un autre contrôle sanguin en Septembre, car le dernier date de Juin et il était en net amélioration.

    La probabilité que mon chien ai contracté cette maladie au même moment que nous le faisions vacciner me laisse très perplexe.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :